De retour à Cherbourg, le sous-marin « Suffren » a été mis en cale sèche pour un « ajustement technique »