Ansar Dine / Archives

Mali : Les islamistes chassent les rebelles touareg de Gao

Après avoir fait cause commune pour chasser les forces gouvernementales du nord du Mali, les rebelles touaregs du Mouvement national de libération de l’Azawad et les combattants islamistes de divers groupes, dont Ansar Dine et le Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao, dissidence d’al-Qaïda au Maghreb islamique) sont devenus ennemis.

Des combattants islamistes du groupe nigérian Boko Haram seraient présents dans le nord du Mali

Les fêtes de Pâques auront été sanglantes au Nigéria. Le groupe Boko Haram, qui a déjà fait tristement parler de lui au cours de ces derniers mois, est fortement soupçonné d’être à l’origine d’attentats meurtriers ayant visé une église et les forces de l’ordre nigériannes. Au total, ces attaques auront fait 45 tués dans le

Mali : La junte militaire au pouvoir va passer la main

Les pressions, notamment exercées par le Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao), auront porté leurs fruits. En effet, selon un accord-cadre conclu avec cette organisation panafricaine, la junte qui a pris le pouvoir à Bamako le 22 mars dernier, en déposant le président Touré, a accepté le retour à l’ordre constitutionnel. Il

Une intervention militaire de la Cédéao pour stabiliser le Mali s’annonce compliquée

Après une offensive éclair menée par la rébellion touareg incarnée par le Mouvement national de libération de l’Azawad, le nord du Mali n’est plus contrôlé par Bamako. Et le territoire a fait l’objet d’une demande visant à reconnaître à son indépendance. Cependant, le MNLA, qui a atteint ses obejctifs militaires, doit composer avec ceux qui

Mali : La rébellion touareg annonce la fin de ses opérations militaires

Le Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA), composé de rebelles touaregs, a annoncé, par un communiqué mis en ligne sur son site Internet, la fin de ses opérations militaires dans le nord du Mali à compter du 5 avril au soir. Cette décision a été prise « unilatéralement » suite à « la libération complète du territoire