aviation / Archives

Le ministère des Armées confirme que le futur drone MALE européen pourra être armé

En 2013, et après plusieurs échecs dans ce domaine (Talarion, Telemos), Airbus Defence & Space, Dassault Aviation et Leonardo (ex-Finmeccanica) décidèrent d’unir leurs forces pour développer un drone MALE (Moyenne Altitude Longue Endurance) européen alors que plusieurs pays du Vieux Continent venaient d’acquérir des appareils américains (en l’occurrence, le MQ-9 Reaper de General Atomics). Deux

La France et l’Allemagne ont signé la fiche d’expression des besoins opérationnels de leur futur avion de combat

Au lendemain de l’annonce d’un accord préliminaire entre Dassault Aviation et Airbus Defence & Space au sujet du Système de combat aérien futur (SCAF), le général André Lanata, le chef d’état-major de l’armée de l’Air, et le général allemand Bühler ont signé, ce 26 avril, à l’occasion du salon aéronautique ILA de Berlin, le « High

Un drone Camcopter S-100 a été mis en oeuvre depuis un hélicoptère H145

Faire voler ensemble un appareil avec un équipage à bord et un drone n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît. Et c’est pourtant ce qu’ont fait les équipes d’Airbus Helicopters et du groupe Schiebel, lors d’une campagne d’essais menée pour le compte de Agence autrichienne d’armement et de défense. Et c’est une première en Europe.

Le Japon compterait proposer l’avion de patrouille maritime Kawazaki P.1 à l’Allemagne et à la France

Après un échec au Royaume-Uni, qui lui a préféré le P-8 Poseidon de Boeing, l’avion de patrouille maritime Kawazaki P-1 aura-t-il plus de succès en Allemagne, voire en France? En tout cas, le Japon y croit. En effet, d’après l’agence Reuters, qui cite des sources proches du gouvernement nippon, Tokyo entend proposer cet appareil dans

Dassault Aviation et Airbus ont trouvé un accord sur le Système de combat aérien futur franco-allemand

Sans attendre la signature du « High level command operations requirements document » [HLCORD, Fiche d’expression de besoins en français] par la ministre des Armées, Florence Parly, et son homologue allemande, Ursula von der Leyen, Dassault Aviation et Airbus ont annoncé, ce 25 avril, avoir trouvé un accord de « principe » relatif au développement du Système de combat

L’Inde renoncerait à développer l’avion de combat furtif T-50/FGFA avec la Russie

En 2007, la Russie et l’Inde s’engagèrent à développer conjointement un avion de combat de 5e génération sur la base du projet T-50 PAK FA [Perspektivny Aviatsionny Kompleks Frontovoy Aviatsii, ou Futur Système Aéronautique de l’Aviation du Front] alors confié à Sukhoï. Dans le cadre de ce programme, appelé FGFA [Fifth Generation Fighter Aircraft], l’Inde

F-35A ou plus d’Eurofighter Typhoon? Désormais le gouvernement allemand a les éléments pour décider

La force aérienne allemande [Luftwaffe] pourrait connaître des problèmes supplémentaires avec ses 93 chasseurs-bombardiers Panavia Tornado qu’elle utilise actuellement. En effet, comme la Royal Air Force et l’Aeronautica Militare vont remplacer les leurs par des F-35, cela est susceptible d’entraîner des « risques techniques, logistiques et financiers significatifs », a récemment mis en garde un rapport du

Armée de l’Air : Les lacunes de l’aviation de transport vont durer « encore quelques années »

« On ne répare pas 20 ans de sous-investissements en quelques mois », avait lancé, en mars, le général André Lanata, le chef d’état-major de l’armée de l’Air (CEMAA). Et la prochaine Loi de programmation militaire (LPM) 2019-2025, même si elle amorce une remontée en puissance (sous réserve qu’elle soit exécutée à la lettre) ne permettra pas

Lockheed-Martin propose au Japon de développer un avion de combat sur la base du F-22 et du F-35

S’il a commandé 42 avions de combat F-35A auprès de Lockheed-Martin et envisage l’aquisition d’au moins 20 exemplaires supplémentaires en version STOVL [décollage court et à atterrissage vertical – F-35B, ndlr], le Japon s’était vu refuser par le Congrès américain tout achat du F-22 Raptor, un autre appareil dit de 5e génération. Aussi, ayant besoin

Le Pentagone suspend les livraisons de l’avion de combat F-35 à cause d’un litige avec Lockheed-Martin

C’est un lieu commun de dire que la mise au point du nouvel avion de combat F-35 Lightning II est très compliquée (et donc très coûteuse). Aussi, chaque détail compte. Or, la découverte, l’automne dernier, de traces corrosion « dépassant les limites techniques » [mais sans affecter la sécurité des vols, selon le F-35 Joint Office Program