CPA 10 / Archives

Pour gagner en autonomie, le Commando parachutiste de l’Air n°10 conçoit le CORVUS, son propre mini-drone

Depuis 2010, le Commando parachustiste de l’Air n°10 [CPA 10] utilise des mini-drones de type Skylark 1LE, conçus par l’entreprise israélienne Elbit Systems pour mener des missions de surveillance ou de reconnaissance lors des opérations spéciales. En 2013, l’armée de l’Air avait indiqué que le CPA 10 disposait de deux systèmes, comprenant chacun trois drones

Le Commando Parachutiste de l’Air n°10 a reçu une quatrième Croix de la Valeur militaire

Signe de l’importance du rôle que tiennent les forces spéciales dans les opérations militaires actuellement menée par la France, le Commando Parachutiste de l’Air n°10 (CPA 10) est la première unité de l’armée de l’Air à avoir reçu quatre Croix de la Valeur militaire (CVM) avec palme de bronze. La dernière lui a été remise

Innovation : L’armée de l’Air signe une convention avec un incubateur de start-up à Orléans

Avec le programme de « smart base », expérimenté à Évreux, le Centre d’expertise aérienne militaire (CEAM/Air Wafare Center) de Mont-de-Marsan, qui accompagne les projets innovants en s’appuyant sur les besoins opérationnels, l’armée de l’Air veut favoriser davantage l’innovation en interne, conformément aux directives de Florence Parly, la ministre des Armées. Ainsi, à cette fin, son chef

30% des aviateurs déployés au profit des opérations spéciales proviennent d’unités classiques

L’armée de l’Air met à la disposition du Commandement des opérations spéciales (COS) trois unités spécialisées : le Commando parachutiste de l’Air (CPA) 10, l’escadron de transport 3/61 « Poitou » et, plus récemment, l’escadron d’hélicoptères 1/67 « Pyrénées ». Soit 650 aviateurs environ. Pour autant, ces unités ne sont pas les seules concernées par les opérations spéciales. C’est

Irak : Un drone piégé tue deux Peshmergas et blesse deux commandos des forces spéciales françaises

L’hypothèse que des terroristes utilisent drones chargés d’explosifs avait été avancée ces dernières années. Et il semble bien qu’elle soit devenu réalité. En effet, depuis quelques jours, une information selon laquelle des opérateurs des forces spéciales françaises déployés auprès auprès des combattants kurdes irakiens (Task Force Hydra) auraient été blessés près d’Erbil, dans le nord

La réorganisation des Commandos parachutistes de l’Air se poursuit

L’an passé, avec la dissolution de la base aérienne 102 de Dijon-Longvic, il avait été décidé de transférer le Commando Parachutiste de l’Air (CPA) 20 vers la BA 115 d’Orange-Caritat. Et une partie des effectifs de cette unité devait prendre la direction de la BA 123 d’Orléans-Bricy, où est implanté le CPA 10, rattaché au

Un raid longue distance du CPA 10 grâce au ravitaillement en vol d’hélicoptères Caracal

L’exercice Dark Dune, qui s’est déroulé du 6 au 7 juin, illustre parfaitement les possibilités qu’autorise le ravitaillement en vol des hélicoptères. Dans la bande sahélo-saharienne, cette capacité permet déjà d’éviter de se poser dans la désert pour faire le plein. Cela n’a l’air sans doute de rien mais ça limite les dégâts provoqués à

Sergent-chef Alexis Guarato, mort pour la France

Gravement blessé le 13 octobre dernier avec deux de ses camarades lors d’un mission de reconnaissance motorisée à 50 kilomètres à l’est de Tessalit, dans le nord du Mali, et soigné depuis par le personnel de l’hôpital d’instruction des armées (HIA) de Percy, le sergent-chef Guarato, 35 ans, n’a malheureusement pas survécu à ses blessures,

Mali : Décès d’un sous-officier du Commando parachutiste de l’Air n°10

Le 13 octobre dernier, trois aviateurs du Commando Parachutiste de l’Air n°10 (CPA 10) furent gravement blessés par l’explosion d’une mine dans le nord du Mali. Rapatriés immédiatement en France, ils avaient été admis à l’hôpital d’instruction des armée (HIA) de Percy, en région parisienne. Malheureusement, l’un d’entre eux, un sergent-chef, a succombé à ses

Quelques lacunes dans l’équipement des forces spéciales de l’armée de l’Air

Dans l’avis qu’il a rendu au sujet des crédits destinés à l’armée de l’Air pour 2015, le député Christophe Guilloteau évoque longuement la situation au sein de l’Escadron de Transport 3/61 « Poitou » et du Commando Parachutiste de l’Air (CPA) n°10, deux unités dont il a rencontré les personnels pour les besoins de son rapport. Les