aqmi / Archives

Mali : Les forces spéciales françaises ont neutralisé deux importants chefs jihadistes

C’est un coup très dur que viennent de porter les forces spéciales française à al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI). Lors d’une opération menée dans la nuit du 17 au 18 mai dans le nord du Mali, elles ont mis hors d’état de nuire 4 jihadistes, qui, a priori, circulaient dans un convoi composé de 4

Sahel/Terrorisme : Bien qu’efficace, l’opération Barkhane est appelée à durer

Les députés François Loncle (PS) et Pierre Lellouche (UMP) ont effectué, le mois dernier, un déplacement dans trois pays de la bande sahélo-saharienne (BSS), qui plus est membre du G5 Sahel, à savoir le Mali, le Niger et le Burkina Faso. Lors d’une séance de travail de la commission des Affaires étrangères, ils en ont

Le chef du principal groupe jihadiste tunisien aurait été tué lors d’une opération des forces spéciales

Bien que l’État islamique (EI) a revendiqué l’attentat commis contre le musée national du Bardo, à Tunis, les autorités tunisiennes accusent la Phalange Okba Ibn Nafaa, liée à al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), d’en être responsable. Cette organisation est surtout active dans le secteur du mont Chaambi, une région difficile d’accès, à la frontière avec

Une attaque contre le musée national du Bardo fait au moins 19 tués à Tunis (MàJ)

Depuis l’attentat de Djerba, commis par al-Qaïda en avril 2002, la Tunisie n’avait pas subi d’attaque terroriste avec un bilan aussi lourd. Ce 18 mars, au moins deux hommes armés de Kalachnikovs (voire trois selon les sources) s’en sont pris au musée national du Bardo, lequel est situé à proximité de l’enceinte de l’Assemblée nationale

Nouvelle attaque jihadiste dans le centre du Mali

Les groupes jihadistes actifs dans le nord du Mali semblent mettre en oeuvre une nouvelle stratégie. En effet, plusieurs attaques visant spécifiquement les forces armées maliennes (FAMa) ont été menées dans le centre du pays depuis le début de cette année tandis que les forces internationales, en particulier les casques bleus de la Mission multidimensionnelle

Attaque de Nampala au Mali : la piste jihadiste se confirme

Qui a attaqué le camp des forces armées maliennes (FAMa), le matin du 5 janvier, à Nampala, au Mali, près de la frontière avec la Mauritanie? L’assaut a commencé à 6H15 et s’est terminé aux environs de 11 heures. Un premier bilan avait fait état de 5 tués : il a depuis été revu à

Otage d’al-Qaïda au Maghreb islamique, Serge Lazarevic a été libéré

Enlevé le 24 novembre 2011 à Hombori (Mali) avec Philippe Verdon, Serge Lazarevic était le dernier otage français. « Était » car l’annonce de sa libération a été faite ce 9 décembre par le président Hollande. « Aujourd’hui c’est la joie », a-t-il dit, précisant qu’il irait l’accueillir à son retour en France. Les circonstances de l’enlèvement de Philippe

Mali : Au moins 20 jihadistes ont été « neutralisés » par les forces françaises

Les combats engagés dans le massif de Tigharghar (Nord-Mali) contre un groupe jihadistes par la force française Barkhane n’étaient pas toujours pas terminés ce 30 octobre, en milieu de journée. « La situation est maîtrisée par l’armée française. Nous sommes toujours au contact de cet adversaire. Les combats se sont poursuivis dans la nuit, mais nous

Violent accrochage entre les militaires français et des jihadistes dans le nord du Mali

Lors du débat portant sur les crédits destinés aux armées pour 2015, à l’Assemblée nationale, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a indiqué, ce 29 octobre, que de violents combats venaient  d’opposer des militaires français à un groupe jihadiste dans le nord du Mali. « Cette nuit, dans le cadre d’une opération planifiée de

Les forces françaises ont détruit un convoi jihadiste dans le nord du Niger (MàJ)

Une semaine après l’embuscade qui a coûté la vie à 9 casques bleus nigériens dans le région de Gao, au Nord-Mali, des forces françaises engagées dans l’opération Barkhane ont détruit un convoi jihadiste dans le nord du Niger, au cours de la nuit du 9 au 10 octobre. « En coopération avec les autorités nigériennes, les