Aviation légère de l’armée de Terre / Archives

Le COMALAT donne des précisions sur les « problèmes » des hélicoptère Tigre engagés au Sahel

Le 31 octobre dernier, plusieurs députés ayant effectué un déplacement au Mali et au Niger ont fait un état des lieux de l’opération Barkhane, lors d’une réunion de la commission de la Défense. À cette occasion, Louis Aliot [RN], qui était du voyage, a dit avoir appris que « l’hélicoptère Tigre pouvait être dangereux en mission »,

Par manque d’hélicoptères disponibles, l’Aviation légère de l’armée de Terre peine toujours à entraîner ses pilotes

Certes, l’armée de Terre bénéficie d’une hausse importante de ses crédits qui va lui permettre de continuer sa remontée en puissance opérationnelle. Seulement, il faudra encore du temps pour que les améliorations attendues soient au rendez-vous. Notamment pour ce qui concerne le domaine de l’aéromobilité. « L’Aviation légère de l’armée de terre [ALAT] […], à elle

Le général Bosser voudrait plus d’avions pour épauler les hélicoptères de l’Aviation légère de l’armée de Terre

Actuellement, l’Aviation légère de l’armée de Terre [ALAT] dispose de cinq avions Pilatus PC-6 pour des missions menées au profit des unités du Matériel, de 8 TBM-700 et de 2 Cessna F406 Caravan II. En janvier, son chef, le général Michel Grintchenko [COMALAT], avait expliqué qu’il serait plus pertinent de recourir davantage à des appareils

Après sa modernisation au standard 3, l’hélicoptère d’attaque Tigre pourra communiquer avec les drones

En mai dernier, la ministre des Armées, Florence Parly, avait annoncé le lancement du programme visant à porter l’hélicoptère d’attaque Tigre au standard 3 (ou Mk3) à l’occasion de sa modernisation à mi-vie [mid-life upgrade, MLU]. Ce qui était attendu étant donné que, à cette fin, l’Organisme conjoint de coopération en matière d’armement [OCCAr] avait

Un hélicoptère Gazelle de l’armée de Terre s’est écrasé en Côte d’Ivoire

Le 10 juillet, vers 17 heures, un hélicoptère d’attaque de type Gazelle, appartenant aux Forces françaises en Côte d’Ivoire [FFCI], s’est écrasé près du village de Modeste, située à dizaine de kilomètres d’Abidjan. Sur les photogaphies circulant sur les réseaux sociaux, l’on peut voir que l’appareil du détachement de l’Aviation légère de l’armée de Terre

Qui sont les cinq pilotes victimes de l’accident ayant endeuillé l’Aviation légère de l’armée de Terre?

Ce 2 février 2018 est un jour noir pour l’armée de Terre, qui a perdu cinq des siens dans un accident ayant impliqué deux hélicoptère Gazelle de l’École de l’Aviation de l’armée de Terre (EALAT) du Cannet des Maures (Var). Selon toute vraisemblance, les deux appareils sont entrés en collision avant de s’écraser sur le

L’Aviation légère de l’armée de Terre voudrait des avions légers pour suppléer ses hélicoptères

Alors que leur taux de disponibilité étaient encore récemment très bas, notamment en raison de leur intense activité opérationnelle, en particulier dans la bande sahélo-saharienne, est-il toujours pertinent d’avoir recours aux hélicoptères de l’Aviation légère de l’armée de Terre (ALAT) pour certaines missions? Le général Michel Grintchenko, le commandant de l’ALAT (COMALAT), a posé cette

La disponibilité des hélicoptères de l’armée de Terre est encore loin d’être satisfaisante

Rapporteur de la commission des Finances pour le budget de la Défense, le député (LR) François Cornut-Gentille dénonce régulièrement sur son blog ses difficutés pour obtenir, de la part du ministère de la Défense, les taux de disponibilités des différents matériels utilisés par les forces armées. Lors de son audition devant les députés de la

Commande de 6 hélicoptères NH-90 de plus pour l’Aviation légère de l’armée de Terre

Après avoir passé commande de 7 hélicoptères d’attaque Tigre en version HAD (appui et destruction) de plus, la Direction générale de l’armement (DGA) a indiqué, ce 7 janvier, avoir notifié un contrat au consortium NHI un nouveau contrat portant sur l’acquisition de 6 appareils de type NH-90 « Caïman » TTH (Tactical Transport Helicopter) supplémentaires. Cette annonce

Sagem va fournir de nouveaux modules de préparation de missions pour les équipages de l’ALAT

La Direction générale de l’armement (DGA) a confié le soin à Sagem, filiale du groupe Safran, de développer et de produire une nouvelle version du Module de Préparation de Missions pour Equipages d’hélicoptères (MPME), utilisé actuellement par l’Aviation générale de l’armée de Terre (ALAT). En 2006, Sagem s’était déjà vu confier un contrat portant sur