blindés / Archives

Armée de Terre : Le programme Scorpion serait épargné par le coup de rabot sur le budget de la Défense

Il est toujours désagréable de faire le rabat-joie. Mais il est en effet à craindre que la promesse du président Macron de porter le budget des Armées à 34,2 milliards d’euros (soit +1,8 milliard, selon lui) ne soit pas suffisante par rapport à ce qui avait été prévu par la Loi de programmation militaire 2014-2019

L’Allemagne et le Japon ont signé un accord de coopération militaire

En raison de tensions récurrentes avec la Chine, notamment pour des questions territoriales, le Japon cherche à établir des coopérations militaires avec les pays européens, voire asiatiques (comme l’Inde ou le Vietnam). C’est ainsi que, ces dernières années, l’archipel a noué des partenariats avec la France, le Royaume-Uni et les Pays-Bas, comme il vient de

Washington autorise la vente de 2.747 véhicules blindés JLTV aux forces terrestres britanniques

Le feu vert était attendu depuis maintenant quelques mois et il vient d’être donné par la Defense Security Cooperation Agency (DSCA), l’agence chargée des exportations d’équipements militaires américains. Cette dernière vient en effet de recommander au Congrès d’accepter la vente de 2.747 véhicules de type JLTV (Joint Light Tactical Vehicles) au Royaume-Uni pour un peu

La Belgique veut commander 477 véhicules blindés auprès de la France pour 1,1 milliard d’euros

Le ministère belge de la Défense a annoncé, ce 22 juin, son intention d’acquérir, auprès de la France, 417 Véhicule blindé multi-rôles (VBMR) « Griffon » et 60 Engins blindés de reconnaissance et de combat (EBRC) « Jaguar », dans le cadre de son programme « Camo » [capacité motorisée, ndlr]. Le montant de cette opération, qui passera par un accord

Avec le programme Scorpion, l’armée de Terre vise un taux de disponibilité de 80% pour ses futurs blindés

En aura-t-on bientôt fini avec les déprimants tableaux des taux de disponibilité des véhicules blindés de l’armée de Terre? Probablement. Du moins si l’objectif fixé à la Structure intégrée du maintien en condition opérationnelle des matériels terrestres (SIMMT) pour les Griffon (Véhicule blindé multi-rôles, successeur du VAB) et les Jaguar (Engin blindé de reconnaissance et

Syrie/Turquie : Une « frappe accidentelle » contre les soldats américains détachés auprès des milices kurdes n’est pas exclue

Le 25 avril, l’aviation turque a bombardé des positions tenues par les milices kurdes syriennes (YPG) près de la ville d’al-Malikiyah, dans le nord de la Syrie. « Afin de détruire ces foyers de terrorisme qui menacent la sécurité, l’unité et l’intégrité de notre pays et de notre nation, et dans le cadre de nos droits

Les capacités européennes sont insuffisantes pour envoyer plus d’unités blindées dans les pays baltes

Pour dissuader toute action susceptible de menacer la stabilité des trois pays baltes (Estonie, Lituanie, Lettonie) et de la Pologne, l’Otan a décidé de renforcer son flanc oriental en y déployant quatre bataillons multinationaux et de créer une « Force opérationnelle interarmées à très haut niveau de préparation » (Very High Readiness Joint Task Force, VJTF). De

L’US Army s’interroge sur les capacités du char M1 Abrams

Au cours de ces dernières années, plusieurs pays ont réduit drastiquement le nombre de chars lourds en dotation au sein de leurs forces armées, quand ils ne les ont pas purement retirés du service, comme l’ont fait les Pays-Bas et la Belgique. L’idée qui prévalait alors était que ces équipements, coûteux à entretenir, correspondaient aux

Les États-Unis ont livré des véhicules blindés aux groupes arabes des Forces démocratiques syriennes

En 2015, le programme américain Train & Equip s’était soldé par un fiasco retentissant. Financé à hauteur de 500 millions de dollars, il devait en effet permettre de former et d’équiper 5.400 rebelles syriens modérés. Or, en juillet de cette année-là, la première unité des New Syrian forces [Nouvelles forces syriennes] ainsi formée fut rapidement

L’envoi en Pologne d’une brigade blindée américaine perturbé par des difficultés inattendues

Conformément aux décisions prises lors du dernier sommet de l’Otan, à Varsovie, l’US Army a envoyé, en Pologne, une brigade blindée forte de 4.000 hommes et de 90 chars M1A1 Abrams. Ce mouvement vise à rassurer les anciens pays du bloc de l’Est après l’annexion de la Crimée en dissuadant une éventuelle agression russe. Seulement,