armées / Archives

Pour Mme Parly, les écoles militaires sont des « vecteurs d’influence et de rayonnement extraordinaires »

Les suppressions de postes que le ministère des Armées a connues entre 2008 et 2015 ont évidemment affecté le format des écoles militaires françaises. Au point même qu’il avait été proposé de les « ouvrir » au monde civil pour les péréniser étant donné que les places disponibles qu’elles offraient jusqu’alors avait « drastiquement » diminué. Or, cette réduction

Mme Parly fait une mise au point au sujet des ventes d’armes françaises à l’Arabie Saoudite et aux Émirats arabes unis

Lors d’une audition devant la commission de la Défense, à l’Assemblée nationale, la ministre des Armées, Florence Parly, a répondu à quelques députés qui ont relayé les reproches adressés par des ONG à la France au sujet de ses ventes d’armes à l’Arabie Saoudite et aux Émirats arabes unis, deux pays actuellement engagés militairement au

Si les chiffres du Bilan social de la Défense sont justes, le recrutement féminin des armées aurait fortement augmenté en 2017

En raison de la confidentialité qu’exige leur nouvelle affectation, on ne sait que très peu de choses de ces quatre jeunes femmes qui viennent d’effectuer leur première patrouille à bord du sous-marin nucléaire lanceur d’engins [SNLE] « Le Vigilant ». Si ce n’est que l’une a occupé la fonction de médecin de bord, que deux sont des

Vers un changement d’approche pour le soutien des forces?

La réforme du ministère des Armées lancée en 2008 mit en place des « bases de défense », dont l’objectif était de mutualiser le soutien de plusieurs unités dans un périmètre géographique donné [1h à 1h30 de route] en concentrant sur un même site les services d’administration, de gestion, d’habillement, etc. Et cela, pour quelques économies loin

Le président Macron rassure les militaires sur la réforme à venir des retraites

Lors du discours qu’il a prononcé devant le Parlement réuni en congrès, à Versailles, le 9 juillet, le président Macron a indiqué que les députés et les sénateurs auront à débattre d’une nouvelle réforme des retraites en 2019. Ainsi, il s’agira de « refonder un système de retraite juste, unique, transparent, un système qui viendra progressivement

Pour le général Lecointre, les armées devront patienter au moins deux ans pour voir les effets de la hausse de leur budget

D’ici le 14-Juillet, le président Macron aura promulgué la Loi de programmation militaire 2019-25, qui prévoit d’allouer aux armées 295 milliards d’euros et de doter ces dernière d’un budget moyen de 39,6 milliards pour les cinq prochaines années (contre 34,2 milliards en 2018). Et il ne sera pas question de revenir sur cet effort. Dans

Avec 84% de bonnes opinions, les armées ont toujours la cote auprès des Français

Étant donné qu’un sondage est une photographie de l’opinion à un moment donné, il faut en comparer plusieurs pour en dégager une tendance. Et cet exercice montre que les armées bénéficient d’une importante cote de confiance auprès des Français. Ainsi, selon les chiffres clés de la défense, que vient de publier le ministère des Armées

Les armées peinent à atteindre leurs objectifs en matière de recrutement

En 2017, le ministère des Armées était autorisé à créer 2.433 postes [ou Équivalents temps plein travaillé, ETPT, ndlr] supplémentaires par rapport à l’année précédente. Cette décision, commes celles prises en 2015 et en 2016, devait permettre de prendre en considération leur intense activité opérationnelle. Seulement, cet objectif en matière de recrutement n’a pas été

Quelle sera l’implication des armées dans le futur Service national universel?

Durant la course à l’Élysée, Emmanuel Macron avait proposé d’instaurer un service militaire « universel » d’un mois, que tout jeune français aurait été tenu d’effectuer dans un délaide trois ans après son 18e anniversaire. Seulement, au fil des débats et réserves exprimées par les états-majors, il n’a plus été question de « service militaire » mais de « service

Contrôle parlementaire : Le député François Cornut-Gentille critique la « désinvolture » du ministère des Armées

Après le satisfecit que le ministère des Armées s’est adressé au sujet de l’exécution de son budget en 2017, le député (LR) François Cornut-Gentille vient d’y mettre un bémol, dans son rapport sur le règlement du budget et l’approbation des comptes 2017 qu’il vient de remettre au nom de la commission des Finances. Étant donné