A la mémoire du commandant Honoré d’Estienne d’Orves, fusillé il y a 70 ans