disponibilité / Archives

La faible disponibilité des hélicoptères de l’armée de Terre induit une « perte sèche de potentiel opérationnel »

« Un vol de Tigre calme les esprits », dit-on désormais en Centrafrique, où deux appareils de ce type furent déployés dans le cadre de l’opération Sangaris. Et cela illustre le fait que cet hélicoptère d’attaque est essentiel aux opérations terrestres. « C’est un outil formidable. C’est certes une ‘danseuse’ capricieuse, mais qu’on ne nous l’enlève pas) », résume

Un rapport pointe les causes de la (très) faible disponibilité des hélicoptères de l’armée de Terre

Que ce soit sur le territoire national ou en opérations extérieures, l’armée de Terre ne peut pas se passer d’hélicoptères. « Il y a donc un lien très fort entre l’aéromobilité et l’opérationnel », a même souligné son chef d’état-major, le général Jean-Pierre Bosser, lors de sa dernière audition devant les députés de la commission de la

Les hélicoptères NH-90 Caïman de la Marine nationale affichent un taux de disponibilité désastreux

Il a beaucoup été question des problèmes de Maintien en condition opérationnelle (MCO) des hélicoptères de la Marine nationale et de l’Aviation légère de l’armée de Terre (ALAT) lors de l’examen, en commission élargie, à l’Assemblée nationale, du budget qu’il est prévu d’allouer à la mission « Défense » en 2017. Le député Gwendal Rouillard, rapporteur pour

Les problèmes de l’avion de transport A400M exaspèrent M. Le Drian

Lors de son passage devant les députés de la commission de la Défense, le général André Lanata, le chef d’état-major de l’armée de l’Air (CEMAA) a fait part de ses deux préoccupations au sujet des 10 avions de transport A400M « Atlas » livrés par Airbus. La première est le faible taux de disponibilité de ces appareils

La disponibilité des hélicoptères de l’armée de Terre est encore loin d’être satisfaisante

Rapporteur de la commission des Finances pour le budget de la Défense, le député (LR) François Cornut-Gentille dénonce régulièrement sur son blog ses difficutés pour obtenir, de la part du ministère de la Défense, les taux de disponibilités des différents matériels utilisés par les forces armées. Lors de son audition devant les députés de la

Le manque de pièces détachées affecte la disponibilité des avions de patrouille maritime de la Marine

  Le faible taux de disponibilité des avions de patrouille maritime Atlantique 2 (ATL2) est un sujet non seulement récurrent mais aussi et surtout préoccupant. Préoccupant dans la mesure où ce type d’appareil est indispensable pour assurer la protection des sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE) ainsi que pour effectuer des missions de renseignement et des

Les excellents taux de disponibilité des équipements du Service de Santé des Armées

Dans les médias, l’on ne parle quasiment jamais des trains qui arrivent à l’heure… Autrement dit, l’on parle généralement de ce qui ne va pas, moins de ce qui fonctionne (sauf peut-être pour le sport). Et Zone Militaire n’échappe pas à la règle. Mais les règles ont toujours des exceptions. En voici une. Le député

Pourquoi le taux de disponibilité des hélicoptères de l’ALAT est-il si bas?

Selon les chiffres communiqués l’an passé par le ministère de la Défense au député François Cornut-Gentille (LR), les taux de disponibilité des hélicoptères de l’Aviation légère de l’armée de Terre (ALAT) ont légèrement diminué en 2014. Déjà qu’ils n’étaient pas très élevés, (sauf, évidemment, en opération) cela pose évidemment quelques questions alors que de nouveaux

Un rapport pointe la faible disponibilité des avions Su-30 MKI et IL-76 Awacs indiens

Le rapport que le « Comptroller and Auditor General » (CAG, l’équivalent de la Cour des comptes française) vient de remettre au Parlement indien n’y va pas par quatre chemins : le faible taux de disponibilité de certains avions met à mal les capacités opérationnelles de l’Indian Air Force (IAF) en cas de conflit. D’après le compte-rendu

Le taux de disponibilité des Rafale « Marine » s’améliore tandis que celui des E2C Hawkeye s’effondre

Après avoir demandé au ministère de la Défense les taux de disponibilité des aéronefs de l’armée de l’Air et des hélicoptères des trois armées, le député François Cornut-Gentille a voulu connaître ceux des avions de la Marine nationale afin d’évaluer le coût du vieillissement des équipements militaires. Ainsi, dans le tableau communiqué par le ministère