APL / Archives

La Chine développe un nouvel avion de combat embarqué

Actuellement, l’aviation embarquée chinoise repose sur l’avion de combat J-15 « Flying Shark », c’est à dire une copie du Su-33 Flanker russe. Maintenant que, avec le Liaoning, la Chine dispose d’un porte-avions, ce qui était prévisible s’est confirmé : cet appareil n’est pas aussi performant qu’espéré. En 2013, un article publié par Sina Military Network avait

Des bombardiers H-6K chinois déployés pour la première fois sur un îlot de la mer de Chine méridionale

Estimant que la mer de Chine méridionale lui appartient dans sa quasi-totalité et malgré les conclusions de la Cour permanente d’arbitrage (CPA) de La Haye selon lesquelles ses prétentions dans cette région ne reposent sur « aucun fondement juridique », Pékin poursuit l’aménagement, à des fins militaires, de plusieurs îlots et récifs des archipels Spratleys et Paracel.

La Chine annonce des manoeuvres navales « à tirs réels » dans le détroit de Taïwan

« Le besoin d’édifier une marine forte n’a jamais été aussi pressant qu’aujourd’hui » a affirmé, ce 12 avril, le président chinois, Xi Jinping, alors qu’il assistait à de vastes manoeuvres navales en mer de Chine méridionale, une région stratégique dont l’appartenance est revendiquée par Pékin dans sa quasi-totalité, en dépit des prétentions des autres pays riverains

Vers une base militaire chinoise dans le Pacifique Sud?

En mai 2016, Pékin a obtenu un petit succès diplomatique dans son différend territorial concernant la mer de Chine méridionale, avec le soutien du Vanuatu, État situé dans la mer de Corail, à environ 600 km de la Nouvelle-Calédonie et 3.600 km de l’Australie. Cette position géographique en fait un pays stratégique aux yeux des

La Chine va augmenter officiellement ses dépenses militaires de 8,1%

Pour la troisième année consécutive, les dépenses militaires de la Chine ne dépasseront pas les 10%, alors que, par le passé, une telle progression était la norme. Du moins si l’on se fit aux déclarations officielles, les autorités chinoises étant régulièrement accusées d’entretenir une certaine opacité sur les crédits alloués à l’Armée populaire de libération

La Chine a l’intention de construire un porte-avions à propulsion nucléaire

Après avoir rénové l’ex-Varyag, acquis auprès de l’Ukraine à la fin des années 1990 pour officiellement en faire un casino flottant, la Chine dispose actuellement d’un seul porte-avions, appelé « Liaoning ». Et bientôt d’un second, c’est à dire d’ici 2020. En effet, un second porte-avions a officiellement été mis à l’eau en avril 2017. De conception

La marine chinoise dispose-t-elle déjà d’un canon électromagnétique?

Si l’information est vérifiée, alors la Chine aura pris de court les États-Unis, voire la France. En effet, la semaine passée, des photographies diffusées sur les réseaux sociaux suggéré qu’un navire de la marine chinoise, en l’occurrence le navire de combat amphibie Haiyang Shan serait doté d’un canon électro-magnétique (ou railgun), ce qui en ferait

L’avion « furtif » chinois Chengdu J-20 est prêt au combat

En mars 2017, la chaîne de télévision CCTV annonça que l’avion « furtif » Chengdu J-20 venait d’entrer en dotation au sein des forces aériennes de l’Armée populaire de libération (APL). Pour autant, cela ne voulait pas dire que cet appareil était alors apte au combat. Comme pour le F-35 « Lightning II » aux États-Unis, il s’agissait de

La Chine a mené ses premières manoeuvres militaires à Djibouti

En août, la Chine a inauguré, à Djibouti, sa première base militaire permanente à l’étranger. Officiellement, cette emprise doit servir à assurer le soutien logistique des opérations navales dans l’océan Indien et au Moyen-Orient ainsi que celui des contingents de l’Armée populaire de Libération (APL) engagés dans les opérations de maintien de la paix des

L’armée chinoise accuse un jeu vidéo de réduire l’aptitude de ses soldats au combat

Début juillet, l’éditeur chinois de logiciels Tencent a été obligé de prendre des mesures pour prévenir l’addiction des enfants à son jeu « King of Glory », qui compte plus de 80 millions d’adeptes en Chine. Ainsi, sous la pression des parents, il a été décidé que les mineurs âgés de moins de 12 ans ne pourraient