commandement / Archives

L’Otan crée deux commandements pour renforcer sa dissuasion à l’égard de la Russie

Selon un récent rapport, l’Otan ne serait pas en mesure de faire face à une éventuelle agression de la Russie sur son flanc oriental (pays baltes et Pologne) en raison d’infrastructures inadaptées chez certains Alliés, de lacunes dans le domaine du transport, d’un manque de plots logistiques et de problèmes bureaucratiques. Or, en cas d’incident

Vers la création d’un commandement des opérations spéciales pour la sécurité intérieure?

Fraîchement installé à la tête du ministère de l’Intérieur, Gérard Collomb avait laissé entendre, lors d’un passage sur le plateau de BFMTV, qu’une fusion des forces d’intervention intérieures, à savoir le GIGN, le RAID et la BRI étaient envisageable. « C’est des questions qu’on va étudier dans les prochains temps. Ce qu’il faut c’est de l’efficacité.

L’US Cyber Command va s’émanciper et devenir un commandement unifié

Contrairement à ce que son appellation laisse supposer, l’US Cyber Command (US CYBERCOM), créé en 2009 pour mener les opérations militaires dans le cyberespace, est actuellement subordonné à l’US Strategic Command. En clair, c’est un sous-commandement qui coordonne les activités des unités spécialisées de chaque composante des forces américaines, dont l’Army Cyber Command, la Fleet

Armée de Terre : Un commandement dédié à l’assistance militaire opérationnelle verra le jour en 2018

Le dossier concernant les restructurations du ministère des Armées pour l’année 2018 précise que les mesures de réorganisation s’inscriront « dans la continuité » de celles prises en 2016, afin d’achever « le plan de transformation de l’armée de Terre ‘Au contact' ». Seulement, ce dernier, dévoilé il y a maintenant deux ans, n’évoque à aucun moment la création

Sahel : Le général Bruno Guibert a pris le commandement de la force Barkhane

Sans tambour ni trompette, le général de division Bruno Guibert a pris les rênes de l’opération Barkhane, le 28 juillet dernier, à N’Djamena. Il a ainsi relevé le général Xavier de Woillemont, issu, comme lui, des Troupes de Marine. Le général Guibert [à droite sur la photo, ndlr] connaît très bien la réalité des opérations

Un général belge a pris le commandement de la mission des Nations unies au Mali

Le général Jean-Paul Deconnick, jusqu’alors commandant de la composante terrestre de la Défense belge, a pris les rênes de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation du Mali (MINUSMA) à l’occasion d’une cérémonie organisée le 11 avril à Bamako. Il a ainsi succédé au général danois Michael Lollesgaard. Né en 1959, le

90% des responsables de l’état-major polonais ont été remplacés depuis le changement de majorité

En octobre 2015, le parti conservateur « Droit et Justice » (PiS) remportait largement les élections législatives polonaises face aux libéraux-conservateurs et pro-européens de la Plateforme civique, jusqu’alors au pouvoir. Disposant de tous les leviers du pouvoir (Andrzej Duda avait été élu président de la République quelques semaines plus tôt), cette formation politique est revenue sur plusieurs

La France va se doter d’un commandement des « opérations cyber »

À l’occasion de la visite, ce 12 décembre, du centre DGA Maîtrise de l’information à Bruz (Ile-et-Vilaine) et de l’inauguration du Pôle d’Excellence Cyber, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a dévoilé quatre grands axes de la future doctrine française en matière de cyberdéfense, qui sont les « missions », les « coopérations internationales », les aspects

Le commandement des forces de sécurité afghanes remis en cause par le chef de la mission de l’Otan

En février, le général américain John Campbell, qui s’apprêtait à céder le commandement de la mission Resolute Support au général John Nicholson, se disait « optimiste » au sujet de l’avenir de l’Afghanistan. Seulement, et malgré l’élimination du mollah Akhtar Mansour, le chef des taliban afghans, la situation dans le pays continue de se dégrader. Désormais, ce

Un nouveau chef pour l’opération Barkhane

Ayant pris la tête de la force Barkhane il y a un an, le général Patrick Brethous vient de passer le relai au général Xavier de Woillemont, qui occupait jusqu’alors les fonctions d’adjoint au major-général des armées et de chef de la division études synthèse et management général. Sous le commandement du général Brethous, l’activité