drone / Archives

Plus de 12.000 heures de vol au compteur des trois drones Reaper de l’armée de l’Air

En juin 2015, les trois drones MALE (Moyenne Altitude Longue Endurance) MQ-9 Reaper mis en oeuvre depuis Niamey par l’escadron 1/33 Belfort dans le cadre de l’opération Barkhane, avaient franchi le seuil symbolique des 5.000 heures de vols. Et encore, le troisième appareil n’avait été livré que quelques semaines plus tôt. Près d’un an et

Un drone tactique Sperwer s’est écrasé dans la Meuse

Plus de peur que de mal. Dans la soirée du 29 novembre, un drone Sperwer mis en oeuvre par le 61e Régiment d’Artillerie (RA) de Chaumont s’est écrasé dans un jardin, après avoir endommagé le toit et la véranda d’une maison à Senon, dans la Meuse. « Il s’agit d’un crash programmé », a expliqué, au quotidien

Le drone piégé est un « mode d’action ennemi exportable », préviennent les autorités françaises

Le 2 octobre, près d’Erbil (nord de l’Irak), l’explosion d’un drone piégé avait tué deux combattants kurdes irakiens (peshmergas) et blessé deux militaires français du Commando parachutiste de l’air (CPA). L’engin avait été récupéré alors qu’il était au sol. C’est au cours de son examen qu’une charge explosive a été actionnée apparemment par un minuteur.

Des drones américains déployés en Tunisie

  Récemment, le Washington Post affirmait que des drones MQ-9 Reaper de l’US Air Force avaient été déployés sur une base tunisienne afin de mener des missions de reconnaissance et de surveillance en Libye, où les forces du gouvernement d’union nationale venaient de lancer une offensive visant à chasser les jihadistes de l’État islamique (EI)

L’armée de l’Air va envoyer des aigles pour neutraliser les drones légers au-dessus des zones sensibles

Sur leur calot, les aviateurs arborent un épervier, qui est aussi le symbole de l’armée de l’Air. En outre, aux abords des pistes d’aviation, ils ont recours à des faucons (ou à des buses, voire à des Circaète Jean-le-Blanc) pour chasser les volatiles susceptibles d’entrer en collision avec des avions au décollage ou à l’atterrissage.

L’Inde a fait voler le Rustom-II TAPAS 201, son premier drone MALE

Si, à l’exception de l’Italie, avec le P.1HH HammerHead, les pays européens sont pour le moment à la traîne par rapport aux États-Unis et à Israël pour la mise au point de drones MALE (Moyenne Altitude Longue Endurance), d’autres s’attachent à combler rapidement leur retard, comme la Chine et… l’Inde. En effet, développé par Aeronautical

L’État islamique utilise des drones dotés de grenades à Mossoul

La diffusion de technologies dites « nivelantes » sont de nature à remettre en cause, du moins partiellement, l’avantage technologique occidental. C’est ce qu’avait expliqué le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, lors d’un discours prononcé à l’occasion de l’inauguration de la chaire « Grands enjeux stratégiques » à La Sorbonne, en janvier. Les engins explosifs improvisés, qu’il

Pour M. Le Drian, la question de l’acquisition de drones armés se pose

Un convoi terroriste est repéré dans le désert par un drone MALE (Moyenne Altitude Longue Endurance) de type MQ-9 Reaper mis en oeuvre depuis Niamey par l’escadron de drones 1/33 Belfort. Mais comme cet appareil n’est pas armé, il est donc fait appel à une patrouille de Mirage 2000D pour « traiter » la cible… qui, entre-temps,

Un chef d’al-Qaïda éliminé par une frappe américaine en Syrie

Si l’État islamique (EI ou Daesh) est la cible principale de la coalition internationale dirigée par les États-Unis, il n’en reste pas moins que cette dernière vise également des responsables d’al-Qaïda présents en Syrie, qu’ils soient membre de l’ex-Front al-Nosra (devenu Fateh al-Cham en juillet). En effet, à la faveur des premiers raids aériens menés

Lockheed-Martin a présenté un nouveau concept pour le ravitaillement en vol (MàJ)

Le drone MQ-25 Stingray, développé dans le cadre du programme UCLASS (Unmanned Carrier-Launched Airborne Surveillance and Strike, ou MQ-XX) de l’US Navy, devra finalement assurer principalement des missions de ravitaillement en vol au chasseurs-bombardiers embarqués à bord d’un porte-avions. Pour la marine américaine, disposer de 10 drones ravitailleurs permettrait de donner un allonge supplémentaire à