ALAT / Archives

Airbus met en garde les utilisateurs de l’hélicoptère Tigre après un accident au Mali

S’il est encore trop tôt pour connaître les causes qui ont provoqué la chute d’un hélicoptère d’attaque Tigre UHT allemand au Mali, en juillet, Airbus joue la carte de la prudence. En effet, le groupe européen a diffusé une note dans laquelle il met en garde ses clients contre des « conditions potentiellement risquées de navigabilité »

Aucun hélicoptère militaire français n’affiche un taux de disponibilité supérieur à 50%

Lors des débats budgétaires de l’automne dernier, il a été beaucoup question de la disponibilité des hélicoptères de l’Aviation légère de l’armée de Terre (ALAT) et de la Marine nationale. À juste titre. Lors de son audition devant les députés de la commission de la Défense nationale, le général Jean-Pierre Bosser, le chef d’état-major de

La faible disponibilité des hélicoptères de l’armée de Terre induit une « perte sèche de potentiel opérationnel »

« Un vol de Tigre calme les esprits », dit-on désormais en Centrafrique, où deux appareils de ce type furent déployés dans le cadre de l’opération Sangaris. Et cela illustre le fait que cet hélicoptère d’attaque est essentiel aux opérations terrestres. « C’est un outil formidable. C’est certes une ‘danseuse’ capricieuse, mais qu’on ne nous l’enlève pas) », résume

Un rapport pointe les causes de la (très) faible disponibilité des hélicoptères de l’armée de Terre

Que ce soit sur le territoire national ou en opérations extérieures, l’armée de Terre ne peut pas se passer d’hélicoptères. « Il y a donc un lien très fort entre l’aéromobilité et l’opérationnel », a même souligné son chef d’état-major, le général Jean-Pierre Bosser, lors de sa dernière audition devant les députés de la commission de la

La disponibilité des hélicoptères de l’armée de Terre est encore loin d’être satisfaisante

Rapporteur de la commission des Finances pour le budget de la Défense, le député (LR) François Cornut-Gentille dénonce régulièrement sur son blog ses difficutés pour obtenir, de la part du ministère de la Défense, les taux de disponibilités des différents matériels utilisés par les forces armées. Lors de son audition devant les députés de la

Des roquettes à guidage laser pour les hélicoptères Tigre de l’ALAT

La Direction générale de l’armement (DGA) a annoncé avoir notifié à TDA Armement SAS, le 30 juin, un contrat portant sur le développement et l’acquisition de roquettes de 68 mm guidées laser destinées à armer les hélicoptères d’attaque Tigre de l’Aviation légère de l’armée de Terre (ALAT). Cette commande avait été prévue par la Loi

Nouvelle commande française de missiles Hellfire pour les hélicoptères d’attaque Tigre

La Defense Security Cooperation Agency (DSCA), l’agence du Pentagone chargée des exportations d’équipements militaires américains, a recommandé au Congrès d’autoriser une nouvelle commande française portant sur 200 missiles Hellfire AGM-114K1A supplémentaires. Ces missiles, fabriqués par Lockheed-Martin, arment les hélicoptères d’attaque Tigre HAD (Appui et Destruction) actuellement mis en oeuvre par l’Aviation légère de l’armée de

Dans l’attente de l’hélicoptère interarmées léger, la Gazelle devra tenir encore 15 ou 20 ans

Quand, en 2031, un jeune pilote de l’Aviation légère de l’armée de Terre (ALAT) verra un hélicoptère Gazelle, il pourra se dire qu’il a devant lui une pièce de musée. Car, comme l’a indiqué le général Charles Beaudouin, directeur de la section technique de l’armée de terre (STAT) lors d’une audition à l’Assemblée, cet appareil,

Pourquoi le taux de disponibilité des hélicoptères de l’ALAT est-il si bas?

Selon les chiffres communiqués l’an passé par le ministère de la Défense au député François Cornut-Gentille (LR), les taux de disponibilité des hélicoptères de l’Aviation légère de l’armée de Terre (ALAT) ont légèrement diminué en 2014. Déjà qu’ils n’étaient pas très élevés, (sauf, évidemment, en opération) cela pose évidemment quelques questions alors que de nouveaux

En immersion au sein du 4e Régiment d’hélicoptères des Forces spéciales

« Hélicos et commandos« , publié par Henri-Pierre Grolleau, un spécialiste du genre, chez Marine Éditions, est un livre assez exceptionnel qui nous plonge au coeur des missions du 4e Régiment d’hélicoptères des Forces spéciales (RHFS). Exceptionnel par ses photographies mais aussi par ses reportages exclusifs et les confidences recueillies par l’auteur. « Pas un pas sans appui »,