BSS / Archives

Derrière le bilan des opérations, il y a la bravoure des soldats

Les comptes rendus des opérations publiés chaque semaine par l’État-major des armées (EMA) sont généralement laconiques et ne donnent ainsi pas trop de détails. Ce n’est que bien plus tard que l’on apprend les dessous de telle ou telle mission, grâce à la lecture d’un RETEX (retour d’expérience) publié par le Centre de doctrine et

En 2016, la force française Barkhane a mis hors de combat 150 terroristes

À la veille du sommet Afrique-France, qui se tiendra les 13 et 14 janvier à Bamako, l’État-major des armées (EMA) a donné le bilan de l’opération Barkhane pour l’année 2016. Dans son dernier rapport sur la situation au Mali, diffusé en octobre, le secrétaire général des Nations unies, qui était alors Ban Ki-moon, avait fait

L’Allemagne va renforcer son engagement militaire au Mali

  L’an passé, à pareille époque, Berlin avait décider de porter à 650 le nombre maximum de militaires de la Bundeswehr susceptibles d’être déployés au Mali, dans le cadre de la mission des Nations unies (MINUSMA), lancée en juillet 2013 pour stabiliser le pays. Et cela, afin de « soulager la France engagée en Syrie contre

En 2016, les groupes jihadistes ont mené 257 attaques en Afrique de l’Ouest

Le 13 mars 2016, la Côte d’Ivoire subissait sa première attaque terroriste, revendiquée plus tard par al-Mourabitoune, le groupe jihadiste dirigé par Mokhtar Belmokhtar et allié d’al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI). Au Mali, l’année 2016 aura été éprouvante pour la Mission des Nations unies (MINUSMA) : 26 Casques Bleus y ont laissé la vie lors

La Mauritanie et l’Arabie Saoudite ont signé un accord militaire

Membre du G5 Sahel, la Mauritanie a signé un accord de coopération militaire avec l’Arabie Saoudite, notamment en matière d’échange d’informations « sécuritaires » et d’appui logistique, à l’occasion d’une visite à Nouakchott, le 4 janvier, de Mohammed ben Abdallah al-Ayech, le vice-ministre saoudien de la Défense. « Le peuple mauritanien salue hautement les efforts déployés par le

Au moins 11 militaires tués lors d’une attaque présumée jihadiste au Burkina Faso

Au moins 11 militaires burkinabè ont été tués, ce 16 décembre, lors de l’attaque de leur base située à Nassoumbou, dans le nord-ouest du Burkina Faso, à une trentaine de kilomètres de la frontière avec le Mali. Deux autres soldats sont pour le moment portés disparus. Le groupe armé à l’origine de cette attaque ferait

Un nouveau chef pour l’opération Barkhane

Ayant pris la tête de la force Barkhane il y a un an, le général Patrick Brethous vient de passer le relai au général Xavier de Woillemont, qui occupait jusqu’alors les fonctions d’adjoint au major-général des armées et de chef de la division études synthèse et management général. Sous le commandement du général Brethous, l’activité

Barkhane : Il n’y a plus d’avion de chasse français au Niger

Encore récemment, dans le cadre de l’opération Barkhane, l’armée de l’Air comptait 2 Mirage 2000D et 2 Mirage 2000C à Niamey, où sont également basés les drones MALE (Moyenne Altitude Longue Endurance) MQ-9 Reaper et Harfang de l’escadron Belfort. Mais, afin de renforcer le dispositif de l’opération Chammal – nom de la contribution française à

Sahel : Deux ressortissants australiens enlevés par des jihadistes

L’attaque, revendiquée par al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) et menée par al-Mourabitoune, contre le Spendid Hotel et le café-restaurant Cappuccino (29 morts, dont au moins 2 Français) a occulté le rapt, commis le même jour, de deux ressortissants australiens (un médecin et son épouse), installés depuis 1972 à Djibo, ville située dans le nord du

Les forces spéciales françaises interviennent contre les assaillants de l’hôtel Splendid à Ouagadougou

Le mode opératoire rappelle celui de l’attaque de l’hôtel Radisson Blu, à Bamako, le 20 novembre dernier. En effet, des hommes armés ont attaqué, le 15 janvier, aux environs de 20H30, le Splendid Hotel, fréquenté par une clientèle occidentale et situé dans le centre de Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso. L’attaque a commencé par