aqmi / Archives

Vers une coopération militaire renforcée entre la Tunisie et les États-Unis

Pays à l’origine du « printemps arabe », la Tunisie doit maintenant faire face à une double menace jihadiste, avec la Phalange Okba Ibn Nafaa, un groupe armé lié à al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), et l’État islamique (EI), qui a revendiqué deux attentats particulièrement meurtrier ayant visé le secteur touristique du pays. Les autorités tunisiennes ont

Les forces spéciales françaises ont neutralisé un chef d’AQMI dans la région de Kidal

Le 5 juillet, en fin d’après-midi, les forces spéciales françaises ont mené une opération au nord de Kidal (Nord-Mali) afin de neutraliser un groupe terroriste. Au cours des combats, deux jihadistes ont ainsi été capturés tandis qu’un troisième, Ali Ag Wadossene, a été tué. Responsable opérationnel d’al-Qaïda a Maghreb islamique (AQMI) pour la région de

AQMI revendique l’embuscade meurtrière qui a coûté la vie à 6 casques bleus, près de Tombouctou

À nouveau, les casques bleus de la Mission Multidimentionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation du Mali (MINUSMA) ont été la cible d’une attaque meurtrière, le 2 juillet. Cette fois, un détachement burkinabé a été pris dans une embuscade tendue à 45 km au nord de Tombouctou. Cette attaque a fait 6 tués et

La mort de Belmokhtar démentie par plusieurs groupes jihadistes

Déjà donné pour mort à plusieurs reprises et à nouveau visé, dans la nuit du 13 au 14 juin à Ajdabiya, une localité libyenne située à 160 km à l’ouest de Benghazi, par un raid mené par deux avions F-15 américains, Mokhtar Belmokhtar, le chef jihadiste d’al-Mourabitoune (Les Almoravides), par ailleurs placé en tête de

Le Tchad visé par deux attentats-suicides

Jusqu’à présent, le territoire tchadien avait été épargné par les attaques terroristes de la mouvance jihadiste. Ce n’est plus le cas : ce 15 juin, deux attentats suicides ont été commis simultanément contre le commissariat central de N’Djamena et l’école de police. Selon les témoins sur place, il y aurait au moins une vingtaine de

La mission des Nations unies au Mali est l’une des plus périlleuses pour les casques bleus

Selon l’agence privée mauritanienne Al-Akhbar, al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) a revendiqué deux attaques commises récemment contre la Mission multidimentionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), dont celle ayant visé, le 28 mai, près de Tombouctou, le convoi dans lequel se trouvaient deux de ses reponsables, dont le général danois Michael

Mali : Les forces spéciales françaises ont neutralisé deux importants chefs jihadistes

C’est un coup très dur que viennent de porter les forces spéciales française à al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI). Lors d’une opération menée dans la nuit du 17 au 18 mai dans le nord du Mali, elles ont mis hors d’état de nuire 4 jihadistes, qui, a priori, circulaient dans un convoi composé de 4

Sahel/Terrorisme : Bien qu’efficace, l’opération Barkhane est appelée à durer

Les députés François Loncle (PS) et Pierre Lellouche (UMP) ont effectué, le mois dernier, un déplacement dans trois pays de la bande sahélo-saharienne (BSS), qui plus est membre du G5 Sahel, à savoir le Mali, le Niger et le Burkina Faso. Lors d’une séance de travail de la commission des Affaires étrangères, ils en ont

Le chef du principal groupe jihadiste tunisien aurait été tué lors d’une opération des forces spéciales

Bien que l’État islamique (EI) a revendiqué l’attentat commis contre le musée national du Bardo, à Tunis, les autorités tunisiennes accusent la Phalange Okba Ibn Nafaa, liée à al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), d’en être responsable. Cette organisation est surtout active dans le secteur du mont Chaambi, une région difficile d’accès, à la frontière avec

Une attaque contre le musée national du Bardo fait au moins 19 tués à Tunis (MàJ)

Depuis l’attentat de Djerba, commis par al-Qaïda en avril 2002, la Tunisie n’avait pas subi d’attaque terroriste avec un bilan aussi lourd. Ce 18 mars, au moins deux hommes armés de Kalachnikovs (voire trois selon les sources) s’en sont pris au musée national du Bardo, lequel est situé à proximité de l’enceinte de l’Assemblée nationale