Brexit / Archives

Le ministre britannique de la Défense défie publiquement Theresa May sur les ambitions militaires du Royaume-Uni

Une fois qu’il aura quitté l’Union européenne [Brexit], le Royaume-Uni saura-t-il conserver son statut de puissance militaire de premier rang? En clair, pourra-t-il maintenir l’ensemble du spectre des capacités nécessaires pour être considéré comme tel (dissuasion nucléaire, capacité de projection et d’entrer en premier partout dans le monde, forces spéciales, etc…) En tout cas, cette

La Royal Air Force va prendre la direction des opérations spatiales britanniques

Jusqu’à présent, les opérations spatiales britanniques relèvent, pour ce qui concerne leur aspect militaire, du « Joint Forces Command », c’est à dire d’une structure interarmées. Cette dernière s’appuie notamment sur un Centre des opérations spatiales militaires [SPOC] implanté à High Wycombe. À la différence de la France qui, dans le domaine du spatial militaire, mise sur

L’Espagne veut récupérer l’état-major des opérations navales de l’Union européenne

Brexit oblige, l’état-major des opérations navales de l’Union européenne, actuellement installé à Northwood, au Royaume-Uni, va devoir trouver un autre point de chute. Si l’Italie est sur les rangs, c’est l’Espagne qui pourrait peut-être tirer les marrons du feu. « L’offre espagnole est un quartier général pour tous les types de missions » et « avec le Brexit,

Brexit : Le général Lanata n’a aucune inquiétude sur l’avenir des relations entre l’armée de l’air et la Royal Air Force

Brexit ou pas, il n’est pas question pour le Royaume-Uni de se désintéresser de la sécurité européenne. Ainsi, en février, Theresa May, Mme le Premier ministre britannique, plaida pour un « partenariat intense et privilégié » avec l’Union européenne en matière de sécurité et de défense. Et lors de la conférence de Munich sur la sécurité, Mme

Londres dénonce les actes « hostiles » de la Russie

Les relations entre Londres et Moscou ne sont pas prêtes de s’améliorer, surtout après la dernière sortie de Theresa May, Mme le Premier ministre britannique. Lors du dîner annuel du Lord-maire de la City de Londres, le 13 novembre, la locataire du 10 Downing Street n’a pas ménagé ses critiques à l’égard de la Russie,

Londres dénonce l’incursion « illégale » d’une corvette espagnole dans les eaux de Gibraltar

Bien qu’ayant voté à une écrasante majorité en faveur du maintien du Royaume-Uni au sein de l’Union européenne, en juin 2016, Gibraltar tient à rester britannique, comme c’est le cas depuis la signature des traités d’Utrecht (juillet 1713), lesquels mirent fin à la guerre de Succession d’Espagne. Seulement, Madrid n’a jamais renoncé à reprendre possession

Londres est prêt à renforcer ses liens militaires avec les monarchies du Golfe face à « l’agressivité de l’Iran »

Alors que la prochaine administration américaine ne sera visiblement pas disposée à faire la moindre concession à l’égard de l’Iran, le Royaume-Uni pourrait suivre la même ligne. Du moins, c’est que laissent penser les propos tenus par Theresa May, qui aura été la première femme et le premier chef du gouvernement britannique à participer, ce

Exit le VBCI : La British Army pencherait pour le véhicule blindé ARTEC Boxer

En septembre 2015, à l’occasion du salon de l’armement DEES 2015, un responsable du ministère britannique de la Défense (MoD) avait indiqué qu’un appel d’offres serait lancé afin de choisir le futur véhicule de combat d’infanterie de la British Army. Plus d’un an plus tôt, le Premier ministre britannique, qui était alors David Cameron, avait

Le Royaume-Uni veut approfondir sa coopération militaire avec la France

Depuis la victoire du « Brexit » à l’issue du référendum organisé en juin, le ministre britannique de la Défense, Michael Fallon, qui s’était opposé à la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, ne cesse de le répéter : Londres continuera toujours à jouer un rôle de premier plan non seulement pour la défense de l’Europe mais

Le président Hollande annonce une initiative française pour renforcer l’Europe de la Défense

S’il ne remettra pas en cause les accords militaires franco-britanniques de Lancaster House, signés en novembre 2010, le « Brexit » fera de la France le seul pays de l’Union européenne à être membre permanent du Conseil de sécurité des Nations unies et à disposer d’une force de frappe nucléaire. En outre, elle est l’un des rares