aviation / Archives

L’aviation de chasse sud-coréenne clouée au sol

Un hélicoptère léger de l’armée de l’air sud-coréenne s’est écrasé, le 3 mars, sur une ferme de Namyangju, une localité située à une vingtaine de kilomètres de Séoul. Ses deux occupants ont perdu la vie. L’appareil, un Hugues 500 MD de conception américaine, était alors engagé dans un exercice de nuit au moment de l’accident,

A400M : Un accord de principe a été conclu

La partie n’était pas gagnée d’avance mais enfin, un accord portant sur le financement des 5,2 milliards de surcoûts du programme d’avion de transport militaire A400M a finalement été conclu ce 24 février, à Palma de Majorque, entre EADS, la maison-mère du constructeur Airbus Military, et les sept pays clients de l’appareil, dont la France.

A400M : Le patron d’Airbus fait la fine bouche

Pour la poursuite du programme d’avion de transport militaire A400M, les sept pays qui en ont commandé 180 exemplaires pour initialement 20 milliards d’euros, se sont mis d’accord pour proposer à EADS, la maison-mère d’Airbus Military, 3,5 milliards d’euros pour compenser une partie des 5,2 milliards de surcoûts causés par les difficultés techniques et la

Un accord sur le financement de l’A400M est sur le point d’être trouvé

Les négociations portant sur le financement des surcoûts, évalués finalement à 5,2 milliards d’euros et liés aux difficultés techniques et aux retards relatifs au développement de l’avion de transport militaire A400M sont sur le point d’aboutir. Du côté d’EADS, dont la filiale Airbus Military a la charge du programme, il n’était pas question de supporter

Avions ravitailleurs de l’US Air Force : Hervé Morin s’en mêle

Un contrat de 35 milliards de dollars pour livrer 179 avions ravitailleurs pour remplacer l’actuelle flotte obsolète des KC-135 de l’US Air Force. Voilà l’enjeu qui oppose depuis maintenant plusieurs années Boeing et Northrop-Grumman, associé au groupe européen EADS. Attribué une première fois à Boeing, puis remis en jeu après la mise au jour de

Rafale au Brésil : C’est (presque) fait!

Bien que les forces aériennes brésiliennes ont exprimé leur préférence pour le Gripen de Saab et classé le Rafale de Dassault Aviation au dernier rang de leur évaluation technique concernant l’appel d’offres lancé pour l’achat de 36 avions de combat, le gouvernement brésilien avait prévenu : le choix final serait politique. Et finalement, selon le

La surprise du C130J Hercules

Ceux qui contestent le programme de l’avion de transport européen A400M mettent volontiers en avant la solution qui consisterait à se procurer des C130J Hercules auprès du constructeur américain Lockheed-Martin. Cette option fait par ailleurs partie des probabilités : il n’est pas certain, encore, que l’on puisse sauver le programme européen, étant donné que les

Premier vol de l’avion furtif russe T50/PAK-FA

Alors que les Etats-Unis ont mis un terme à la poursuite du programme d’avion F22 Raptor – seuls 183 exemplaires sont en service au sein de l’US Air Force – la Russie développe, depuis 2002 et en collabortation avec l’Inde, un chasseur-bombardier furtif de cinquième génération, appelé T50 ou PAK FA. Et ce 29 janvier,

L’A400M est toujours dans le brouillard

Le temps presse et aucune solution n’a encore été trouvée pour financer les surcoûts générés par le développement de l’A400M, l’avion de transport européen, qui accuse trois ans de retard par rapport au calendrier initialement fixé au moment de la signature du contrat de 20 milliard d’euros portant sur la commande de 180 exemplaires, signé

Une autre solution pour l’A400M

Pour sauver le programme de l’avion militaire de transport A400M, porté par Airbus Military, filiale d’EADS, il faut trouver 5 milliards d’euros pour combler les surcoûts engendrés par son développement, émaillé de retards dûs à des difficultés techniques, souvent causés, d’ailleurs, par les exigences parfois contradictoires des sept pays clients de cet appareil. Comme ces