alliance Atlantique / Archives

M. Trump donne le ton du prochain sommet de l’Otan

Le dernier sommet du G7, organisé en juin au Québec, avait été tendu, à cause notamment des droits de douanes décidés par Washington sur les importations américaines d’acier et d’alumunium en provenance de l’Union européenne et du Canada. Celui de l’Otan, qui aura lieu les 11 et 12 juillet à Bruxelles, s’annonce tout aussi houleux.

Les pays d’Europe de l’Est demandent à l’Otan de déployer plus de moyens navals et aériens sur son flanc oriental

Dans un contexte marqué par la décision des États-Unis de surtaxer leurs importations d’acier et d’aluminim, au risque de déclencher une « guerre » commerciale entre Alliés, la réunion, à Bruxelles, des ministres de la Défense des pays membres de l’Otan s’est déroulé dans un climat plus apaisé que celui du sommet du G7, qui se tient

L’Otan va assurer des missions de police du ciel au Monténégro

En juin 2017, le Monténégro est devenu le 29e pays à intégrer l’Otan, malgré les opposants au gouvernement et à l’hostilité affichée de la Russie. Seulement, sur le plan des capacités militaires, cette adhésion n’apporte pas grand chose à l’Alliance atlantique, le budget monténégrin de la Défense s’élevant à seulement 47 millions d’euros (soit 1,25%

Un rapport suggère que la clause de défense collective de l’Otan prenne en compte les « menaces hybrides »

Contrairement à ce que son appellation laisse supposer, l’Assemblée parlementaire de l’Otan [AP-Otan], créée en 1955, est indépendante de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord, sa vocation étant seulement de permettre aux députés et aux sénateurs des pays membres de l’Alliance de débattre de sujets liés à la sécurité. Lors de sa dernière session, à

Pour M. Trump, les pays de l’Otan devraient porter leurs dépenses militaires à 4% de leur PIB

L’augmentation des budgets militaires des pays membres de l’Otan est l’un des chevaux de bataille du président américain, Donald Trump. Avant d’être élu à la Maison Blanche, il avait même remis en cause la clause de défense collective de l’article 5 qui, étant la pierre angulaire du traité de l’Atlantique-Nord, n’a été activée à ce

Syrie : M. Erdogan reproche à l’Otan de ne pas soutenir l’offensive turque contre les Kurdes à Afrin

Dans un entretien donné au quotidien Le Monde, l’ex-président Hollande a demandé à son successeur, Emmanuel Macron, de ne pas abandonner les Kurdes [syriens] qui, avec le soutien de la coalition dirigée par les États-Unis, ont tenu un rôle de premier plan dans la défaite militaire de l’État islamique (EI ou Daesh) en Syrie. « Mon

M. Stoltenberg restera secrétaire général de l’Otan pour deux ans de plus

Dans les années 1970, Jens Stoltenberg, alors jeune militant de la gauche novégienne, n’était pas un chaud partisan de l’appartenance de son pays à l’Otan. Puis, avec le temps, ses opinions évoluèrent. Qui plus est, lors de sa carrière politique, il ne montra guère d’intérêt pour les questions militaires. Et pourtant, il fut choisi en

Otan : Les dépenses militaires des pays européens et du Canada devraient augmenter de 4,3% en 2017

En 2016, les dépenses militaires des pays membres de l’Otan, exceptées celles des États-Unis, ont globalement progressé de 3,1%, ce qui a représenté une haussede 10 milliards de dollars en termes réels. Parmi les Alliés ayant assuré l’effort le plus important, l’Italie a augmenté les siennes d’un peu plus de 2,1 milliards d’euros pour porter

La France serait réservée sur un rôle accru de l’Otan au sein de la coalition anti-jihadiste

La semaine passée, lors d’une réunion du comité militaire de l’Alliance atlantique, présidé par le général tchèque Petr Pavel, les chefs d’état-major des pays membres ont recommandé que l’Otan devienne un membre à part entière de la coalition anti-État islamique (EI ou Daesh) dirigée par les États-Unis. « La discussion en ce moment, c’est : ‘l’Otan

Pour Donald Trump, l’Otan n’est maintenant plus « obsolète »

Si, comme le soupçonne le renseignement américain, la Russie a effectivement cherché à influencer la course à la Maison Blanche en faveur de Donald Trump, le candidat du Parti républicain, alors l’opération n’a pas donné les résultats escomptés. Ainsi, après la frappe de l’US Navy contre la base syrienne d’Al-Shayrat, en réponse à une attaque