Les relations entre les États-Unis et la Turquie traversent une zone orageuse. Le soutien américain aux milices kurdes syriennes dans le cadre des opérations menées contre l’État islamique [EI ou Daesh] au Levant était déjà un motif de fâcherie entre Ankara et Washington. Mais il n’est pas le seul. Le rapprochement – spectaculaire – de