avion ravitailleur / Archives

Le développement du futur avion-ravitailleur de l’US Air Force cause (encore) des soucis à Boeing

En 2011, le Pentagone sélectionnait l’avion ravitailleur KC-46 Pegasus de Boeing, au dépens de l’A-330 MRTT présenté par Airbus et Northrop-Grumman. Cette décision mettait ainsi un terme à long feuilleton, l’appel d’offres visant à remplacer les KC-135 de l’US Air Force ayant connu une multitudes de rebondissements. Pour remporter ce contrat, portant sur la livraison

Trois avions ravitailleurs américains déployés à Istres en soutien aux opérations françaises

Dans le cadre de la mission « Juniper Micron », l’aviation américaine vient de déployer trois avions ravitailleurs  KC-135 Stratotanker et un détachement de 50 aviateurs sur la base aérienne 125 d’Istres-Le Tubé afin de soutenir les opérations françaises dans la bande sahélo-saharienne (BSS). Cette décision « stratégique », explique l’US Air Force, de déployer « temporairement » ces KC-135 à

Commande de 8 avions ravitailleurs A-330 MRTT confirmée pour l’armée de l’Air

À force de reporter à « meilleure fortune » les grands programmes d’armement, arrive le moment où tous deviennent prioritaires. Mais celui portant sur le remplacement des avions ravitailleurs C-135 FR, qui dépassent les 50 ans de service, par des Airbus A-330 MRTT, l’est sans doute plus que les autres. Et cela pour au moins deux raisons.

L’Allemagne compte renforcer sa participation à la coalition anti-État islamique

Au lendemain de sa rencontre avec le présient Hollande, avec lequel elle a évoqué le combat contre l’État islamique (EI ou Daesh), la chancelière allemande, Angela Merkel, a réuni ses ministres concernés par les questions de défense et de sécurité. « L’Allemagne va fournir un apport plus important que maintenant, nous allons non seulement renforcer la

Airbus se retire de la compétition concernant les futurs avions ravitailleurs japonais

Jusqu’à présent, et hormis le cas particulier des États-Unis, l’avion ravitailleur A330 MRTT d’Airbus s’est quasiment toujours imposé dans les appels d’offres auxquels il a été soumis. Cela s’est vérifié encore récemment en Corée du Sud, avec un contrat portant sur 4 exemplaires (1,2 milliards d’euros) et l’Australie, qui en a commandé deux de plus.

Singapour confirme l’achat de 6 avions ravitailleurs A330 MRTT

Après l’Australie, les Emirats arabes unis, le Royaume-Uni et l’Arabie Saoudite, Singapour a confirmé, la semaine passée, sa décision d’acquérir 6 avions ravitailleurs A330 MRTT d’Airbus Military Defense & Space pour remplacer ses 4 Boeing KC-135 vieillissants, actuellement mis oeuvre par le 112 Squadron basé à Changi. L’avion-ravitailleur européen était en compétition avec le KC-46A

L’armée de l’Air aura deux versions de l’avion ravitailleur A330 MRTT (MàJ)

Le dernier Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale (LBDSN) a fixé le nombre d’avions ravitailleurs pour l’armée de l’Air à 12 unités contre 14 précédemment. Et la Loi de programmation militaire (LPM) 2014-2019 prévoit l’acquision de deux nouveaux appareils, qui seront, en l’occurrence, des A330 MRTT (Multi-Role Tanker Transport). Autrement dit, le

L’Algérie s’intéresse à l’avion ravitailleur A-330 MRTT

Comme leurs homologues indiennes, les forces aériennes algériennes ont été de bonnes clientes de l’industrie aéronautique russe. Elles le restent d’ailleurs, mais dans des proportions moindres que par le passé étant donné que, de plus en plus, et comme New Delhi d’ailleurs, Alger se tourne vers d’autres fournisseurs pour moderniser les équipements de son armée.

L’avion ravitailleur A330 MRTT sélectionné par l’Inde

La filiale d’EADS Airbus Military a indiqué, ce 7 janvier, que l’Inde a retenu son avion ravitailleur A-330 MRTT aux dépens de l’appareil russe, l’Iliouchine Il-78, avec lequel il était en concurrence, Boeing ayant refusé de participer au processus de sélection. Cela étant, la sélection de l’A330 MRTT avait été annoncée officieusement en novembre dernier

M. Le Drian annonce la commande de 14 avions ravitailleurs A330 MRTT

Si le dossier des drones MALE est prioritaire pour l’armée de l’Air, celui du remplacement de ses avions ravitailleurs l’est tout autant, si ce n’est plus, dans la mesure où ces appareils jouent un rôle prépondérant dans les missions confiées au Forces aériennes stratégiques. Or, les C-135 FR actuellement mis en oeuvre par le Groupe