artillerie / Archives

L’artillerie tient un rôle prépondérant dans l’opération visant à réduire les dernières positions de Daesh en Syrie

Le 3 juin, et avec le soutien de la coalition anti-jihadiste dirigée par les États-Unis, les Forces démocratiques syriennes [FDS], constituées par des milices kurdes et des groupes arabes armés, ont lancé la seconde phase de l’opération « Roundup », dont l’objectif est de réduire les dernières poches de résistance de Daesh [État islamique ou EI] à

Nexter développe « KATANA », la future munition des artilleurs

Après l’obus explosif modulaire Lu-211, le 155 MPM [Munition à précision métrique], l’obus antichar à détection de cible « BONUS », la fusée à correction de trajectoire en portée « SPACIDO » ou encore la la munition de 105mm à portée étendue ERG3, la division « Munitions » de Nexter [qui regroupe Nexter Munitions, Mecar et Simmel Difesa] conduit une politique

Avec la centrale inertielle Geonyx, Safran améliore la précision des artilleurs

De plus en plus, les forces armées tentent s’affranchir de plus en plus des systèmes de géolocalisation par satellite (GPS, Galileo) étant donné leur vulnérabilité au brouillage adverse, voire aux armes anti-satellites. Cependant, des solutions existent déjà, avec les centrales inertielles. Ainsi, le Camion équipé d’un système d’artillerie (CAESAr) est doté d’une centrale inertielle Sigma

Des artilleurs français très impliqués dans l’offensive contre les dernières positions de l’EI dans l’est de la Syrie

Depuis le 1er mai, et avec l’appui de la coalition anti-jihadiste dirigée par les États-Unis [Inherent Resolve, ndlr], les Forces démocratiques syriennes [FDS], une alliance formée par les milices kurdes syriennes et des groupes arabes armés, mène l’opération « Roundup » qui vise à réduire les dernière position tenues par l’État islamique [EI ou Daesh] dans l’est

Le groupe français Nexter décroche une commande de 18 canons légers 105 LG1 en Malaisie

À l’occasion du salon DSA, organisé à Kuala Lumpur, le ministère malaisien de la Défense a attribué au groupe français Nexter un contrat portant sur la livraison de 18 systèmes légers d’artillerie 105 LG1, pour un montant qui n’a pas été précisé. « Ce contrat, s’étalant sur 3 ans, commencera en novembre 2019 avec la première

Décès de Constant Engels, un Compagnon de la Libération venu de Belgique

Compagnon de la Libération, ancien de Bir Hakeim, Constant Engels vient de s’éteindre à l’âge de 97 ans à la résidence Edelweiss de Beauzelle, en Haute-Garonne. Né le 11 août 1920 à Esen, en Belgique, Constant Engels se prépare au concours de l’École des Mines quand son pays est envahi par l’armée allemande, en mai

L’US Army (re)découvre l’utilité des systèmes de missiles sol-air portatifs « Stinger »

Dans un article récemment diffusé [.pdf], le général Randall McIntire, le commandant de l’école d’artillerie de défense aérienne de l’US Army, a dit voir dans le conflit en cours dans le sud-est de l’Ukraine les effets de la transformation de l’armée russe. Selon lui, la combinaison de drones, de moyens de guerre électronique et d’artillerie

La Norvège choisit le système sud-coréen K9 Thunder pour moderniser son artillerie

Dans son dernier rapport, l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (Sipri) avait souligné la progression importante des ventes réalisées par l’industrie sud-coréenne de l’armement, avec, en 2016, un chiffre d’affaires en hausse de 20,6% (soit 8,4 milliards de dollars). Ces bons résultats ne s’expliquent pas seulement par une demande intérieure plus forte

Le projet franco-allemand de canon électromagnétique avance

Les États-Unis, et en particulier l’Office of Naval Research [ONR], communiquent régulièrement sur le programme de canon électromagnétique (ou Railgun), lancé en 2005. Un telle arme révolutionnerait l’artillerie navale et terrestre de par ses performances, lesquelles sont sans commune mesure avec celles des canons à poudre traditionnels. Mais l’ONR n’est pas le seul à travailler

L’EI ayant été défait à Raqqa, plus de 400 militaires américains vont quitter la Syrie

Le nombre de militaires américains déployés sur différents théâtres extérieurs ne correspond pas aux plafonds d’effectifs officiellement avancés. Mais, en théorie, le Pentagone prend des libertés avec ces derniers étant donné que le « Force Management Level » (FMF), qui fixe le niveau des troupes pour chacune des opérations menées par les États-Unis, ne prend pas en