aqmi / Archives

Mali : Un camp de la Mission des Nations unies attaqué à Tombouctou

Au lendemain de la cérémonie de « sacralisation » de ses mausolées détruits par les jihadistes en 2012 et reconstruits grâce au concours de l’Unesco, Tombouctou a été le théâtre d’une nouvelle attaque contre la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), ce 5 février. Ainsi, aux environs de 6h30, une voiture

Sahel : Deux ressortissants australiens enlevés par des jihadistes

L’attaque, revendiquée par al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) et menée par al-Mourabitoune, contre le Spendid Hotel et le café-restaurant Cappuccino (29 morts, dont au moins 2 Français) a occulté le rapt, commis le même jour, de deux ressortissants australiens (un médecin et son épouse), installés depuis 1972 à Djibo, ville située dans le nord du

Les forces spéciales françaises interviennent contre les assaillants de l’hôtel Splendid à Ouagadougou

Le mode opératoire rappelle celui de l’attaque de l’hôtel Radisson Blu, à Bamako, le 20 novembre dernier. En effet, des hommes armés ont attaqué, le 15 janvier, aux environs de 20H30, le Splendid Hotel, fréquenté par une clientèle occidentale et situé dans le centre de Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso. L’attaque a commencé par

Les groupes jihadistes se réorganisent dans la bande sahélo-saharienne

En 2012, l’on comptait au moins quatre groupes importants dans le nord du Mali, à savoir al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), dirigé par l’Algérien Abdelmalek Droukdel, les Signataires par le sang, de Mokhtar Belmokhtar, en délicatesse avec les responsables du premier, le Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao) et Ansar

Vers une coopération militaire renforcée entre la Tunisie et les États-Unis

Pays à l’origine du « printemps arabe », la Tunisie doit maintenant faire face à une double menace jihadiste, avec la Phalange Okba Ibn Nafaa, un groupe armé lié à al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), et l’État islamique (EI), qui a revendiqué deux attentats particulièrement meurtrier ayant visé le secteur touristique du pays. Les autorités tunisiennes ont

Les forces spéciales françaises ont neutralisé un chef d’AQMI dans la région de Kidal

Le 5 juillet, en fin d’après-midi, les forces spéciales françaises ont mené une opération au nord de Kidal (Nord-Mali) afin de neutraliser un groupe terroriste. Au cours des combats, deux jihadistes ont ainsi été capturés tandis qu’un troisième, Ali Ag Wadossene, a été tué. Responsable opérationnel d’al-Qaïda a Maghreb islamique (AQMI) pour la région de

AQMI revendique l’embuscade meurtrière qui a coûté la vie à 6 casques bleus, près de Tombouctou

À nouveau, les casques bleus de la Mission Multidimentionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation du Mali (MINUSMA) ont été la cible d’une attaque meurtrière, le 2 juillet. Cette fois, un détachement burkinabé a été pris dans une embuscade tendue à 45 km au nord de Tombouctou. Cette attaque a fait 6 tués et

La mort de Belmokhtar démentie par plusieurs groupes jihadistes

Déjà donné pour mort à plusieurs reprises et à nouveau visé, dans la nuit du 13 au 14 juin à Ajdabiya, une localité libyenne située à 160 km à l’ouest de Benghazi, par un raid mené par deux avions F-15 américains, Mokhtar Belmokhtar, le chef jihadiste d’al-Mourabitoune (Les Almoravides), par ailleurs placé en tête de

Le Tchad visé par deux attentats-suicides

Jusqu’à présent, le territoire tchadien avait été épargné par les attaques terroristes de la mouvance jihadiste. Ce n’est plus le cas : ce 15 juin, deux attentats suicides ont été commis simultanément contre le commissariat central de N’Djamena et l’école de police. Selon les témoins sur place, il y aurait au moins une vingtaine de

La mission des Nations unies au Mali est l’une des plus périlleuses pour les casques bleus

Selon l’agence privée mauritanienne Al-Akhbar, al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) a revendiqué deux attaques commises récemment contre la Mission multidimentionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), dont celle ayant visé, le 28 mai, près de Tombouctou, le convoi dans lequel se trouvaient deux de ses reponsables, dont le général danois Michael