Boeing / Archives

Boeing a été choisi pour mettre au point le drone ravitailleur embarqué de l’US Navy

À l’origine, la marine américaine voulait se doter d’une drone de combat furtif qui, depuis un porte-avions, aurait été utilisé pour opérer dans des environnements fortement contestés. D’où le programme UCLASS (Unmanned Carrier-Launched Airborne Surveillance and Strike) et les essais du démonstrateur X-47B lequel, conçu par Northrop-Grumman, « défricha » le terrain, la mise en oeuvre d’un

L’achat d’avions américains de patrouille maritime P-8 Poseidon mis sur la sellette en Inde

La commande de 36 Rafale pour les besoins de l’Indian Air Force fait l’objet, à New Delhi, de passes d’armes entre le gouvernement et son opposition, la seconde, incarnée par le Parti du Congrès, reprochant au premier de cacher les détails sur le coût de cette commande et d’avoir favorisé une entreprise « amie », en l’occurrence

Pour ses prochains vols habités, la NASA sélectionne des astronautes ayant un riche passé dans l’aviation militaire

Depuis 2011, la Nasa, qui a fêté, cette année, son soixantième anniversaire, n’est plus en mesure d’envoyer des astronautes dans l’espace par ses propres moyens, les navettes spatiales qu’elle utilisait jusqu’alors ayant été mise à la retraite. Et, désormais, elle dépend des vaisseaux Soyouz, dans le cadre d’un contrat dont la validité arrivera à échéance

La mise au point du futur avion-ravitailleur de l’US Air Force finit par coûter cher à Boeing

En février 2011, après 10 ans d’un feuilleton à rebondissements, avec des appels d’offres contestés, annulés et relancés, le Pentagone annonçait finalement avoir choisi le KC-46 « Pegasus » de Boeing pour remplacer les avions ravitailleurs KC-135 de l’US Air Force, aux dépens du KC-45A, c’est à dire l’A-330 MRTT, proposé par Airbus [EADS à l’époque], en

Boeing présente une nouvelle version du F-15, capable d’emporter 24 missiles air-air

Le F-15 va-t-il jouer les prolongations au sein de l’US Air Force, alors que son retrait du service dans le courant des années 2020 est évoqué? En tout cas, son constructeur, Boeing, s’y emploie comme il l’a déjà fait pour le F/A-18 Super Hornet en présentant une version améliorée (le F/A-18 Advanced Super Hornet). Ainsi,

Boeing serait prêt à participer au projet d’avion de combat britannique

Présenté au premier jour du salon aéronautique de Farnborough par Gavin Williamson, le ministre britannique de la Défense, le projet d’avion de combat « Tempest », confié à BAE Systems, l’italien Leonardo, MBDA et à Rolls Royce, risque de concurrencer le programme SCAF (Système de combat aérien futur) lancé par la France et l’Allemagne avec l’idée, entre

À son tour, la Nouvelle-Zélande va acquérir 4 avions de patrouille maritime P-8 Poseidon auprès de Boeing

Après l’Inde, l’Australie, le Royaume-Uni, la Norvège, et, récemment, la Corée du Sud, Boeing vient d’enregistrer une nouvelle commande pour son avion de patrouille maritime P-8 Poseidon, dérivé son B-737 civil. En effet, ce 9 juillet, Wellington vient de confirmer l’acquisition de 4 P-8 Poseidon. « Cet achat permet à la Nouvelle-Zélande de continuer à se

La Corée du Sud va moderniser ses capacités de patrouille maritime avec l’achat de 6 avions P-8 Poseidon

L’idée de Boeing de développer un avion de patrouille maritime (le P-8 Poseidon) à partir d’un appareil civil, en l’occurrence un B-737, aura été judicieuse. Car outre le fait d’avoir séduit l’US Navy (qui en a commandé 117 exemplaires), le constructeur américain enchaîne les contrats. Ainsi, après l’Inde, l’Australie, le Royaume-Uni et la Norvège, la

Boeing voudrait transformer le bombardier B-1 Lancer en avion « Gunship »

Conduit dans les années 1970 par Rockwell, absorbé depuis par Boeing, le programme visant à développer le bombardier stratégique B-1 Lancer avait été menacé par l’administration du président Jimmy Carter, qui considérait alors que des missiles balistiques et des B-52 modernisés étaient suffisants pour faire face aux Soviétiques. En outre, il fallait aussi des fonds

Boeing annonce un partenariat avec HAL et Mahindra pour produire le F/A-18 Super Hornet en Inde

La politique indienne dans le domaine de l’aviation de combat est assez difficile à suivre. Lancé au milieu des années 2000, l’appel d’offres « Medium Multi-Role Combat Aircraft » (MMRCA), pour lequel le Rafale de Dassault Aviation fut retenu, prévoyait de doter l’Indian Air Force de 126 nouveaux avions de combat, dont 108 devaient être assemblés en