élection / Archives

Élection présidentielle : Que propose Mme Le Pen en matière de défense?

À l’occasion de l’élection présidentielle de 2012, le programme de Marine Le Pen, dans sa partie défense, proposait la création d’une Garde nationale qui, forte de 50.000 réservistes « mobilisables dans un bref délai, […] devra agir en renfort des forces de maintien de l’ordre et de sécurité civile, et participer à la défense du territoire

M. Macron veut un budget de la Défense à 50 milliards d’euros d’ici 2025 et un service militaire « universel »

En matière de défense, le programme présenté au début de ce ce mois par Emmanuel Macron, le fondateur d’En Marche, pour l’élection présidentielle, semblait convenu étant donné qu’il faisait la part belle à des mesures déjà engagées (garde nationale, force opérationnelle terrestre à 77.000 soldats, etc…) et qu’il s’inscrivait dans la continuité de la politique

Budget des armées : Les industriels de la Défense s’invitent dans l’élection présidentielle

Lors de son audition par les députés de la commission de la Défense, Amélie Verdier, la directrice du Budget, à Bercy, s’est interrogée sur la pertinence de l’objectif visant à porter les dépenses militaires à 2% du PIB, conformément à l’engagement pris par la France lors du sommet de l’Otan tenu à Newport (Pays-de-Galles) en

Pour le directeur de l’ANSSI, attribuer des attaques est le « grand problème » du cyberespace

Secrétaire général du mouvement politique « En Marche! », lancé par l’ex-ministre Emmanuel Macron pour appuyer sa candidature à l’élection présidentielle, Richard Ferrand a fait état, ce 13 février, de « centaines, voire des milliers d’attaques » contre « le système numérique », la « base de données » et les « sites  » de sa formation. Et, a-t-il continué alors qu’il était invité

M. Fillon propose une « alliance européenne de défense »

La proposition que vient de faire François Fillon, le candidat de la droite et du centre à la prochaine élection présidentielle, ne figurait pas dans son programme. Du moins jusqu’à présent. Ainsi, dans un entretien donné aux quotidiens « Le Monde » et « Frankfurter Allgemeine Zeitung », l’ancien Premier ministre a plaidé en faveur d’une « alliance européenne de

Que proposent MM. Valls et Hamon en matière de politique de défense?

Finalistes de la primaire de la droite et du centre, François Fillon et Alain Juppé avaient livré des propositions relativement précises en matière de politique de défense. Et, globalement, elles allaient dans le même sens, même si l’on pouvait noter quelques divergences sur quelques aspects, comme, par exemple, la nécessité de poursuivre ou non l’opération

Un sénateur visé par des sanctions russes nommé à la tête du renseignement américain

Le moins que l’on puisse dire est que Donald Trump, le prochain président des États-Unis, s’est montré sceptique face à l’ingérence présumée de la Russie dans l’élection présidentielle américaine, via le piratage informatique des serveurs du Parti démocrate et la diffusion de courriels susceptibles de déstabiliser la campagne d’Hillary Clinton. Le 4 janvier, via Twitter,

Le renseignement allemand met en garde contre les cyberattaques russes

Pressenti pour occuper les fonctions de directeur national du renseignement (DNI) dans la prochaine administration Trump, l’amiral Michael Rogers, l’actuel patron de la National Security Agency (NSA) et de l’US Cyber Command, a affirmé, le 14 novembre, qu’une puissance étrangère (qu’il n’a pas nommée) avait cherché à influencer l’élection présidentielle américaine. L’officier répondait alors à

Quelles conséquences aura l’élection de Donald Trump sur les affaires militaires?

Le politologue américain Allan Lichtman aura une nouvelle fois vu juste. En septembre, il avait annoncé la victoire de Donald Trump dans la course à la Maison Blanche, selon une méthode prédictive qui n’avait alors jamais été prise en défaut depuis 1984. Reste maintenant à voir les conséquences éventuelles de ce succès du candidant du

Le retour du service national pourrait être un enjeu de la prochaine élection présidentielle

En 1995, un jeune homme devant faire ses « trois jours » (qui duraient en realité qu’une demi-journée) trouvait le centre de sélection d’une ville de province où il était convoqué en chantier, avec l’installation d’un portail commandé à distance, la mise en place d’un sas de sécurité au poste de garde et la construction d’un bâtiment