armement terrestre / Archives

Avec la centrale inertielle Geonyx, Safran améliore la précision des artilleurs

De plus en plus, les forces armées tentent s’affranchir de plus en plus des systèmes de géolocalisation par satellite (GPS, Galileo) étant donné leur vulnérabilité au brouillage adverse, voire aux armes anti-satellites. Cependant, des solutions existent déjà, avec les centrales inertielles. Ainsi, le Camion équipé d’un système d’artillerie (CAESAr) est doté d’une centrale inertielle Sigma

Nexter et KMW présentent l’Euro Main Battle Tank, le premier char de combat franco-allemand

À vrai dire, on ne l’attendait pas de sitôt, d’autant plus que le programme « Main Ground Combat System » [MGCS], c’est à dire le projet de char lourd franco-allemand qui vise à remplacer les Leclerc et les Leopard 2 à l’horizon 2030/2035, est encore en phase d’études préliminaires. Lors d’une audition parlementaire tenue en janvier 2015,

Renault Trucks Defense va désormais s’appeler « Arquus »

Comme DCNS, qui s’appelle désormais Naval Group en juin 2017, ou encore Finmeccanica, qui a choisi le nom de « Leonardo », Renault Trucks Defense, dont ACMAT et Panhard sont les filiales, va également changer d’identité pour devenir « Arquus » à partir du 24 mai prochain, d’après le quotidien Les Échos. Cette décision a été prise après l’épisode

Renault Trucks Defense n’est plus à vendre

En novembre 2016, le groupe Volvo a annoncé son intention de se séparer de sa division « Government Sales », qui regroupe le français Renault Truck Defense (avec ACMAT et Panhard), l’américain Mack Defense et l’australien VGGS Océanie. Dans son communiqué publié à l’époque, Volvo avait estimé qu’un autre propriétaire pourrait « être mieux placé pour emmener » cette

Avec son VAB Electer, RTD s’affichera en pionnier de la propulsion hybride à l’Université d’été du MEDEF

« Confiance et croissance, l’avenir c’est la France! », tel sera le thème de la prochaine Université d’été du Mouvement des entreprises de France (MEDEF), qui aura lieu les 29 et 30 août prochains sur le campus HEC, à Paris. « Nous insisterons sur les atouts et les talents français et montrerons comment notre pays va pouvoir faire

L’Ukraine serait sur le point de vendre 100 chars « Oplot » au Pakistan

À la fin des années1990, le Pakistan commanda, auprès de l’Ukraine, 320 chars T-84UD [une variante du T-80 russe, ndlr] pour 600 millions de dollars. Aussi, il n’est guère surprenant d’apprendre que l’armée pakistanaise s’intéresserait de très près au T-84 (ou BM) « Oplot », conçu par Kharkiv Morozov Machine Building Design Bureau (KMDB) et commercialisé par

Il n’y a plus que deux candidats au rachat de Renault Trucks Defense

Début juin, l’on apprenait que le groupe franco-allemand KNDS, associant Nexter Systems et Krauss Maffei Wegmann, le belge CMI Group et le fonds d’investissement américain Advent International étaient en lice pour racheter Renault Trucks Defense (RTD) à Volvo, l’industriel suédois ayant décidé, en novembre 2016, de se séparer de sa division « Government Sales ». Ces trois

Au moins trois candidats sont sur les rangs pour reprendre Renault Trucks Defense

En novembre 2016, le groupe suédois Volvo a annoncé son intention de se séparer de sa division Governement Sales, qui réunit Volvo Defense, l’américain Mack Defense, l’australien VGGS Océanie et surtout le français Renault Trucks Defense (RTD). Évidemment, à Paris, cette affaire est suivie de très près dans la mesure où RTD, avec ses filiales

M. Le Drian « veille à ce que la vente de Renault Trucks Defense ne se fasse pas au détriment de nos intérêts »

Le 4 novembre, le groupe Volvo a officiellement annoncé son intention de se séparer de la division « Governement Sales », laquelle regroupe ses filiales liées au secteur de la défense et dont l’activié ne représente que 2% de son chiffre d’affaires. Or, Renault Trucks Defense (RTD), qui a racheté, ces dernières années, ACMAT et Panhard, deux

Le groupe Volvo va officiellement se séparer de Renault Trucks Defense

Nouveau bouleversement en vue pour l’industrie française de l’armement terrestre. Après le rapprochement entre Nexter et l’allemand Krauss-Maffei Wegmann, le groupe suédois Volvo a annoncé, ce 4 novembre, son intention de se séparer de son activité de défense, appelée « Governement Sales », qui ne pèse que 2%, environ, de son chiffre d’affaires). Cette division « Governement Sales »