Dassault Aviation s’étonne d’être écarté de MAWS, le projet franco-allemand d’avion de patrouille maritime