Ayrault / Archives

La France donnera la « preuve » que Damas est responsable de l’attaque chimique de Khan Cheikhoun

Quelques jours après la frappe américaine contre la base syrienne d’al-Shayrat en réponse à l’usage d’armes chimiques à Khan Cheikhoun au petit matin du 4 avril, dans la province d’Idleb, le chef du Pentagone, le général James Mattis, affirma n’avoir « pas de doute » que le régime de Bachar el-Assad » était « responsable de la décision d’attaquer

Pour M. Ayrault, Damas « joue la carte de la partition » de la Syrie

Faut-il croire le président Bachar el-Assad quand il se dit, comme il l’a fait le 12 septembre, « déterminé à reprendre aux terroristes toutes les régions et à rétablir la sécurité » en Syrie? Au-delà de la capacité de ses forces armées, même soutenues par des puissances étrangères, à reconquérir l’ensemble du pays, la question de sa

La France s’interroge sur la fiabilité de la Turquie dans la lutte contre l’État islamique

Le coup d’État fomenté, le 15 juillet, par une partie de l’armée turque, aura donc échoué. Et cela pour au moins deux raisons : le manque de soutien populaire et le fait qu’il a été mené par un groupe réduit de militaires. Si la communauté internationale, dans son ensemble, a salué une victoire de la

Selon M. Ayrault, Paris n’envisage toujours pas d’intervention militaire en Libye

Pour casser le modèle économique des passeurs de migrants et contrer l’expansion de l’État islamique (EI ou Daesh) ainsi que celle d’autres organisations jihadistes en Libye, les puissances occidentales placent leurs espoirs dans l’installation, à Tripoli, d’un gouvernement d’unité nationale. Actuellement, la Libye compte deux gouvernements : l’un, reconnu par la communauté internationale, est installé

Jean-Yves Le Drian restera-t-il ministre de la Défense?

La très lourde défaite de la majorité aux élections municipales a ainsi eu raison du gouvernement conduit par Jean-Marc Ayrault. Dans son allocution prononcée le 31 mars, le président Hollande a annoncé la nomination de Manuel Valls au poste de Premier ministre. La composition du nouveau gouvernement devrait être connue le 2 avril. En attendant,

Les armateurs français pourront bientôt avoir recours à des équipes privées de protection

A la différence de la plupart de leurs homologues européens, les armateurs français ne sont pas autorisés à solliciter les services de sociétés militaires privées (on dit Entreprises de services de sécurité et de défense en France) pour protéger leurs navires dans les zones où sévit la piraterie maritime. Il faut dire que, en France,

Le Premier ministre veut que la France réaffirme « ses droits sur ses différents espaces maritimes »

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) et le Sénat ont récemment plaidé pour que la France exploite davantage les ressources qu’elle peut tirer de son domaine maritime, qui, avec 11 millions de km2, se situe au 2e rang mondial. Visiblement, ces deux institutions ont été entendues. En effet, à l’occasion des Assises de l’économie

Le Parlement doit-il voter sur une participation des forces françaises à un intervention contre le régime syrien?

Un débat sur la situation en Syrie se tiendra donc au Parlement, le 4 septembre. Cette discussion ne sera suivie d’aucun vote sur l’opportunité d’engager les forces françaises dans une opération militaire visant à « punir » le régime de Bachar el-Assad pour sa responsabilité dans l’attaque chimique du 21 août dernier, alors que le Congrès américain

Syrie : Bachar el-Assad menace la France en cas d’intervention

Le Premier ministre français, Jean-Marc Ayrault, l’a une nouvelle fois affirmé, preuves à l’appui, en présence des responsables parlementaires réunis ce 2 septembre à Matignon : le régime de Bachar el-Assad et bel et bien responsable de l’attaque chimique du 21 août dernier dans la banlieue de Damas. Ainsi, selon une note de synthèse établie

Défense : Pas d’apocalypse budgétaire… mais ce sera loin d’être Byzance

Ainsi, le scénario Z poussé par le ministère du Budget dans le cadre de la préparation de la prochaine Loi de Programmation Militaire et tant redouté n’aura pas lieu. Le porte-avions Charles de Gaulle ne sera pas mis sous cocon, les chars Leclerc n’iront pas à la ferraille et les avions de transport A-400M seront