dysfonctionnement / Archives

Le ministère des Armées ne peut pas préciser le « montant total » des charges sociales indûment versées à cause de Louvois

Les dysfonctionnements du Logiciel unique à vocation interarmées de la solde [LOUVOIS], lesquels ont plongé de trop nombreux militaires dans des difficultés financières, relèvent de deux types : les moins-versés et les trop-versés. Or, quand un militaire a perçu une solde supérieure à celle qui lui était due, il a côtisé plus que prévu auprès

Soldes : Au minimum, les surcoûts induits par les ratés de Louvois ont atteint 145 millions d’euros

Peu après avoir été mis en service pour le paiement des soldes des militaires de l’armée de Terre et de la Marine nationale, le Logiciel unique à vocation interarmées de la solde (Louvois) fit rapidement parler de lui par ses multiples dysfonctionnements de deux types. Ainsi, soit le militaire ne touchait que partiellement sa solde

Soldes : Au mieux, le système Louvois ne sera pas retiré du service avant 2021

Le paiement des soldes dues aux militaires risquent de connaître encore des aléas au cours des quatre ou cinq années qui viennent. En effet, le système Louvois (Logiciel unique à vocation interarmées de la solde), à l’origine d’innombrables dysfonctionnements (et de situations financières très délicates chez les intéressés), ne sera pas débranché définitivement avant 2021!

« Crise » de l’habillement au sein de la Marine nationale

En 2010, l’idée d’externaliser la fonction habillement au sein des armées avait été mise sur la table. Afin d’en réduire les coûts, jugés trop important, il s’agissait de confier au secteur privé la réalisation, le stockage et la distribution des effets militaires, à l’exception de ceux ayant une « haute criticité opérationnelle ». Finalement, trois ans plus

Soldes : Et pendant ce temps, le système de paiement des soldes « Louvois » continue à faire des siennes…

Dans l’attente de l’arrivée du logiciel « Source Solde », il faut bien continuer à composer avec le système Louvois (Logiciel unique à vocations interarmées de la solde), responsable d’innombrables dysfonctionnements dans le paiement des salaires des militaires, en particulier ceux de l’armée de Terre. Ces derniers doivent faire face à des « moins-versés » ainsi qu’à des « trop-versés »,

Le bug de Louvois concernant les soldats engagés en Centrafrique a été réglé

Les militaires qui, actuellement déployés en Centrafrique, allaient se voir priver de leur l’indemnité de sujétions pour service à l’étranger (ISSE), c’est à dire leur prime opex, en raison d’un nouveau dysfonctionnement du Logiciel unique à vocation interarmées de la solde (Louvois), devraient être soulagés après le communiqué laconique diffusé ce 4 avril par le

Le site Internet du Service Historique de la Défense a toujours des soucis

Vous naviguez tranquillement sur le site Internet du Service historique de la Défense (SHD) à la recherche d’archives sur la Première Guerre Mondiale quand, au détour d’une page, vous voyez s’afficher ce message : Député de Haute-Marne, François Cornut-Gentille, toujours très au fait des affaires militaires, s’est inquiété de ces dysfonctionnements techniques auprès du ministère de la

Le système Louvois est encore responsable de plus de 50% d’erreurs dans le paiement des soldes

Pendant l’été, le Logiciel unique à vocation interarmées de la solde (Louvois) a encore fait des siennes. Et pas qu’un peu! En effet, selon le chef d’état-major des armées (CEMA), l’amiral Edouard Guillaud, qui évoqué le sujet lors d’une audition devant la commission sénatoriale des Affaires étrangères et des Forces armées, le taux d’erreurs concernant

Un rapport parlementaire parle de scandale à propos de l’impunité dans l’affaire Louvois

Les députés Damien Meslot (UMP) et Geneviève Gosselin-Fleury (PS) vont très prochainement rendre un rapport d’évaluation sur les réformes dont le ministère de la Défense a fait l’objet depuis 2008. Et comme l’on peut s’en douter, un gros chapitre est dédié à  l’affaire du Logiciel unique à vocation interarmées de la solde (Louvois), dont le

Louvois : Les retards dans le paiement des soldes concernent encore des milliers de militaires

Va-t-on voir enfin le bout du tunnel avec les ratés du Logiciel unique à vocation interarmées de la solde (Louvois)? Depuis son raccordement aux systèmes de gestion de ressources humaines (SIRH) du Service de Santé des Armées (SSA), de la Marine nationale et de l’armée de Terre, l’on ne compte plus les dysfonctionnements dans le