Diplomatie / Archives

La possible adhésion de la « Macédoine du Nord » à l’Otan provoque des tensions diplomatiques entre la Grèce et la Russie

Pendant 27 ans, la Macédoine a entretenu des relations difficiles avec la Grèce, qui lui reprochait son… nom, qui est le même que celui d’une de ses régions, ainsi que sa prétention à se réclamer de l’héritage antique de la dynastie des Argéades, et plus précisément des rois Philippe II et Alexandre le Grand. Et

Otan : Pour M. Trump, les pays européens doivent augmenter leurs budgets militaires et… rembourser les États-Unis

Depuis qu’il est à la Maison Blanche (et même avant), Donald Trump ne cesse de critiquer obsessionnellement la faiblesse des dépenses militaires des pays membres de l’Otan. Avant d’arriver à Bruxelles pour participer au sommet de l’Alliance, M. Trump en a remis une couche. « De nombreux pays de l’Otan, que nous sommes censés défendre, non

M. Trump donne le ton du prochain sommet de l’Otan

Le dernier sommet du G7, organisé en juin au Québec, avait été tendu, à cause notamment des droits de douanes décidés par Washington sur les importations américaines d’acier et d’alumunium en provenance de l’Union européenne et du Canada. Celui de l’Otan, qui aura lieu les 11 et 12 juillet à Bruxelles, s’annonce tout aussi houleux.

Le président vénézuélien demande aux forces armées de se préparer à une invasion américaine

Inflation galopante, pénuries alimentaires, manque de médicaments… Alors qu’il pourrait être l’un des plus riches pays d’Amérique latine grâce à ses ressources pétrolières, le Venezuela connaît une situation économique désastreuse. Et cela ne vaut guère mieux au niveau politique : avec une opposition muselée, le chaviste Maduro n’a pas eu de mal à se faire

Le renseignement américain doute de la volonté de Pyongyang à renoncer à l’arme nucléaire

Le 12 juin, à l’issue d’une rencontre avec Donald Trump, le président américain, Kim Jong-un, le chef du régime nord-coréen, a réaffirmé « son engagement ferme et inébranlable en faveur d’une dénucléarisation complète de la péninsule coréenne. » Cependant, aucun calendrier n’a été fixé pour atteindre cet objectif. Pas plus qu’il n’a été prévu de mettre en

Pour M. Trump, l’Otan serait « aussi mauvaise » que le traité de libre échange nord-américain qu’il veut renégocier

« Je suis confiant dans la capacité de l’Europe et des États-Unis à rester unis malgré d’importantes divergences », a récemment assuré Jens Stoltenberg, le secréraire général de l’Otan, lors d’un entretien donné à France24. Et d’insister : « Ils sauront démontrer l’importance du lien transatlantique » lors du prochain sommet de l’Alliance, les 11 et 12 prochains, à

Washington donne un gage à Pyongyang avec la suspension de l’exercice Ulchi Freedom Guardian

Le chef du régime nord-coréen, Kim Jong-un, a su habilement tirer son épingle du jeu quand il a rencontré le président américain, Donald Trump, lors d’un sommet « historique », à Singapour, le 12 juin. « Nous nous sommes rencontrés, nous avons eu des atomes crochus. Il nous a beaucoup donné », a affirmé, à son sujet, le locataire

La Corée du Sud lance un exercice visant à défendre des îlots contre une éventuelle attaque japonaise

La transitivité n’est pas la propriété qui caractérise généralement les relations internationales. Ainsi, ce n’est pas parce que x est allié avec y et que y est allié avec z que x et z sont forcément alliés. Ainsi, est-ce la cas du Japon et de la Corée du Sud, deux partenaires clés des États-Unis dans

Le renforcement éventuel de la présence militaire américaine en Norvège préoccupe la Russie

Quand, le 12 juin, Oslo a fait part de son souhait d’avoir une présence militaire américaine accrue sur son territoire, la ministre norvégienne des Affaires étrangère, Ine Eriksen Søreide, a estimé que cela ne constituerait pas une « raison sérieuse » susceptible de motiver une réaction de la part de la Russie. Depuis janvier 2017, et à

Les différends commerciaux entre Alliés risquent d’avoir des « conséquences délétères » sur l’Otan

La décision du président des États-Unis, Donald Trump, de faire sortir son pays de l’accord relatif au programme nucléaire iranien n’est pas sans conséquence pour l’Union européenne (UE). En effet, si une entreprise veut continuer à libeller ses échanges en dollars et/ou continuer ses activités sur le territoire américain, elle doit se retirer d’Iran. Faute