Direction du renseignement militaire / Archives

La Direction du renseignement militaire a signé une convention de partenariat avec le CNRS

Pour développer les capacités technologiques (intelligence artificielle, big data, etc) et acquérir l’expertise dans des domaines particuliers dont elle a besoin, la Direction du renseignement militaire (DRM) s’ouvre au monde académique ainsi qu’à ceux de la recherche et de l’industrie. D’où la raison d’être de son projet « Intelligence Campus », qui implanté sur la base aérienne

Des satellites « sensibles » français approchés par des engins aux intentions parfois « inamicales »

En mai 2016, lors d’une audition à l’Assemblée nationale, le général Jean-Daniel Testé, alors à la tête du Commandement interarmées de l’espace, révéla qu’un satellite militaire de télécommunications Syracuse [SYstème de RAdioCommunication Utilisant un SatellitE] avait été approché par un « autre objet » dont il ne précisa pas l’origine. « Mais nous avons la certitude que les

La Direction du renseignement militaire peine à recruter au sein des armées

Renseignement géo-localisé et géo-référencé, traitement de volumes de données toujours plus importants, cyber, intelligence artificielle… Le métier du renseignement évolue et cela n’est pas sans conséquence sur la gestion des ressources humaines des services concernés. Tel est le cas de la Direction du renseignement militaire (DRM), qui se devant être à la pointe dans ces

La LPM 2019-2025 va faciliter les prélèvements biologiques sur des individus suspects lors d’opérations extérieures

En mai 2007, un décret publié au Journal Officiel indiquait que la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) ne pouvait pas avoir le moindre droit de regard sur 8 bases de données gérées par les services de renseignement. Et cela, au nom de la sûreté et de la raison d’État. Depuis, la liste

Renseignement : Le « Five Eyes », un club fermé… mais ouvert à la France

En décembre dernier, le ministère des Armées a démenti une information selon laquelle la France s’apprêterait à rejoindre les « Five Eyes », une alliance formée après la Seconde Guerre Mondiale et réunissant les services de renseignement américains, britanniques, canadiens, australiens et néo-zélandais. « Le ‘5 eyes’ constitue un club historique et fermé qui comporte des avantages (mutualisation

Face à l’inflation des données, la Direction du renseignement militaire mise sur l’intelligence artificielle

Collecter des flux toujours plus importants de données grâce à une multitudes de capteurs dont la qualité ne cesse de s’améliorer n’est pas très utile si l’on ne dispose des moyens nécessaires pour trouver, vérifier et recouper la bonne information au moment opportun. Cela peut même « paradoxalement devenir un handicap », a souligné le général (air)

Le général Gomart va quitter la Direction du renseignement militaire pour le secteur privé

Près de quatre ans après été nommé à la tête de la Direction du renseignement militaire (DRM), le général Christrophe Gomart entamera bientôt une nouvelle carrière dans le secteur privé. En effet, le 22 mai, le groupe Unibail-Rodamco, numéro deux mondial de l’immobilier commercial, a annoncé avoir recruté le général Gomart pour occuper, à compter

La Direction du renseignement militaire concernée par le piratage de Yahoo!

Le 22 septembre, le portail Internet Yahoo! a annoncé que les données concernant 500 millions de comptes de ses utilisateurs avaient été dérobées par des pirates informatiques agissant pour le compte d’une « entité liée à un État ». L’ampleur des dégâts pourrait même être encore plus importantes si l’on en croit un ancien employé de l’entreprise

Le nombre d’images reçues par le renseignement militaire multiplié au moins par six d’ici 2020

Le Centre de formation et d’interprétation interarmées de l’imagerie (CFIII), installé sur la base aérienne de Creil, dépend de la Direction du renseignement militaire (DRM). C’est à cette unité que revient, comme son nom l’indique, d’analyser les images reçues via l’ensemble des capteurs mis en oeuvre par les forces armées. Pour s’acquitter de cette tâche,

Selon le renseignement militaire, les jihadistes de Daesh peuvent communiquer sur Internet sans être détectés

Alors qu’il est question, via la loi sur le renseignement, qui vient d’être adoptée en première lecture à l’Assemblée nationale, de mettre en place plusieurs outils visant à surveiller des activités terroristes (ou autres) sur Internet, le général Christophe Gomart, le Directeur du renseignement militaire (DRM), a évoqué la menace de l’État islamique (EI ou