DGA / Archives

La DGA confirme que le Rafale ne sera pas candidat à l’appel d’offres visant à moderniser l’aviation royale canadienne

Lors d’une conférence de presse donnée en juin 2013 à l’occasion de l’ouverture du salon du Bourget, Éric Trappier, le Pdg de Dassault Aviation, était bien décidé à soumettre le Rafale à Ottawa, qui, après une vive polémique, venait de remettre en cause l’achat de 65 avions américains F-35A Lightning II pour remplacer les CF-18

La Direction générale de l’armement a prononcé la qualification du standard F3-R du Rafale

En décembre 2013, Dassault Aviation fut chargé par la Direction générale de l’armement [DGA] de développement le standard F3-R de l’avion de combat Rafale, dans le cadre d’un contrat évalué à un milliard d’euros. Il s’agissait alors de permettre au Rafale de mettre en oeuvre le missile air-air longue portée METEOR et le pod de

Le chantier de refonte à mi-vie du porte-avions Charles de Gaulle est officiellement terminé

Entamé en février 2017, le chantier de refonte à mi-vie du porte-avions Charles de Gaulle est désormais officiellement terminé. Ses essais à quai et à la mer s’étant déroulés sans problème (ce qui n’avait pas été le cas lors de son premier arrêt technique majeur, en 2008), le navire vient en effet d’être remis à

Le ministère des Armées commande 6 avions de patrouille maritime Atlantique 2 modernisés

Le 11 octobre, la Direction générale de l’armement [DGA] a notifié aux industriels Dassault Aviation et Thales un marché portant sur la rénovation de six avions de patrouille maritime Atlantique 2 [ATL-2], dans le cadre d’un programme lancé en 2013 et concernant, à l’origine, 15 appareils. Seulement, la Loi de programmation militaire [LPM] 2019-25 a

Le Délégué général pour l’armement défend la procédure d’achat des futurs fusils de précision de l’armée de Terre

Lors de la rentrée 2018, il aura été beaucoup question de l’appel d’offres lancé en août par la Direction générale de l’armement [DGA] afin d’acquérir 2.600 Fusils de précision semi-automatique [FPSA] de 7,62 mm pour remplacer les fusils FRF2 de l’armée de Terre. Une telle procédure ne suscite habituellement pas de commentaires, comme celle concernant

Soldes : Successeur du système LOUVOIS, le logiciel Source Solde n’est pas encore fiable à 100%

Normalement, le logiciel Source Solde, dont la réalisation a été confié à Sopra-Steria dans le cadre d’un programme conduit par la Direction générale de l’armement [DGA], aurait dû être mis en service en 2017 et ainsi remplacer le système LOUVOIS [Logiciel unique à vocation interarmées de la solde], dont les innombrables dysfonctionnements ont défrayé la

Thales présente une nouvelle solution de guerre électronique destinée aux frégates de taille intermédiaire

Le groupe français d’électronique de défense Thales est déjà fortement impliqué dans le programme de Frégates de taille intermédiaire [FTI], dont cinq exemplaires ont été commandés à Naval Group en avril 2017. En effet, l’industriel fournira le radar numérique multifonctions SEA FIRE, le sonar remorqué CAPTAS-4-COMPACT, le sonar de coque KINGKLIP Mk2, le système sécurisé

La DGA s’intéresse aux catapultes électro-magnétiques dans le cadre des études sur le futur porte-avions

Pour faire décoller les Rafale et autres E-2C Hawkeye, le porte-avions Charles de Gaulle utilise une catapulte à vapeur, constituée d’un sabot, d’une élingue (ou d’une barre métallique pour les avions les plus récents) et d’un tube situé sous le pont d’envol. Ainsi, pour « catapulter » un avion, on accroche son train avant par l’élingue au

Le renseignement français pourra se passer des logiciels de l’américain Palantir pour le traitement massif des données

Collecter massivement toutes sortes d’informations ne sert à rien si l’on n’est pas en mesure de les exploiter, c’est à dire de les analyser afin d’en tirer des conclusions. En 2016, et ne trouvant pas de systèmes français ou européens, la Direction générale de la sécurité intérieure [DGSI], le service de renseignement intérieur français, a

Verney-Carron est en lice pour le remplacement des fusils de précision FR-F2 de l’armée de Terre

« Quand l’État [sous-entendu, le ministère des Armées] désarme les PME françaises »… Tel est l’angle d’attaque choisi par France 2 pour lancer un reportage sur la politique d’approvisionnement des forces armées. Et de poser la question : « Le made in France ne fait-il plus recette pour l’armement militaire? », oubliant au passage que, si les grands programmes