disponibilité / Archives

La disponibilité des hélicoptères militaires français peine à décoller alors que le coût de la maintenance s’envole

La trop faible disponibilité des 467 hélicoptères des forces françaises est devenu un sujet récurrent ces dernières années. Et, après les chiffres dévoilés par le député François Cornut-Gentille, c’est au tour du sénateur Dominique de Legge de sonner le clairon sur cette situation qui a des conséquences non seulement sur l’entraînement des équipages et sur

La nouvelle organisation de la maintenance des véhicules de l’armée de Terre porte-t-elle ses fruits?

Il y a exactement deux ans, le 4 juillet 2016, l’armée de Terre mettait en place une nouvelle organisation du maintien en condition opérationnelle des matériels terrestres dans le cadre du plan de transformation MCO-Terrestre 2025. Depuis, ce MCO-T repose sur deux pilliers : le Commandement de la maintenance des forces [COM-MF], dont la mission

La disponibilité des hélicoptères militaires français peine à s’améliorer

Le plan de modernisation du Maintien en condition opérationnelle [MCO] Aéronautique qui, présenté en décembre 2017 par Florence Parly, la ministre des Armées, vise notamment à mettre en place une « Direction de la Maintenance aéronautique », n’a pas le droit à l’échec. En effet, l’an passé, les chiffres relatifs à la disponibilité des 13 types d’hélicoptères

Selon son chef d’état-major, la force aérienne allemande est aux abois

Il n’y a pas que l’équipe nationale allemande de football qui est aux abonnés absents : la Luftwaffe n’est pas en meilleur état, à en croire son nouvel « inspecteur » [équivalent de chef d’état-major outre-Rhin], le général Ingo Gerhartz. Cela étant, ce n’est guère une surprise : plus tôt, cette année, le rapport rendu par le

La disponibilité des hélicoptères d’attaque Tigre reste encore insuffisante

En 2016, le taux de disponibilité technique des hélicoptères d’attaque Tigre en dotation au sein de l’Aviation légère de l’armée de Terre (ALAT) ne dépassait pas les 25%. Deux ans plus tard, qu’en est-il? Pour le général Charles Beaudouin, sous-chef d’état-major chargé des plans et des programmes de l’état-major de l’armée de terre, ce sujet

Seulement quelques Eurofighter Typhoon allemands seraient pleinement opérationnels

Alors que le consortium Eurofighter [Airbus, BAE Systems, Leonardo, ndlr] espère bien voir Berlin lui commander des avions Typhoon supplémentaires pour remplacer les Panavia Tornado de la Luftwaffe, Der Spiegel a révélé une information embarrassante. En effet, selon l’hebdomadaire, environ 10 des 128 Eurofighter Typhoon en service au sein de la Luftwaffe seraient aptes au

Armée de l’Air : Les lacunes de l’aviation de transport vont durer « encore quelques années »

« On ne répare pas 20 ans de sous-investissements en quelques mois », avait lancé, en mars, le général André Lanata, le chef d’état-major de l’armée de l’Air (CEMAA). Et la prochaine Loi de programmation militaire (LPM) 2019-2025, même si elle amorce une remontée en puissance (sous réserve qu’elle soit exécutée à la lettre) ne permettra pas

La Norvège a des problèmes de disponibilité avec ses hélicoptères NH-90 « Caïman »

Lors d’une audition à l’Assemblée nationale, en juillet 2017, le chef d’état-major de la Marine nationale (CEMM), l’amiral Christophe Prazuck, s’était dit « pas satisfait de la disponibilité ni du coût d’entretien » de l’hélicoptère NH-90 « Caïman » NFH, pourtant récemment mis en service. Et de préciser qu’il fallait « plus de 30 heures d’entretien pour une heure de

Seulement 30% des avions de combat Eurofighter Typhoon allemands ont été disponibles en 2017

La semaine passée, le commissaire parlementaire à la Bundeswehr, le social-démocrate Hans-Peter Bartels a rendu public son rapport annuel [.pdf] dont il avait évoqué certaines parties lors de différentes interventions dans les médias. Aussi, personne n’a été surpris du tableau accablant de l’état de préparation des forces armées allemandes. Sous-marins indisponibles, navires de surface en

La marine allemande est en grande difficulté pour honorer ses engagements auprès de l’Otan et de l’UE

Commissaire parlementaire aux forces armées allemandes [Bundeswehr], le social-démocrate Hans-Peter Bartels ne cesse de tirer la sonnette d’alarme sur les capacités militaires de son pays. Fin janvier, il avait ainsi déploré le manque de disponibilité de la Bundeswehr, laquelle s’était « encore dégradée, malgré un budget en en légère hausse. » « Alors que les missions extérieures avec