ATHENA / Archives

L’UE veut renforcer ses opérations militaires avec une « Facilité européenne pour la paix »

Jusqu’à présent, les coûts communs des missions et des opérations militaires menées au nom de l’Union européenne sont pris en charge dans le cadre d’un mécanisme appelé Athena, auquel participent 27 pays membres [le Danemark en est exempté] sur la base de leur revenu national brut. Pour rappel, six missions et opérations sont actuellement financées

Un F-15 de l’US Air Force va tester une arme laser

L’an passé, le laboratoire de recherche de l’US Air Force a confié un contrat 26,3 millions de dollars à Lockheed-Martin pour mettre au point un démonstrateur de laser à fibre de haute puissance dans le cadre du programme SHiELD (Self protect High Energy Laser Demonstrator), lequel vise à doter les avions de combat d’une arme

Lockheed-Martin va développer une arme laser pour les avions de combat tactiques

En mars Lockheed-Martin a annoncé avoir conçu une arme à effet dirigé (ou laser) d’une puissance inégalée (58 kw), prévue pour être installée sur un véhicule « High Energy Laser Mobile Test Truck » (HELMTT) dans le cadre du programme « Robust Electric Laser Initiative Program » conduit par l’US Army. Ce tour de force a été rendu possible

L’US Army va tester une arme laser d’une puissance encore inégalée

Pour les responsables militaires américains, les armes à énergie dirigée (ou laser) ont un potentiel très intéressant dans la mesure où elles sont peu onéreuses tout en étant précises. En effet, il en coûterait seulement 1 dollar pour détruire une cible alors que le prix d’un missile dépasse souvent le million… Ces dernières années, plusieurs

LPM : Un amendement pour le financement en commun des opérations menées dans le cadre de l’Union européenne

Alors que le projet de Loi de programmation militaire (LPM) 2014-2019 est toujours examiné par l’Assemblée nationale, plusieurs amendements ont d’ores et déjà été adoptés par les députés. Tout d’abord, les amendements 16, 17,18 et 19, déposés par le gouvernement, visent « à permettre une majoration des ressources exceptionnelles prévues par la loi de programmation militaire ».