al qaïda / Archives

La branche syrienne d’al-Qaïda menace à son tour les pays de la coalition anti-EI

Lors des premières frappes effectuées la semaine dernière en Syrie par la coalition contre l’État islamique (EI, ou Daesh), le discret groupe Khorasan, lié au Front al-Nosra, la branche syrienne d’al-Qaïda, a également été visé. Son chef, Muhsin al-Fadhli, aurait été tué lors de ces raids. Selon les services de renseignements, notamment américains, le groupe

Le meilleur tireur d’élite d’al-Qaïda en Syrie tué par une frappe de la coalition

Après les frappes effectuées la veille contre l’État islamique (EI, ou Daesh) et le groupe terroriste Khorasan, lié au Front al-Nosra, la branche syrienne d’al-Qaïda, l’aviation américaine a mené 5 nouveaux raids aériens dans l’ouest de Bagdad, au sud-est d’Erbil et dans le nord-ouest de la Syrie. Il est probable que l’un d’entre eux ait

Syrie : Les forces américaines ont visé un groupe méconnu lié à al-Qaïda

Peu à peu, l’on commence à avoir une idée précise des cibles visées en Syrie par les forces américaines et leurs « partenaires » (seule la Jordanie a confirmé sa participation à cette opération pour le moment mais l’on y compte l’Arabie Saoudite, le Qatar, Bahreïn et les Émirats) au cours de la nuit du 22 au

Deux branches d’al-Qaïda en appellent à l’union pour soutenir l’EI contre la coalition internationale

En 2013, le chef d’al-Qaïda, Ayman al-Zawahiri, avait ordonné à Abou Bakr al-Baghdadi de laisser le champ libre au Front al-Nosra en Syrie et de limiter les actions de l’État islamique en Irak et au Levant (EIIL) au territoire irakien. Peine perdue. Et, depuis, les deux groupes jihadistes s’affrontent. Du coup, avec l’instauration d’un califat

La nouvelle branche d’al-Qaïda a revendiqué sa première attaque

Les autorités pakistanaises ont mis le couvercle sur ce qu’il s’est passé le 6 septembre dernier, à Karachi. Il a fallu trois jours plus tard pour apprendre qu’un officier de la marine pakistanaise avait été tué lors de combats ayant eu lieu dans l’enceinte de la base navale de cette ville portuaire. « Deux terroristes ont

Les autorités somaliennes s’attendent à une vague d’attaques après la mort du chef des Shebab

Il aura fallu attendre quelques jours pour connaître les résultats d’une opération américaine conduite dans la province de Basse-Shabelle, à une centaine de kilomètres de Mogadiscio, au cours de la nuit du 1er au 2 septembre. La cible de ce raid, menée par les forces spéciales américaines (qui n’étaient officiellement pas présentes sur le terrain)

Une nouvelle filiale d’al-Qaïda pour le sous-continent indien

Depuis l’instauration d’un califat entre l’Irak et la Syrie par Abou Bakr al-Baghdadi, le chef de l’État islamique, le successeur d’Oussama ben Laden à la tête d’al-Qaïda « central », Ayman al-Zawahiri, a été plutôt discret. Du moins jusqu’à son apparition dans une nouvelle vidéo repérée par SITE, le centre américain de surveillance des sites Internet liés

Visé par une frappe américaine, le sort du chef des jihadistes somaliens reste incertain

On en sait un peu plus sur le raid des forces américaines mené en Somalie dans la nuit du 1er au 2 septembre dans la province de Basse-Shabelle, à une centaine de kilomètres de Mogadiscio. Ainsi, le porte-parole du Pentagone, le contre-amiral John Kirby, a indiqué que cette opération a visé une « réunion de hauts

Syrie : Le Front al-Nosra négocie sa sortie de la liste noire de l’ONU en échange des casques bleus fidjiens retenus en otage

Depuis le 28 août, 45 casques bleus fidjiens de la Force des Nations unies chargée d’observer le dégagement (FNUOD), déployée depuis 1974 pour surveiller le cessez-le-feu entre la Syrie et Israël au niveau du plateau du Golan, sont retenus en otage par le Front al-Nosra, la branche syrienne d’al-Qaïda, par ailleurs concurrent de l’État islamique

Golan : Les casques bleus philippins prêts à se défendre contre les groupes armés

Si l’on en croit la diplomatie américaine, le groupe armé qui retient en otage 43 casques bleus fidjiens de la Force des Nations unies chargées d’observer le dégagement (FNUOD), déployée entre Israël et la Syrie, sur le plateau du Golan, depuis 1974, serait le Front al-Nosra. Cette organisation jihadiste, bras armé d’al-Qaïda en Syrie (mais