cybersécurité / Archives

Cybersécurité et avions de combat au menu des 500 ans de la Paix perpétuelle entre la France et la Suisse

Un an après la bataille de Marignan, le Royaume de France et la Confédération des XIII cantons suisses signèrent un traité de « paix perpétuelle » à Fribourg, le 29 novembre 1516. Depuis, malgré des hauts et des bas, comme cela a été le cas récemment au sujet du secret bancaire, les deux pays ont noué des

Le nombre d’attaques informatiques traitées par l’ANSSI a bondi de 50% en 2015

Pour la première fois depuis sa création, en 2009, l’Agence nationale de sécurité des systèmes d’information (ANSSI), rattachée au Secrétaire général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN), a publié un rapport annuel [.pdf] concernant ses activités en 2015. Pour rappel, la mission de l’ANSSI est « de faciliter une prise en compte coordonnée,

Thales et l’américain Cisco s’allient dans le domaine de la cybersécurité

En octobre 2015, l’américain Cisco Sytems, le spécialiste des serveurs et des réseaux, s’était associé au pôle d’excellence Cyber, créé en février 2014 afin de mission de stimuler la recherche académique, l’offre de formation, de services et de produits ainsi que la base industrielle et technologique de cyberdéfense. Le 28 juin, à Paris, le groupe

Les plans du système israélien Iron Dome volés par des pirates informatiques chinois?

Conçu par Rafael, le système israélien Iron Dome permet d’intercepter des roquettes ou des obus de mortier en fonction du danger éventuel qu’ils représentent sur distance de 4 et 70 km., grâce à des moyens de gestion de combat, un radar de détection et de suivi et de 3 lanceurs dotés chacun de 20 missiles

Un directeur issu de la DGA pour l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information

Le poste de directeur de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’informations (ANSSI), créée en juillet 2009 suite aux recommandations du Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale publié un an plus tôt, était vacant depuis le départ de son titulaire, Patrick Pailloux, parti à la tête de la Direction Technique de

L’énigme de l’ANSSI résolue

En 2011 le Government Communications Headquarters (GCHQ), l’agence britannique de renseignement électronique et de sécurité des systèmes informatiques, avait édité un site Internet où il était proposé aux candidats à un éventuel poste de « craquer » des lignes de code, l’idée étant de faire une première sélection parmi les recrues potentielles. Quelques mois plus tard, avec

L’industrie aéronautique française victime d’une opération de cyberespionnage?

Quel est le rapport entre les sites Internet des Anciens combattants américains et du Groupement des Industries Françaises Aéronautiques et Spatiales (GIFAS), qui fédére 309 sociétés françaises spécialisées? Si l’on en croit Alexander Watson, directeur de recherche sur les menaces informatiques de la société de sécurité Websense, les deux auraient récemment été la cible de

Un Etat serait derrière un logiciel espion

« The Mask » ou « Careto ». Derrière ces deux noms se cache un virus cyberespion particulièrement sophistiqué découvert par l’entreprise de sécurité informatique russe Kapersky Lab. Selon les experts de cette dernière, ce logiciel malveillant aurait été mis en circulation en 2007. Certaines de ses versions peuvent infecter les téléphones portables et les tablettes, y compris ceux

L’ancien directeur technique de la DGSE rejoint le secteur privé

Nommé à la tête de la direction technique de la DGSE (Direction générale de la sécurité extérieure) en 2006, c’est à dire du « service » en charge des interceptions des communications, de l’imagerie satellitaire et de la cryptologie, Bernard Barbier, 60 ans, vient de quitter ses fonctions, ayant atteint la limite d’âge. Ingénieur diplômé de l’Ecole

Le site de recrutement de l’US Marine Corps victime de pirates informatiques syriens

Le site dédié au recrutement du corps des Marines a été brièvement « défacé », c’est à dire que son apparence a été modifiée pour diffuser un message appelant les soldats américains à ne pas exécuter les ordres du président Obama si ce dernier est autorisé par le Congrès à lancer une intervention militaire contre le régime