EI-K / Archives

L’Otan redoute de voir l’Afghanistan devenir à nouveau un sanctuaire pour les organisations jihadistes

Dans un entretien à l’édition belge de Paris Match, le commandant de la Division Opérations de la Défense belge, le capitaine de vaisseau Carl Gillis, a expliqué qu’il n’avait été « quasiment pas » question du terrorisme lors d’une récente réunion du Collège de défense de l’Otan. En revanche, a-t-il dit, la « Russie est revenue dans toutes

Les pertes subies par les forces afghanes ont atteint un niveau difficilement soutenable

Certes, l’élimination de Saad Arhabin, le nouveau chef de la branche afghano-pakistanaise de l’État islamique (EI-K), le 26 août dernier, lors d’une opération menée conjointement par les forces américaines et afghanes, est un succès. Pour autant, elle n’a pas empêché l’organisation jihadiste de commettre de nouveaux attentats, en particulier contre la communauté chiite. Et elle

Un rapport du Pentagone ne voit pas d’amélioration en Afghanistan

Le rôle de l’Inspection générale spéciale du Congrès américain pour la reconstruction de l’Afghanistan (SIGAR) et de l’Inspection générale du Pentagone concernant l’opération Freedom’s Sentinel, n’est pas de voir le verre à moitié vide ou à moitié plein mais de dire dans quel état où il se trouve. Aussi, les conclusions de ces deux organismes

Le chef de l’Otan en Afghanistan accuse à nouveau la Russie de soutenir le mouvement taleb afghan

Depuis maintenant plusieurs mois, des dirigeants afghans accusent régulièrement la Russie de livrer des armes au mouvement taleb. Et ces accusation sont reprises par les responsables militaires américains, comme l’a fait au moins à trois reprises, James Mattis, le chef du Pentagone. En avril 2017, lors d’un déplacement à Kaboul, ce dernier avait ainsi mis

La branche afghano-pakistanaise de l’EI appelle les jihadistes à la rejoindre

D’après des chiffres obtenus par franceinfos auprès de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), sur les 1.700 ressortissants ou résident français partis rejoindre l’État islamique (EI ou Daesh) en Irak ou en Syrie, 300 auraient été tués (288 hommes et 12 femmes). Et 323 (255 majeurs et 68 mineurs) sont revenus en France.

Afghanistan : Le nombre de frappes aériennes américaines a atteint un niveau record depuis 2011

Alors que le président américain, Donald Trump, a annoncé une nouvelle stratégie pour l’Afghanistan, avec l’envoi de 4.000 soldats supplémentaires et une révision des relations avec le Pakistan, les combats menés contre les Taliban et les groupes jihadistes, comme la branche afghano-pakistanaise de l’État islamique (EI) ont visiblement été très intenses au cours de ces

Le principal candidat à la direction de l’EI en Afghanistan éliminé par une frappe américaine

En juillet, le Pentagone annonçait avoir éliminé Abou Sayed, le troisième chef, en un an, de la branche afghano-pakistanaise de l’État islamique (EI-Khorasan ou EI-K). Visiblement, le poste est particulièrement exposé puisque celui qui semblait le mieux placé pour lui succéder, un certain Abdul Rahman, a connu le même sort avec trois de ses compagnons.

Les forces afghanes continuent de subir de lourdes pertes

Par le passé, en Afghanistan, les combats perdaient de leur intensité à l’approche de l’hiver, notamment en raison des conditions climatiques, souvent rudes. Puis ils reprenaient de la vigueur au printemps, à l’occasion de la traditionnelle offensive lancée par le mouvement taleb afghan en avril ou en mai. Aujourd’hui, c’est de moins en mois le

Le nouveau chef de la branche afghano-pakistanaise de l’EI tué par un bombardement américain

L’espérance de vie des chefs de l’EI-Khorasan, la branche afghano-pakistanaise de l’État islamique, n’est pas longue. À peine trois après avoir été désigné pour diriger les opérations de l’organisation jihadiste, Abou Sayed a été tué lors d’un bombardement américain effectué dans la province de Kunar, dans l’est de l’Afghanistan. « Les forces américaines ont tué Abou

Au moins 15 pays de l’Otan se disent prêts à envoyer des troupes en Afghanistan

Cette année, l’Afghanistan a connu le pire mois de Ramadan depuis 2001, avec au moins 200 tués, essentiellement des civils, et plus de 700 blessés. Ce bilan est largement dû à l’attentat suicide qui, commis contre le quartier diplomatique de Kaboul, le 31 mai, n’a toujours pas été revendiqué. En outre, les taliban ont encore