Pour surveiller l’Arctique, la Russie veut un nouvel ekranoplan, basé sur un concept né pendant la Guerre Froide