Commission européenne / Archives

L’UE veut renforcer ses opérations militaires avec une « Facilité européenne pour la paix »

Jusqu’à présent, les coûts communs des missions et des opérations militaires menées au nom de l’Union européenne sont pris en charge dans le cadre d’un mécanisme appelé Athena, auquel participent 27 pays membres [le Danemark en est exempté] sur la base de leur revenu national brut. Pour rappel, six missions et opérations sont actuellement financées

Selon un rapport, entre 1.200 et 3.000 jihadistes partis au Levant sont susceptibles de revenir en Europe

Créé en 2011 par la Commission européenne, le Réseau européen de sensibilisation à la radicalisation (Radicalization awareness network, RAN), chargé de soutenir « les principales organisations d’acteurs locaux impliqués dans la prévention de la radicalisation conduisant au terrorisme et à l’extrémisme violent), a récemment rendu un rapport particulièrement inquiétant. Ainsi, il y est écrit, selon l’AFP,

La Commission de Bruxelles dévoile un « plan d’action » en faveur de l’industrie européenne de défense

Dans la droite ligne des propositions validées par les ministres de la Défense des pays membres de l’UE lors d’une récente réunion à Bruxelles, la Commission européenne a dévoilé, ce 30 novembre, un « plan d’action » pour la défense. Ainsi, il s’agit de mettre en place un « fonds européen de la défense » qui compterait deux volets.

Selon la Commission de Bruxelles, une armée européenne ferait économiser 120 milliards d’euros par an

L’idée, avancée par Jean-Claude Juncker, le président de la Commission de Bruxelles, de créer une armée europénne a reçu un accueil contrasté. Il y a ceux qui sont totalement d’accord avec cette proposition, sans dire comment ils comptent la rendre possible. Et puis il y a les sceptiques, dont Grzegorz Schetyna, le ministre polonais des

Le président de la commission européenne veut une armée pour l’UE

Sur le papier, si on additionne les dépenses de ses pays membres en matière de défense, l’Union européenne (UE) serait la seconde puissance militaire mondiale, avec un budget global de plus de 185 milliards d’euros. De quoi faire dire à certains qu’il faudrait créer une armée européenne, comme l’a fait le président de la Commission

Les pays européens ont réduit leurs budgets militaires pour faire des économies… Mais leurs dépenses publiques ont progressé

Le 3 octobre, le ministre autrichien de la Défense, Gerald Klug, présentait une nouvelle réforme des forces armées de son pays. En fait de réforme, il s’agit plutôt d’un énième plan d’économies… Au point que, en 2018, l’on pourrait se demander si la Bundesheer sera encore une armée… Avec des effectifs réduits de 1.400 de

L’exécution de la la prochaine Loi de programmation militaire de fera dans un contexte économique très délicat

Cette fois, c’est sûr, promis, juré, la trajectoire financière définie par le dernier Livre Blanc sur la Défense et la Sécurité nationale (LBDSN) pour la prochaine Loi de Programmation Militaire est réaliste tout en prenant en compte la contribution du ministère de la Défense à la réduction des déficits publics. Sous entendu, les précédentes fois,

Soucis en perspective pour Agusta

Selon les informations du Figaro, le constructeur d’hélicoptères italien Agusta serait dans la ligne de mire de la Commission européenne qui devrait prendre une décision en faveur de son concurrent Eurocopter dans le litige financier qui oppose les deux sociétés depuis cinq ans. Bruxelles pourrait exiger d’Agusta le remboursement des aides accordées par l’Etat italien