conseillers militaires / Archives

La coalition anti-EI cherche à identifier l’agent chimique utilisé à Mossoul par les jihadistes

Le commandant de la composante de la coalition anti-État islamique (opération Inherent Resolve), le général Joseph Martin, a confirmé, le 19 avril, le recours à des substances toxiques par les jihadistes à Mossoul. Comme l’avait déjà indiqué le commandement conjoint des opérations, qui coordonne les différentes unités irakiennes engagées dans reconquête de la ville, les

L’Otan envoie 200 militaires dans l’ouest de l’Afghanistan

En 2016, les taliban ont accentué leur pression sur au moins cinq capitales provinciales. Outre Lashkar Gah (Helmand, où 300 Marines américains vont y être redéployés pour conseiller les forces de sécurité afghanes), les villes de Pul-i-Khumri (Baghlan), Kunduz, Tarin Kot (Uruzgan) et Farah City (Farah) sont désormais menacées par les insurgés. La province de

Irak : Les conseillers militaires occidentaux exposés aux armes chimiques de Daesh?

Au cours de ces derniers mois, il a été rapporté que l’État islamique (EI ou Daesh) a eu recours, à plusieurs reprises, à des armes chimiques, notamment contre les combattants kurdes. En novembre 2015, l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) a confirmé que du gaz moutarde (ou Ypérite) avait été utilisé quelques semaines plus

Les États-Unis vont déployer en Irak des hélicoptères Apache et 200 conseillers militaires de plus

Confronté à une crise politique et à l’hostilité des partis politiques, le Premier ministre irakien, Haider al-Abadi a reçu, le 18 avril, Ahston Carter, le chef du Pentagone, pour évoquer le renforcement des forces américaines en Irak. Or, le sujet est sensible dans la mesure où certaines milices chiites irakiennes, soutenues par l’Iran, ont affirmé

La France a prévu d’envoyer 120 conseillers militaires en Irak

Avant les fêtes de fin d’année, le quotidien Le Figaro indiquait que la France envisageait de participer à une mission d’entraînement des forces irakiennes et kurdes dans le cadre de la coalition anti-État islamique (EI ou Daesh) emmenée par les États-Unis et que des éléments des forces spéciales françaises avaient été envoyés à Bagdad pour

La France envisagerait d’envoyer des conseillers militaires en Irak

Après les livraisons d’armes aux combattants kurdes irakiens (peshmergas) accompagnées d’opérateurs des forces spéciales, le lancement de l’opération Chammal depuis la base aérienne d’al-Dhafra (Émirats arabes unis) et le renforcement du dispositif de cette dernière avec l’envoi de 6 Mirage 2000D en Jordanie, la France va-t-elle aller plus loin en envoyant des conseillers militaires en

Les États-Unis vont envoyer 1.500 « conseillers » militaires de plus en Irak

Les effectifs militaires américains en Irak vont pratiquement doubler ces prochains jours. En effet, le président Obama a autorisé, le 7 novembre, le déploiement de 1.500 « conseillers » supplémentaires auprès des forces irakiennes et des troupes kurde (Peshmergas), aux prises avec les jihadistes de l’État islamique (EI ou Daesh). La semaine passée, le général Martin Dempsey,

Quelle pourrait être la participation française à la coalition formée pour combattre l’État islamique?

Comme l’a indiqué le président Hollande lors du dernier sommet de l’Otan, la France participera à la coalition militaire, qui, en cours de constitution sous l’égide des États-Unis, interviendra contre les jihadistes de l’État islamique actifs en Irak et Syrie, où ils ont établi un califat. Seulement, sachant que les forces françaises sont déjà sollicitées

Le Canada va envoyer des conseillers militaires en Irak

Les autorités irakiennes ont salué, ce 6 septembre, le projet du président américain Barack Obama de constituer une coalition internationale la plus vaste possible contre  l’État islamique, qui a instauré un califat englobant les territoires qu’il a conquis tant en Syrie qu’en Irak et commis d’innombrables exactions contre les minorités religieuses et les chiites. « Nous

Des conseillers militaires américains opérent secrètement en Somalie depuis 2007

Depuis 2007, année qui correspond à l’avancée, en Somalie, des Tribunaux islamiques puis des milices Shebab, qui ont depuis fait allégeance à al-Qaïda, plusieurs opérations militaires américaines ont visé particulièrement quelques dirigeants islamiques. Plusieurs frappes aériennes ont ainsi été réalisées, l’un d’entre-elles ayant été fatale, en mai 2008, à Aden Hashi Farah Ayro, alors responsable