blocus / Archives

Iran : Les forces américaines déterminées à assurer une « extraordinaire vigilance » dans le détroit d’Ormuz

Conséquence de leur retrait de l’accord sur le programme nucléaire iranien, péniblement obtenu en 2015, les États-Unis ont décidé de rétablir leurs sanctions économiques à l’égard de l’Iran en deux temps. Depuis le 6 août, un premier train de mesure visent les transactions libellées en dollars et les échanges de biens. Puis, le 4 novembre,

Quelles conséquences aurait le blocus des détroits d’Ormuz et de Bab el-Mandeb pour l’économie française?

Le prix du baril de pétrole se négocie actuellement aux alentours de 75 dollars, contre 27 dollars il y a trois ans. La raison de cette « flambée » tient à l’incertitude des marchés face au contexte géopolitique au Moyen-Orient, en particulier dans le golfe arabo-persique. En effet, en décidant le retrait des États-Unis de l’accord sur

L’Iran menace de bloquer le détroit d’Ormuz en cas de sanctions américaines sur ses exportations pétrolières

Le président Trump n’a pas seulement fait des confettis avec l’accord sur le nucléaire iranien : il entend également réduire la marge financière de l’Iran en s’en prenant notamment à ses exportations pétrolières, qui, actuellement, représentent 2% de la demande mondiale. Pour cela, Washington a menacé d’imposer des sanctions à tout pays qui, après le

Yémen : Le rebelles Houthis menacent de bloquer la navigation maritime en mer Rouge

En novembre, après le tir d’un missile balistique en direction de l’aéroport de Riyad, la coalition dirigée par l’Arabie Saoudite accentua son blocus du Yémen, où elle mène une opération militaire pour soutenir les troupes du président Abdrabbo Mansour Hadi, aux prises avec des rebelles Houthis, liés à l’Iran. Si, depuis, il a été partiellement

La marine américaine va doubler ses capacités anti-mines dans le golfe Persique

Actuellement, la Ve Flotte de l’US Navy, dont l’état-major est basé à Bahrein, dispose de 4 navires de type « chasseur de mines », lesquels sont prêts à intervenir au cas où Téhéran serait tenté de bloquer le détroit d’Ormuz, comme ses dirigeants ont récemment menacé de le faire quand il était question d’appliquer à leur pays

Le Royaume-Uni menace l’Iran d’une action militaire en cas de blocage du détroit d’Ormuz

Afin de contraindre l’Iran à coopérer davantage avec l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) au sujet de son programme nucléaire, soupçonné d’avoir des implications militaires, les pays de l’Union européenne sont parvenus, le 4 janvier, à un accord de principe portant sur un embargo concernant les exportations iraniennes de pétrole. Seulement, à la fin du

L’Iran menace de bloquer le détroit d’Ormuz en cas de sanctions contre ses exportations pétrolières

L’on se doutait déjà que Téhéran avait l’intention de bloquer le stratégique détroit d’Ormuz au cas où des frappes aériennes viseraient les installations de son programme nucléaire controversé. Mais pas seulement. En effet, le premier vice-président iranien, Mohammad Reza Rahimi, a menacé d’avoir recours à cette option si jamais les exportations pétrolières iraniennes font l’objet

L’Union africaine veut un blocus aérien et naval de la Somalie

Afin de soutenir le gouvernement fédéral de transition somalien contre les groupes islamistes qui veulent s’emparer du pouvoir, l’Union africaine a déployé dans le pays une force de maintien de la paix, l’AMISOM, dont la mission est d’assurer la protection des institutions reconnues par la communauté internationale. Seulement, depuis que cette force, forte de 7.200

Une base interarmées française dans le Golfe persique

Près de 50% des réserves pétrolières mondiales et 40% des réserves de gaz sont situées dans le Golfe persique, ce qui en fait une zone d’une importance stratégique majeure. L’acheminement de la production de ces matières énergétiques se fait essentiellement par voie maritime, d’où la nécessaire sécurisation du détroit d’Ormuz qui pourrait éventuellement faire l’objet