combat / Archives

L’US Navy veut une escadrille de sous-marins « agresseurs » pour muscler la préparation au combat de ses équipages

Ces dernières années, la Russie a mis davantage l’accent sur le renforcement de sa flotte sous-marine que sur celui de ses navires de surface. Désormais, ses forces forces navales disposent de sous-marins performants [13 leur ont été livrés depuis 2014, ndlr], mis en oeuvre par des équipages bien entraînés. La conséquence est l’activité des submersibles

La Marine nationale songe à se doter de drones MALE et stratosphériques d’ici 2030

La période n’était sans doute pas la plus propice à faire des annonces… Toujours est-il que le chef d’état-major de la Marine nationale (CEMM), l’amiral Christophe Prazuck, a annoncé, le 20 juillet, le plan « Mercator », lequel doit permettre de tirer parti des avancées prévues par la Loi de programmation militaire (LPM) 2019-25 et de préparer

Barkhane : L’indisponibilité des hélicoptères complique les missions de recherche et de sauvetage au combat

Comme le souligne le dernier numéro d’Air Actualités, la récupération de personnels isolés (un équipage ayant été contraint de s’éjecter d’un avion de combat) est « l’une des missions les plus difficiles confiées à l’armée de l’Air. Pour ce type de mission, cette dernière s’appuie sur le Commando Parachutiste de l’Air n°30 (CPA 30) et l’escadron

Le F-35 a été engagé pour la première fois au combat par la force aérienne israélienne

À l’occasion de l’ouverture d’une convention internationale dédiée aux opérations aériennes, le général Amikam Norkin, le chef d’état-major de l’Israeli Air Force, a révélé qu’Israël avait engagé pour la première fois des avions F-35 au combat. « Nous faisons voler le F-35 dans tout le Proche-Orient et nous avons déjà attaqué deux fois sur deux fronts

Seulement quelques Eurofighter Typhoon allemands seraient pleinement opérationnels

Alors que le consortium Eurofighter [Airbus, BAE Systems, Leonardo, ndlr] espère bien voir Berlin lui commander des avions Typhoon supplémentaires pour remplacer les Panavia Tornado de la Luftwaffe, Der Spiegel a révélé une information embarrassante. En effet, selon l’hebdomadaire, environ 10 des 128 Eurofighter Typhoon en service au sein de la Luftwaffe seraient aptes au

L’armée slovène a échoué aux tests d’aptitude au combat de l’Otan

Déjà que leurs équipements sont anciens et en nombre échantillonaire, les forces armées slovènes ont dû composer avec les restrictions budgétaires, décidées dans le cadre d’un plan gouvernemental des dépenses publiques mis en place après la crise subie par le pays il y a cinq ans. Leurs effectifs, qui devaient atteindre 10.000 hommes, ont finalement

La modernisation de l’aviation de combat française soumise à un calendrier difficile à tenir

La coupe budgétaire de 850 millions d’euros imposée l’été dernier au ministère des Armées a affecté en grande partie l’armée de l’Air. Ainsi, le projet de doter les drones MALE (Moyenne Altitude Longue Endurance) MQ-9 Reaper d’une charge utile de renseignement électromagnétique a été reporté à des jours meilleurs, de même que la capacité radar

La force aérienne néerlandaise veut récupérer ses capacités en matière de combat air-air

À force de se concentrer sur des missions de frappe au sol dans des espaces aériens peu contestés, comme cela a été le cas en Afghanistan, en Libye, en Syrie et en Irak, avec des moyens limités, les pilotes de chasse néerlandais ne sont plus assez performants pour le combat air-air. Tel est le constat

L’armée ukrainienne dit avoir tué un officier russe lors d’un accrochage avec les rebelles du Donbass

La situation dans le sud-est de l’Ukraine (Donbass) est un peu sortie des écrans radars ces dernières semaines, alors que, malgré les accords de Minsk II, les combats entre les forces gouvernementales et les séparatistes pro-russes n’ont jamais cessé. Ainsi, le 17 juin, un nouvel accrochage a opposé des unités de l’armée ukrainienne à un

Les forces américaines ont du mal à se remettre des coupes budgétaires de ces dernières années

En 2011, afin de réduire le déficit fédéral des États-Unis, le Congrès adopta le Budget Contral Act (BCA) qui prévoyait un mécanisme de coupes budgétaires automatiques dans les dépenses dites « discrétionnaires », dont celles du Pentagone. À ce « séquestre budgétaire » s’est ajouté, en 2013, le « shutdown », c’est à dire la paralysie des administrations fédérales faute d’accord