démission / Archives

Japon : La ministre de la Défense démissionne pour une affaire d’informations cachées sur la sécurité de soldats déployés au Sud-Soudan

Au Japon, un chef militaire n’est pas démis de ses fonctions pour avoir rendu compte des conditions dans lesquelles ses hommes remplissent leurs missions. En revanche, il peut l’être s’il les dissimule. Et son ministre de tutelle également, comme cela vient d’arriver à Tomomi Inada, la ministre japonaise de la Défense nommée il y a

Après la démission du général de Villiers, députés et sénateurs s’inquiètent pour le pouvoir de contrôle du Parlement

La démission du chef d’état-major des armées (CEMA), le général Pierre de Villiers, due à un désaccord avec le président Macron (ou, est-il murmuré, avec le secrétaire général de l’Élysée, Alexis Kohler) a suscité de nombreux commentaires. Et le Sénat a été le plus prompt à réagir. Cette affaire, exceptionnelle pour la Ve République, est

Général de Villiers : « Je vaux ce que je veux! »

Le président Macron se veut être le « maître des horloges ». Mais avec la démission du général Pierre de Villiers, le chef d’état-major, qu’il devait rencontrer en tête en tête, le 21 juillet, pour prendre « ensemble » une décision sur l’avenir de ce dernier, le locataire de l’Élysée s’est fait surprendre. Cela étant, à la lecture des

Coupes budgétaires : Le général Pierre de Villiers aurait mis sa démission dans la balance

Interpellé lors de la séance des questions au gouvernement par la députée socialiste sur les 850 millions d’euros d’économies que le ministère des Armées devra trouver pour financer, à lui seul, les coûts des opérations extérieures (OPEX) et intérieures (OPINT), le ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, a botté en touche. « S’il

Ministre des Armées, Sylvie Goulard renonce à rester au gouvernement

Un mois après avoir été nommée ministre des Armées, Sylvie Goulard n’aura guère eu le temps de s’impliquer dans les affaires militaires. Car, ce 20 juin, elle vient en effet d’annoncer sa décision de quitter le gouvernement. Cette décision est motivée par l’enquête sur des soupçons d’emplois fictifs présumés  d’assistants parlementaires européens au sein du MoDem.

Après le massacre de Mazar-i-Sharif, le ministre afghan de la Défense démissionne

Une semaine après le général H.R McMaster, le conseiller à la sécurité nationale du président Trump, le chef du Pentagone, James Mattis, s’est rendu à Kaboul, ce 24 avril, pour y rencontrer Abdullah Habibi, son homologue afghan. Seulement, peu de temps avant l’arrivée du responsable américain, ce dernier a remis sa démission au président Ashraf

Proche de Moscou, le conseiller à la sécurité nationale de M. Trump démissionne

Le général Michael Flynn n’aura pas eu le temps de prendre ses aises dans son bureau de conseiller à la sécurité nationale auprès du président Trump : mis en cause pour avoir eu une conversation avec l’ambassadeur russe en poste à Washington alors qu’il n’était pas encore en fonction, il a été contraint à donner

Le chef d’état-major polonais a remis sa démission

Depuis que la victoire du parti conservateur « Droit et Justice » (PiS) aux élections législatives polonaises de l’automne 2015, de nombreux responsables militaires de haut rang ont remis leur démission. Ainsi, en mars dernier, et à leur demande, au moins cinq généraux ont quitté leurs fonctions, dont le général Ireneusz Bartniak, alors chef d’état-major du Commandement

Plusieurs généraux polonais ont soudainement remis leur démission

Les forces armées polonaises sont manifestement en crise : ces derniers jours, au moins cinq de leurs généraux ont soudainement remis leur démission. L’information a été confirmée le 4 mars par Szczepan Gluszczak, le porte-parole du commandement général, qui n’a précisé ni leur noms, ni leur fonctions. Mais, selon la presse, le général Ireneusz Bartniak,

Le préfet Alain Zabulon quitte ses fonctions de coordonnateur national du renseignement

Le bruit courait depuis quelques semaines et il vient d’être confirmé dans le compte-rendu du dernier Conseil des ministres : Alain Zabulon va quitter, à sa demande, les fonctions de coordonnateur national du renseignement qu’il exerçait depuis juin 2013. Selon la Lettre de l’Expansion, cet ancien préfet de la Corrèze rejoindrait la direction d’Aéroports de