Barkhane / Archives

Le quartier général de la Mission des Nations unies au Mali à Tombouctou a été attaqué

Dans son compte-rendu des opérations daté du 12 août, l’État-major des armées a décrit une situation relativement calme au Mali, avec cependant des « tensions » entre les groupes armés signataires (GAS) de l’accord de paix ratifié en 2015. Mais cette accalmie précaire n’aura pas duré. En effet, la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la

Sahel : Un nouvel attentat vise les expatriés à Ouagadougou

Près de 20 mois après les attentats qui, commis par al-Mourabitoune pour le compte d’al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), avaient visé le bar Taxi Brousse, le restaurant Le Cappuccino et l’hôtel Splendid [30 tués et 71 blessés, ndlr], le centre de Ouagoudougou [Burkina Faso] a une nouvelle fois été le théâtre d’une attaque terroriste contre

Quatre soldats français ont été blessés au Mali alors que Mme Parly effectue une tournée au Sahel

« Vous pouvez compter sur ma détermination pour que vous disposiez des moyens nécessaires à l’exécution de votre mission », a déclaré Florence Parly, devant les militaires de l’opération Barkhane, N’Djamena, lors de sa première étape d’une tournée dans la bande sahélo-saharienne. « C’est mon combat, il est moins risqué que le vôtre, bien sûr, mais je veux

Sahel : Le général Bruno Guibert a pris le commandement de la force Barkhane

Sans tambour ni trompette, le général de division Bruno Guibert a pris les rênes de l’opération Barkhane, le 28 juillet dernier, à N’Djamena. Il a ainsi relevé le général Xavier de Woillemont, issu, comme lui, des Troupes de Marine. Le général Guibert [à droite sur la photo, ndlr] connaît très bien la réalité des opérations

Un chef jihadiste capturé lors d’une opération franco-malienne menée dans la région de Tombouctou

Apparu au sein de la mouvance jihadiste malienne en 2015, le Front de libération du Macina (FLM, ou « Katiba Macina »), lié au groupe Ansar Dine et dirigé par le prédicateur radical Amadou Koufa, vient de subir deux coups durs en quelques jours. Ainsi, le 13 juillet, l’un des chefs militaires de cette organisation, Bekaye Sangaré,

Barkhane : 700 heures de travail pour remettre en état deux avions de transport CASA CN-235

On n’ est pas passé loin d’une catastrophe, le 6 juin dernier. Ce jour-là, un avion de transport CASA CN-235, avec 26 passagers à bord, décolle de la base avancée de Madama (nord du Niger) pour rejoindre N’Djamena. Presque de la routine. Sauf que, juste avant d’arriver à destination, les commandes de vol se bloquent

Pendant qu’on rabote le budget des Armées, les opérations continuent : 12 jihadistes ont été neutralisés au Mali

Le 9 juillet, un convoi des Forces armées maliennes (FAMa) est tombé dans une embuscade tendue par des jihadistes présumés à une soixantaine de kilomètres de Ménaka (nord-est du Mali). Selon un dernier bilan, cette attaque aurait fait 3 tués et 5 disparus. Le lendemain, dans la même région, lors d’une mission de reconnaissance, deux

Une attaque contre la base française de Tessalit évitée grâce aux soldats tchadiens

La vigilance des soldats tchadiens de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation du Mali (MINUSMA) a permis d’éviter une attaque contre la Plateforme Désert Relais (PFDR) de la force française Barkhane à Tessalit. L’un des modes opératoires suivis par les groupes armés terroristes (GAT) pour attaquer les forces internationales, qu’elles soient

Barkhane : Les militaires français accompagneront la future force conjointe du G5 Sahel

Désormais chef de la diplomatie française, l’ancien ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, ne se prive pas de parler des opérations militaires en cours, en particulier dans la bande sahélo-saharienne (BSS). C’est en effet ce qu’il a fait à l’occasion d’un entretien qui sera publié ce jeudi par le quotiden Le Monde (daté du

Un lieu fréquenté par une clientèle occidentale visé par une attaque jihadiste à Bamako

Plus d’un an après l’attentat contre l’hôtel Nord-Sud, alors occupé par la Mission de formation de l’Union européenne au Mali (EUTM Mali), à Bamako, un lieu de villégiature proche de la capitale malienne – le campement Kangaba – et fréquenté par une clientèle étrangère a été visé par des jihadistes présumés, dans l’après-midi du 18