cybersécurité / Archives

Pour Thales et Verint, les pirates informatiques de l’État islamique seraient « plus motivés que compétents »

Que ce soit lors de l’opération Serval [janvier 2013] ou de l’intervention de la coalition dirigée par les États-Unis au Levant, contre Daesh, plusieurs attaques informatiques [et ZM y a eu droit, ndlr] ont été revendiquées, si ce n’est attribuées, à la mouvance jihadiste. Généralement, le mode opératoire a consisté à « défacer » un site Internet

Selon un rapport, les systèmes d’armes américains sont trop vulnérables au risque d’attaques informatiques

Pour ses opérations dans le cyber-espace, le Pentagone dispose d’un commandement dédié, l’US Cyber Command, lequel fédère les activités des structures mises en place par chaque branche des forces armées américaines (à l’exception de l’US Coast Guard). Cette organisation est devenue opérationnelle en 2010. Aussi, l’on pourrait penser que les États-Unis ont un coup d’avance

Microsoft s’invite dans le « cloud de défense » proposé par Thales

Quelques jours après avoir annoncé le lancement de son système d’infrastructure de cloud privé hautement isolé « Nexium Defence Cloud », le groupe français Thales a annoncé, ce 12 juin, un partenariat privilégié avec Microsoft afin de développer une solution commune de « cloud de défense » destinée aux forces armées. Pour rappel, ce que l’on appelle le « cloud »

La Corée du Nord aurait mis la main sur des plans opérationnels sud-coréens

Evoquer les capacités nord-coréennes en matière de cyberguerre peut prêter à sourire. En effet, il est difficilement concevable qu’un tel pays puisse en être doté. Et pour cause : la Corée du Nord ne passe pas pour être « connectée » (elle n’a obtenu une seconde connexion au réseau des réseaux que très récemment, grâce à l’entreprise

Le ministère danois de la Défense accuse la Russie d’avoir piraté ses messageries électroniques

Les relations entre Copenhague et Moscou ont connu des jours meilleurs. Il y a environ deux ans, Mikhaïl Vanin, l’ambassadeur de Russie au Danemark, avait agité la menace nucléaire contre le pays scandinave, en raison de sa participation au bouclier antimissile de l’Otan. « Je ne pense pas que les Danois réalisent les conséquences de leur

Thales et le CEA ont présenté une « rupture technologique » en matière de cybersécurité

Selon WikiLeaks, la CIA serait en mesure d’intercepter des communications effectuées via des services de messagerie sécurisées comme Telegram (très prisé par l’État islamique) et d’espionner les téléphones mobiles grâce à des outils informatiques particulièrement élaborés. Mais parfois, il n’est nul besoin de disposer d’un arsenal technologiquement avancé : savoir exploiter la faille d’un serveur

Un pirate informatique interpellé pour l’attaque des réseaux de Deutsche Telekom

En novembre 2016, les routeurs Deutsche Telekom furent la cible d’une attaque informatique, ce qui priva près 900.000 de ses clients d’accès à Internet. L’opérateur avait indiqué, à l’époque, que les interruptions de service semblaient « liées à une tentative ratée de prise de contrôle des routeurs des clients pour perturber le trafic internet. » Ce que

Pour le directeur de l’ANSSI, attribuer des attaques est le « grand problème » du cyberespace

Secrétaire général du mouvement politique « En Marche! », lancé par l’ex-ministre Emmanuel Macron pour appuyer sa candidature à l’élection présidentielle, Richard Ferrand a fait état, ce 13 février, de « centaines, voire des milliers d’attaques » contre « le système numérique », la « base de données » et les « sites  » de sa formation. Et, a-t-il continué alors qu’il était invité

Le renseignement russe fait le ménage dans ses rangs

Ancien officier du KGB, Oleg Erovinkin, était un proche collaborateur de l’ancien vice-Premier ministre russe, Igor Sechin, aujourd’hui à la tête de la compagnie pétrolière Rosneft. Or, cette dernière est citée à plusieurs reprises dans un rapport qui, rédigé par Christopher Steele, un ancien agent du MI-6 [service de renseignement extérieur britannique, ndlr], a récemment

La Russie se dote d’une doctrine en matière de cybersécurité

En matière de cybersécurité, il est toujours compliqué de démêler le vrai du faux. En tout cas, au cours de ces derniers mois, la Russie a régulièrement été accusée d’être à l’origine de plusieurs attaques informatiques, comme celles ayant visé l’Agence mondiale antidopage (AMA) ou bien encore le Parti démocrate aux États-Unis. Récemment, le directeur