défense aérienne / Archives

Le système américain de défense aérienne Patriot PAC-3 est trop cher pour la Pologne

En avril 2015, le gouvernement polonais libéral-conservateur dirigé par Mme Ewa Kopacz fit part de son intention d’acquérir 50 hélicoptères Caracal auprès d’Airbus Helicopters. Dans le même il indiqua avoir retenu le système américain Patriot PAC-3 (Raytheon) pour moderniser les capacités de défense aérienne de ses forces armées [programme Wisla, ndlr]. Et cela, aux dépens

Entre avaries et incendie, le remplacement des deux frégates anti-aériennes de type 70 est urgent

Initialement, le programme « Horizon », lancé en coopération avec le Royaume-Uni (qui s’en retira en 1999 pour développer ses destroyers de type 45) et l’Italie, prévoyait de doter la Marine nationale de quatre frégates de défense aérienne (FDA). Deux, seulement, furent construites pour la France, à savoir le « Forbin » et le « Chevalier Paul », dont la mise

La Suède choisit le système de défense aérienne américain Patriot aux dépens du SAMP/T

L’envoi de deux sections Mamba (ou SAMP-T pour Système air-sol moyenne portée – Terrestre) de l’Escadron de défense sol-air (EDSA) 1/950 « Crau » en Suède pour participer à l’exercice Aurora 17, organisé en septembre dernier, n’aura pas joué dans le choix de Stockholm pour moderniser les capacités de ses forces armées en matière de défense aérienne.

La Turquie évoque l’achat du système de défense aérienne russe S-500 « Prometheus »

La politique turque en matière de défense aérienne est difficile à suivre. À l’issue d’un appel d’offres lancé en 2013 dans le cadre du programme T-Loramids, Ankara avait choisi le système chinois Hongqi-9/FD 2000, écartant de fait le Patriot PAC-3 des américains Lockheed-Martin et Raython, le SAMP/T du consortium franco-italien Eurosam (Thales et MBDA) et

La Roumanie va acheter ses systèmes de défense aérienne Patriot à crédit

En juillet, la Defense Security Cooperation Agency (DSCA), l’agence chargée des exportations d’équipements militaires américains, a recommandé au Congrès d’accepter la vente potentielle de 7 unités du système de défense aérienne Patriot PAC-3 avec 56 missiles MIM-104E GEM-T [Guidance Enhanced Missile-TBM] à la Roumanie. Le tout pour un montant de 3,9 milliards de dollars. Le

Une installation militaire américaine inaugurée en Israël

Pour le Pentagone, les mots ont un sens. Aussi, quand l’armée israélienne a communiqué sur l’inauguration d’une « base » américaine dans le désert du Neguev (sud d’Israël), il a demandé une rectification. Aussi, il convient désormais de parler d’une « installation militaire permanente », voire de « centre de vie pour les militaires américains qui travaillent actuellement sur la

La Turquie a signé un contrat portant sur l’achat du système de défense aérienne russe S-400

Qui aurait dit, en novembre 2015, c’est à dire au moment où les relations russo-turques étaient exécrables, que la Turquie allait se doter du système de défense aérienne russe S-400? Depuis, et même si tous les contentieux qui les opposent n’ont pas été aplanis, Ankara et Moscou ont opéré un spectaculaire rapprochement, y compris dans

La Turquie veut coopérer avec le consortium franco-italien Eurosam pour sa défense aérienne

C’est à en perdre son latin, tant ce dossier aura donné lieu à maints rebondissements. En 2013, la Turquie annonça son choix en faveur du système de défense aérienne chinois Hongqi-9/FD 2000, aux dépens du consortium franco-italien Eurosam (SAMP/T ou Mamba) et du tandem américain Raytheon/Lockheed-Martin (Patriot PAC-3). Seulement, la décision turque, motivée par le

La Roumanie opte pour le système américain Patriot pour sa défense aérienne

En avril dernier, le général Nicolae-Ionel Ciuca, chef d’état-major des forces armées roumaines, avait indiqué que son pays comptait acquérir le système antimissie américain Patriot afin de renforcer la protection de son espace aérien. Et c’est donc sans surprise que la Defense Security Cooperation Agency (DSCA), l’agence chargée des exportations d’équipements militaires américains, a recommandé

L’Autriche renonce à ses avions de combat Eurofighter et cherche une alternative

On ne verra bientôt plus d’avions de combat Eurofighter Typhoon aux couleurs autrichiennes. Dès 2020, ces appareils seront en effet retirés du service, soit 13 ans après la réception du premier exemplaire. Telle est la décision annoncée ce 7 juillet par Hans Peter Doskozil, le ministre autrichien de la Défense. Ce dernier ne fait que