char / Archives

Le Pdg de Nexter voit dans le futur char de combat franco-allemand une opportunité pour faire avancer la défense européenne

Si le projet de Loi de programmation militaire (LPM) 2019-2025 précise que des « des études seront en outre initiées afin de préparer le remplacement du char Leclerc par de nouveaux systèmes de combat [MGCS pour « Main Ground Combat System »] dans le cadre d’une coopération européenne, notamment franco-allemande, il n’évoque pas le projet CIFS (Common Indirect

Nexter et Krauss-Maffei Wegmann comptent construire un prototype de leur futur char de combat en 2020

Lors d’une audition à l’Assemblée nationale, en 2015, Frank Haun, le Pdg de l’industriel allemand Krauss-Maffei Wegmann, désormais partenaire du français Nexter au sein de la holding KNDS, avait dit espérer que les travaux concernant le développement d’un nouveau char Lourd auraient bien avancé d’ici 2020. « La base technologique » des Leclerc et des Leopard 2

Les militaires américains déployés auprès des FDS à Manbij risquent d’être visés par la Turquie

Le 3 février, alors que l’opération « Rameau d’oliver », menée contre les milices kurdes syriennes (YPG) à Afrin, entrait dans sa troisième semaine, les forces armées turques ont perdu 7 soldats, dont 5 lors de la destruction d’un char [sans doute un Leopard 2?] par un missile. Étant donné que les YPG bénéficient d’un appui de

Rheinmetall va porter 104 chars de combat Leopard 2 au standard A7V pour les besoins de l’armée allemande

En avril 2015, au regard des évolutions en Europe de l’Est, après l’annexion de la Crimée par la Russie, l’Allemagne annonça son intention de renforcer significativement les capacités d’engagement et de combat de la Deutsches Heer (force terrestre) en portant de 225 à 328 le nombre de ses Leopard 2. De quoi équiper 6 bataillons

L’Ukraine serait sur le point de vendre 100 chars « Oplot » au Pakistan

À la fin des années1990, le Pakistan commanda, auprès de l’Ukraine, 320 chars T-84UD [une variante du T-80 russe, ndlr] pour 600 millions de dollars. Aussi, il n’est guère surprenant d’apprendre que l’armée pakistanaise s’intéresserait de très près au T-84 (ou BM) « Oplot », conçu par Kharkiv Morozov Machine Building Design Bureau (KMDB) et commercialisé par

L’Irak envisage de commander des chars T-90 à la Russie

Visiblement, les forces irakiennes ont l’intention de se passer des chars américains M1A1M Abrams, alors que leur objectif était d’en acquérir jusqu’à 700 exemplaires. En effet, depuis quelques jours, il est prêté à Bagdad l’intention d’acquérir, auprès de Moscou, un nombre important de chars T-90. Cette information a récemment été donnée au journal russe Izvestia

Le peloton de chars Leclerc échoue au pied du podium du Strong Europe Tank Challenge (MàJ)

En 2016, et pour la première fois depuis la chute de l’Union soviétique et la fin de la Guerre Froide, la Bundeswehr et l’US Army organisèrent, à Grafenwoehr [Allemagne], le Strong Europe Tank Challenge, une compétition ouverte à des pelotons de chars de combat. Cette joute doit permettre le partage des expériences, des tactiques et

Un peloton de Leclerc va se mesurer aux chars Leopard 2A et M1A2 Abrams en Allemagne

En mai 2016, pour la première fois depuis 1991 (et la chute de l’Union soviétique), une compétition opposant des pelotons de chars de combat venus de 6 pays membres de l’Otan avait été organisée à Grafenwoehr [Allemagne] par la Bundeswehr et l’US Army en Europe. Le but de cette compétition, appelée « Strong Europe Tank Challenge »,

Un char russe T-72 transformé en plastron contrôlé à distance pour les besoins de l’US Army

Le groupe Kratos Defense & Security Solutions (KDS), établi en Californie, a indiqué, la semaine passée, avoir réussi à convertir un char T-72 de conception russe en un véhicule contrôlé à distance afin d’en faire un plastron devant servir à l’entraînement des unités de l’US Army. Concrètement, ce T-72 pourra ainsi être mis en oeuvre

Les essais opérationnels du nouveau char russe T-14 Armata se passent comme prévu

En 2015, à l’occasion de la grande parade militaire organisé chaque 9 mai pour commémorer la fin de la « Grande guerre patriotique » contre l’Allemagne nazie, l’armée russe avait présenté un nouveau char « révolutionnaire », à savoir le T-14 Armata, développé par Uralvagonzavod. Depuis, il n’a pas été beaucoup question de ce T-14 Armata, alors que sa