al qaïda / Archives

Une frappe américaine a visé le mollah Mansour, le chef des talibans afghans

Le mollah Mansour ne sera sans doute resté aussi longtemps que son prédécesseur, le mollah Omar, à la tête du mouvement taleb afghan… En effet, Peter Cook, un porte-parole du Pentagone, a confirmé, le 21 mai, qu’il avait été visé la veille par une frappe aérienne américaine effectuée par un drone. Le mollah Mansour, en

Le patron du renseignement intérieur craint « cent fois plus la radicalisation que le terrorisme »

Ce n’est pas une exclusivité : la France est clairement menacée, voire visée, par les organisations jihadistes comme l’État islamique (EI ou Daesh) et diverses branches d’al-Qaïda. Comme l’a résumé Patrick Calvar, le patron de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), lors d’une audition devant la commission de la Défense, à l’Assemblée nationale,

Pour al-Qaïda, la Syrie est une priorité

Une semaine après le cinquième anniversaire d’Oussama ben Laden, un message d’Ayman al-Zawahiri, son successeur à la tête d’al-Qaïda « canal historique » (ou centrale) a été diffusé via Internet, le 8 mai. Habitué aux enregistrements longs, al-Zawahiri a, pour cette fois, fait court étant donné qu’il ne lui a fallu que 10 minutes pour délivrer son

Yémen : Des militaires américains ont soutenu l’offensive pour reprendre la ville de Moukalla à al-Qaïda

Le 23 avril dernier, les forces gouvernementales yéménites, assistées par des unités émiraties appartenant à la coalition dirigée par l’Arabie Saoudite, reprenaient la ville portuaire et stratégique de Moukalla, alors contrôlée depuis un an par al-Qaïda dans la Péninsule arabique (AQPA). Cependant, à en croire les témoignages d’habitants, il n’y a pas eu véritablement de

Afghanistan : La bonne récolte du pavot et le retour d’al-Qaïda inquiètent la mission de l’Otan

Si l’on juge une armée par les chaussures que portent ses soldats, alors il y a du souci à se faire pour les forces afghanes…. Bottes trouées, dépareillées, trop grandes ou encore mal adaptée à l’environnement… Tel est le florilège de ce qu’a vu un reporter du Washington Post à Camp Shaheen, près de Mazar-e-Sharif.

Cinq ans après le raid contre Ben Laden, le directeur de la CIA veut la tête du chef de Daesh

Il y a cinq ans, on apprenait l’élimination d’Oussama Ben Laden, le fondateur et chef d’al-Qaïda, lors d’un raid mené par la Team 6 des Navy Seals à Abbottabad, au Pakistan. Pour autant, l’organisation jihadiste n’a pas disparu… Et l’on peut même dire que, grâce à ses franchises, al-Qaïda a depuis étendu ses zones d’opérations,

Nouveaux raids américains contre les jihadistes somaliens

Les États-Unis gardent toujours un oeil sur les milices shebab somaliennes, liées à al-Qaïda. Au cours de ces dernières années, plusieurs raids ciblés américains ont ainsi permis d’éliminer plusieurs de leurs cadres les plus en vue, à commencer par Ahmed Abdi Godane, leur chef. Pour autant, ces éliminations ciblées n’ont pas amoindri la capacité de

En ordre de marche, les talibans afghans lancent leur traditionnelle offensive de printemps

À vrai dire, en raison de la clémence de cet hiver, on n’a pas l’impression que le mouvement taleb afghan ait ralenti le rythme de ses opérations au cours de ces dernières semaines. Ainsi, début mars, l’on a appris que les forces afghanes avaient dû se retirer de plusieurs districts des provinces du Helmand et

Au moins 40 jihadistes mis hors de combat après un raid américain au Yémen

Cela fait maintenant longtemps qu’al-Qaïda a pris racine au Yémen. Mais, avec le chaos qui règne dans ce pays, où une coalition arabe est intervenue pour soutenir le président Rabbo Mansour Hadi face aux troupes de son prédécesseur, Ali Abdallah Saleh, alliées aux rebelles Houthis, appuyés par l’Iran, l’organisation jihadiste en a profité pour étendre

Un raid américain élimine plus de 150 jihadistes en Somalie

Avec l’élimination, en septembre 2014, de leur chef, Ahmed Abdi Godane, ainsi que celle de plusieurs de leurs cadres de haut-rang, la perte de leurs derniers bastion face à la force de l’Union africaine en Somalie (AMISOM), et les divisions dans leurs rangs, l’on pouvait espérer que les milices shebab, liées à al-Qaïda, allaient être