Barkhane / Archives

Un raid de la force française Barkhane met hors de combat un groupe jihadiste dans le nord du Mali

Il y a exactement un mois, à Ndaki, localité située à 200 km environ au sud-ouest de Gao, dans la région du Gourma, deux sections des Forces armées maliennes [FAMa] avaient été sérieusement accrochées par un groupe armé terroriste [GAT], ce qui avait obligé la force française Barkhane à intervenir en engageant des hélicoptères d’attaque

Le COMALAT donne des précisions sur les « problèmes » des hélicoptère Tigre engagés au Sahel

Le 31 octobre dernier, plusieurs députés ayant effectué un déplacement au Mali et au Niger ont fait un état des lieux de l’opération Barkhane, lors d’une réunion de la commission de la Défense. À cette occasion, Louis Aliot [RN], qui était du voyage, a dit avoir appris que « l’hélicoptère Tigre pouvait être dangereux en mission »,

Le Niger a lancé des opérations contre l’implantation de groupes jihadistes dans la région de Tillabéri

Depuis maintenant plusieurs mois, la situation du nord et de l’est du Burkina Faso est marquée par une recrudescence des attaques jihadistes, au point que la force française Barkhane a été contrainte d’intervenir, via des frappes aériennes. Le Niger, qui n’a pas été épargné par les attaques terroristes au cours de ces dernières années, doit lui

Sahel : Les aéronefs de la force Barkhane ont assuré plus de 100.000 heures de vol depuis août 2014

Selon le dernier compte-rendu des opérations de l’État-major des armées [EMA], les aéronefs de la force Barkhane ont franchi le seuil symbolique des 100.000 heures de vol au-dessus du Sahel depuis le 1er août 2014. Le bilan donné par l’EMA n’entre pas dans les détails, si ce n’est qu’il y est précisé que 25.000 heures

Barkhane : Le chef d’état-major de l’armée de Terre souhaite toujours déployer des chars Leclerc au Sahel

Lors de l’opération Serval, lancée le 11 janvier 2013 contre les groupes jihadistes qui occupaient le nord du Mali, il fut question, pendant un temps, de déployer au moins quatre chars Leclerc. Puis cette idée fit long feu avant de réapparaître en 2016. À l’époque, le général Jean-Pierre Bosser, le chef d’état-major de l’armée de

Des hélicoptères d’attaque français Tigre visés par des tirs de roquette RPG lors d’une intervention au Mali

Le 16 octobre, à l’ouest de Ndaki, localité située à 200 km environ au sud-ouest de Gao [Mali]. deux sections des Forces armées maliennes [FAMa] alors en mission de reconnaissance ont été accrochées par un important groupe armé terroriste [GAT], fort d’une cinquantaine de combattants. Les soldats maliens ont alors immédiatement manoeuvrer afin d’éviter d’être

Barkhane : Décès accidentel d’un militaire du 14e Régiment d’infanterie et de soutien logistique parachutiste

Ce 18 octobre, le ministère des Armées a annoncé le décès accidentel, au Mali, du caporal Abdelatif Rafik, du 14e Régiment d’infanterie et de soutien logistique parachutiste [RISLP], une unité recréée en juillet à Toulouse. Selon les explications données par l’armée de Terre, le caporal Rafik, qui venait de rejoindre Gao en tant que pilote

Les hélicoptères CH-47D Chinook britanniques ont déjà assuré 51 missions au profit de la force Barkhane

Le déploiement de trois hélicoptères lourd de transport CH-47D de la Royal Air Force [RAF] au Mali, dans le cadre de l’opération Barkhane, démontre, s’il en était encore besoin, l’utilité de ce type d’appareil qui fait actuellement défaut aux forces françaises. Ainsi, depuis le 20 juillet, ces trois CH-47D Chinook britanniques, intégrés au Groupement Tactique

Mali : Le recours aux engins explosifs improvisés par les groupes jihadistes est en forte hausse

La semaine passée, la ministre des Armées, Florence Parly, a mis en avant les résultats obtenus au Sahel par la force française Barkhane, en indiquant que 130 jihadistes avaient été « neutralisés » depuis le début de cette année et en soulignant l’importance des saisies d’armes, de matériels et autres munitions. Pour autant, malgré les coups qui

La force Barkhane intervient contre les jihadistes au Burkina Faso, en appui des troupes locales

Ces derniers jours, le Burkina Faso a de nouveau été la cible d’attaques terroristes, notamment dans le nord et l’est. Ainsi, le 5 octobre au soir, au moins six policiers burkinabè ont perdu la vie dans les environs de la localité de Sollé, près de la frontière avec le Mali, quand un engin explosif improvisé