blindés / Archives

Le français Nexter développe un concept susceptible de révolutionner le camouflage des véhicules blindés

Rendre invisible un mastodonte de 50 tonnes, tel est le défi que BAE Systems tente de relever depuis plusieurs années, en développant le système de camouflage de « haute technologie » ADAPTIV, lequel repose sur l’effet Peltier. L’idée de BAE Systems est de recouvrir les flancs d’un blindé avec des modules qui, ayant une structure comparable à

Le constructeur américain General Dynamics Land Systems veut doter ses futurs blindés de drones tactiques

Le 8 octobre, General Dynamics Land Systems [GDLS], qui produit notamment les véhicules blindés Stryker, et le constructeur de drones AeroVironment ont annoncé avoir noué une « nouvelle relation stratégique » dans le cadre des programme « Next Generation Combat Vehicle » [NGCV] de l’US Army et « Armored Reconnaissance Vehicle » de l’US Marine Corps. Ce partenariat vise à intégrer

Le groupe français ARQUUS s’allie avec AM General pour tenter d’imposer son blindé Bastion aux États-Unis

Fortement impliqué dans le programme SCORPION de l’armée de Terre, pour lequel il fournira les chaînes cinématiques et les systèmes d’armes petit calibre télé-opérés des véhicules GRIFFON et JAGUAR tout en assurant la fourniture des pièces de rechanche, le groupe ARQUUS [ex-Renault Trucks Defense] ne perd par de vue l’exportation. Certes, la Belgique devrait rejoindre

Les forces terrestres indiennes seraient très intéressées par le nouveau char russe T-14 Armata

Au risque de mécontenter les États-Unis, l’Inde a signé, ce 5 octobre, un contrat de 5,2 milliards de dollars pour acquérir le système de défense aérienne russe S-400. L’annonce de cette commande, pourtant attendue, a été fort discrète dans la mesure où ni le Premier ministre indien, Narendra Modi, ni le président russe, Vladimir Poutine,

Le ministère italien de la Défense commande 10 véhicules blindés Centauro II

Le groupe Leonardo et le consortium formé par Iveco et Oto-Melara [CIO] ont annoncé avoir signé un contrat d’une valeur de 159 millions d’euros pour la livraison à l’Esercito italiano [armée de Terre, ndlr] de 10 véhicules blindés Centauro II 8×8 ainsi que pour la fourniture de pièces détachées et d’un soutien logistique. Il s’agit

Mme Parly remet en cause la politique d’emploi et de gestion des véhicules de l’armée de Terre

Bien que les derniers chiffres ont montré une légère amélioration, la disponibilité des véhicules de l’armée de Terre n’est pas encore satisfaisante, malgré la hausse des crédits et les réformes mises en place pour améliorer le Maintien en condition opérationnelle des matériels terrestres [MCO-T]. D’où l’étude commandée par la ministre des Armées, Florence Parly, à

Blindés : Roues ou chenilles? Une innovation américaine pourrait trancher le débat

Si l’on considère la tendance de ces dernières années, les blindés à roues ont supplanté les engins chenillés. Et pour cause : ce choix répond à la nécessité de disposer de véhicules projetables, à la fois plus mobiles et plus légers, ce qui donne de la marge pour renforcer leur protection face une menace balistique

MBDA s’allie avec l’estonien Milrem pour mettre au point un robot « tueur » de blindés

Après Nexter Robotics qui, a l’occasion du salon Eurosatory, a dévoilé Optio, un robot terrestre armé d’un canon de 20 mm conçu en collaboration avec l’entreprise estonienne Milrem Robotics, le missilier MBDA a également présenté un projet de même nature. Le 12 juin, l’industriel a en effet indiqué avoir développé, également en coopération avec Milrem

L’Australie commande 211 véhicules blindés Boxer auprès de Rheinmetall

Lors de son engagement en Afghanistan, l’armée australienne a déployé des véhicules blindés de type ASLAV [Australian Light Armoured Vehicle], acquis dans les années 1990 par Canberra auprès de General Dynamics Land Systems Canada. Seulement, leur vulnérabilité face aux engins explosifs improvisés (IED) provoqua la perte de plusieurs de ses soldats. « Nous avons des ASLAV

Belgique : L’industrie belge de l’armement contrariée par l’achat de 477 blindés Scorpion auprès de la France

Ces derniers mois, l’industrie belge de l’armement a connu au moins deux désillusions avec la France. La première concerne l’armurier FN Herstal, qui espérait remplacer les FAMAS de l’armée française, dans le cadre du programme AIF (Arme individuelle future). Bien qu’ayant un recours, le choix de HK-416F de l’allemand Heckler & Koch GmbH, fut confirmé