échec / Archives

Échec du tir d’un missile intercontinental américain Minuteman III à cause d’une « anomalie »

Comme il le fait assez régulièrement, et afin de vérifier la fiabilité de ce type d’engin, l’Air Force Global Strike Command [AFGS] a procédé, le 31 juillet, à un tir de missile balistique intercontinental [ICBM] Minuteman III non armé depuis la base de Vandenberg, en Californie. Normalement, le missile aurait dû atteindre les environs de

Un missile nord-coréen a explosé peu après son lancement

L’on s’attendait à un sixième essai nucléaire nord-coréen à l’occasion du « Jour du Soleil », qui marque, chaque 15 avril, l’anniversaire de la naissance de Kim Il-sung, le fondateur du régime. En effet, selon les analystes de l’US-Korea Institute [université américaine John Hopkins], des préparatifs observés sur le site de Punggye-ri, où ont été effectués les

Une opération du GIGN compromise à cause de fuites sur les réseaux sociaux

Dans la nuit du 7 au 8 février, un jeune homme de 23 ans a été kidnappé dans la Nièvre par 3 individus. Ces derniers, armés se sont ensuite rendus au domicile de la mère de leur victime, à Chaulgnes, pour lui demander de l’argent. Une fois les ravisseurs partis avec son fils « maintenu sous

Londres mis dans l’embarras après la révélation de l’échec d’un missile balistique Trident

Dire que l’on possède l’arme nucléaire ne fait pas tout. Encore faut-il, pour avoir une dissuasion crédible, démontrer la capacité de pouvoir s’en servir le cas échéant. D’où des tirs de missiles balistiques (sans charge) effectués régulièrement ou bien encore, pour ce qui concerne plus particulièrement le cas de la France, la tenue d’exercices « Poker »

Dissuasion : Londres aurait caché l’échec d’un test de missile balistique mer-sol « Trident »

Après avoir passé plus de 40 mois en cale sèche à Plymouyth pour un grand carénage et l’installation d’un nouveau système de lancement de missiles, le sous-marin nucléaire lanceur d’engins (SNLE) HMS Vengeance a repris la mer en décembre 2015 pour mener une série d’essais. Seulement, d’après l’édition dominicale du journal britannique The Times, qui

Le tir d’un missile balistique russe « Boulava » s’est encore soldé par un échec

Sur les 24 tirs de missiles balistiques mer-sol de type RSM-56 « Boulava » (code Otan : SS-NX-30) effectués entre 2004 et 2015, seulement 15 ont été considérés réussis, d’après les chiffres donnés par le quotidien russe « Pravda ». Autant dire que, en matière de dissuasion nucléaire, où l’on vise évidemment le 100% de réussite, ces échecs font

Migrants : Un rapport parlementaire britannique estime que l’opération européenne Sophia est un échec

En juin 2015, l’opération navale EUNAVFOR MED, rebaptisée « Sophia », a été lancée par l’Union européenne afin de « casser » le modèle économique des passeurs de migrants opérant depuis le littoral libyen. Et cela afin de tarir le flux des arrivées en Italie, qui est l’une des principales portes d’entrée en Europe. Cette opération compte trois phase.

Un destroyer américain endommagé par l’explosion d’un de ses missiles

Le destroyer américain USS The Sullivans de la classe Arleigh Burke a été victime d’un rare incident lors d’un exercice antimissile mené le 18 juillet dernier au large des côtes de la Virginie. En effet, un missile SM-2 Block IIIA a explosé très peu de temps après avoir été tiré par le navire, douchant ce

La lutte contre la culture du pavot en Afghanistan est un échec

En 2002, en Afghanistan, la surface des cultures de pavot était de 74.000 hectares. En 2014, selon le dernier rapport du Bureau des Nations unies chargé de la drogue et de la criminalité (Unodc), elle a pratiquement triplé pour atteindre les 224.000 hectares. Et cela, malgré les différents programmes – souvent très coûteux – mis

Échec de l’essai d’une arme hypersonique américaine

L’US Army Space & Missile Defense Command a annoncé, le 25 août, l’échec du lancement d’une arme hypersonique, l’Advanced Hypersonic Weapon, qu’il développe dans le cadre du programme Conventional Prompt Global Strike (CPGS, frappe conventionnelle globale rapide), mené par le Pentagone depuis au moins 2001. En fait, ce n’est pas l’AHW qui est en cause