conflit / Archives

Selon un sénateur, « il faut s’attendre à des conflits de type canal de Suez » à Djibouti

Malgré des accords de défense réaffirmés en 2011, la présence des forces françaises à Djibouti a été considérablement réduite au crous de ces dernières années, pour tomber actuellement à 1.450 militaires (contre 2.900 en 2010). Dans le même temps, d’autres pays s’y sont implantés militairement, comme les États-Unis, le Japon et, plus récemment, la Chine.

La diplomatie allemande veut un mandat pour une force de maintien de la paix de l’ONU en Ukraine d’ici mars

Depuis avril 2014, au moins 10.000 personnes ont perdu la vie dans la Donbass (sud-est de l’Ukraine), théâtre de combats opposants des séparatistes pro-russes aux forces gouvernementales ukrainiennes. Les accord de Minsk 2, négociés par l’Allemagne, la France, l’Ukraine et la Russie, devaient mettre un terme aux violences. Seulement, le cessez-le-feu a été maintes fois

Yémen : La Norvège suspend ses ventes d’équipements militaires aux Émirats arabes unis

Depuis septembre 2014, les forces loyales au président yéménite Abdrabbo Mansour Hadi sont aux prises avec les rebelles Houthis, suspectés d’être soutenus par l’Iran. Et cela a conduit à l’intervention, en mars 2015, d’une coalition dirigée par l’Arabie Saoudite. Dans le même temps, al-Qaïda dans la péninsule arabique (AQPA) et la branche yéménite de l’État

La Force conjointe du G5 Sahel attendue sur le terrain des droits de l’Homme

Alors que la Force conjointe du G5 Sahel (FC-G5S) vient de terminer sa première opération (appelée Haw Bi) dans la zone dite des trois frontières, c’est à dire aux confins du Mali, du Burkina Faso et du Niger, le secrétaire général adjoint des Nations unies pour les droits de l’Homme, Andrew Gilmour a prévenu. « Les

Le chef d’état-major de l’US Army veut que ses officiers fassent preuve de « désobéissance disciplinée »

  Voilà un concept qui ne manquera pas de surprendre et qui aurait donné quelques vapeurs au fameux colonel Lard (celui qui, toujours à cheval sur le règlement, ne manquait pas une occasion d’ennuyer le major Boyington)… Lors d’une conférence donnée à l’Army and Navy Club de Washington, le 4 mai, le général Mark Milley,

Le conflit au Soudan du Sud atteint des proportions « catastrophiques »

Ayant obtenu son indépendance par rapport à Karthoum en 2011, le Soudan du Sud ne tarda pas à basculer dans une guerre civile nourrie par la rivalité entre les deux hommes forts de ce nouvel État, à savoir le président Salva Kiir et le vice-président Riek Machar, ainsi que par les tensions éthniques et la

La France accueillera une conférence pour prévenir les conflits dans le cyberespace

Quand il est apparu, dans les années 1960, que l’espace pouvait devenir un nouveau champ de bataille, il a été décidé de fixer des règles, reprises par le Traité sur « les principes régissant les activités des États en matière d’exploration et d’utilisation de l’espace extra-atmosphérique, y compris la Lune et les autres corps célestes » conclu

Le Japon se prépare à un conflit entre Taïwan et la Chine

En remettant en cause le principe d’une « Chine unique » en ayant une conversation téléphonique avec la présidente de Taïwan, Tsai Ing-wen, Donald Trump a fâché Pékin, qui considère l’ancienne Formose comme l’une de ses provinces. « La question de Taïwan touche à la souveraineté et à l’intégrité territoriale de la Chine. Elle est liée aux intérêts

Une reprise de la guerre au Nagorny-Karabakh pourrait avoir des conséquences régionales dévastatrices

Haut-lieu de la résistance arménienne face aux Perses au IIIe siècle, le Nagorny-Karabakh, territoire montagneux et difficile de 11.500 km2, a une histoire tumultueuse. Au début du XIXe siècle, il passa sous contrôle russe. Puis, en 1868, son admninistration fut confiée au gouvernement d’Elisavetpol, qui correspondait alors à l’ouest de l’Azerbaïdjan et à une partie

La Cour pénale internationale s’intéresse à guerre russo-géorgienne d’août 2008

Le 7 août 2008, après des mois de tensions, la Russie lança une intervention militaire contre la Géorgie, en soutien à l’Ossétie du Sud, une région sécessioniste par rapport à Tbilissi. Les combats entre forces russes et géorgiennes durèrent pendant une semaine et tournèrent à l’avantage des premières. Le conflit fit une centaine de tués