Afrique / Archives

Général Mattis : Les Français « ont toujours prouvé qu’ils étaient là quand il fallait faire face »

Sans le soutien des forces américaines dans les domaines du transport aérien et du ravitaillement en vol (voire du renseignement), l’opération anti-terroriste Barkhane, menée par la France dans la bande sahélo-saharienne (BSS), connaîtrait bien des difficultés. Avec l’élection de Donald Trump à la Maison Blanche, l’on pouvait nourrir quelques inquiétudes au sujet de la poursuite

Les États-Unis vont déployer « quelques dizaines » de conseillers militaires en Somalie

À la demande de Mogadiscio, les États-Unis vont envoyer « quelques dizaines de soldats » en Somalie afin d’aider les forces locales dans leur combat contre les milicens shebab, liés à al-Qaïda. L’annonce a été faite le 14 avril par l’US Africom, le commandement militaire américain pour l’Afrique. « Cette mission n’est pas associée à la formation aux

Mali : La MINUSMA n’a toujours pas les moyens militaires pour mener à bien ses missions

En juin 2016, le mandat de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation du Mali (MINUSMA) fut prolongé d’un an supplémentaire par la résolution 2295 du Conseil de sécurité. Compte tenu de l’évolution de la situation sur le terrain, ce texte prenait en compte des recommandations formulées quelques semaines plus tôt afin

L’État islamique revendique une tentative d’attentat en Algérie

Sans l’intervention décisive d’un policier, le bilan aurait pu être lourd. Le 26 février, vers 21h00, un homme portant une ceinture d’explosifs a en effet été neutralisé, près du commissariat de Constantine, à plus de 400 km à l’est d’Alger. « Un policier qui était devant le siège du commissariat situé au-dessous d’un bâtiment abritant une

Le conflit au Soudan du Sud atteint des proportions « catastrophiques »

Ayant obtenu son indépendance par rapport à Karthoum en 2011, le Soudan du Sud ne tarda pas à basculer dans une guerre civile nourrie par la rivalité entre les deux hommes forts de ce nouvel État, à savoir le président Salva Kiir et le vice-président Riek Machar, ainsi que par les tensions éthniques et la

Deux Casques bleus marocains tués lors de l’attaque de leur convoi en Centrafrique

Si l’opération française Sangaris, qui a pris fin en octobre 2016, a atteint ses principaux objectifs (empêcher les massacres de masse ainsi que la partition du pays, aider à la normalisation politique et appuyer la montée en puissance d’une mission des Nations unies), la Centrafrique reste instable, avec des groupes armés encore très actifs. Ainsi,

L’opération anti-piraterie européenne Atalante prolongée jusqu’en 2018

Contrairement à ce que l’on pourrait penser à la lecture des rapports trimestriels du Bureau Maritime International (BMI) et même si l’Otan vient de mettre un terme à son opération Ocean Shield dans la région, le phénomène de la piraterie n’a pas totalement disparu au large de la Somalie. En effet, les pirates s’en prennent

Centrafrique : Malgré de nouvelles violences, l’opération Sangaris est officiellement terminée

Près de trois après son lancement en Centrafrique, l’opération française Sangaris, prévue pour ne durer que quelques semaines, doit officiellement prendre fin ce 31 octobre, à l’occasion de la venue, à Bangui, de Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense. Pour rappel, après avoir pris le pouvoir à Bangui quelques mois plus tôt, l’ex-coalition

L’Union africaine a adopté une charte « historique » pour la sécurité maritime

Fin août, « Pedro Cardoso Naco », une campagne mixte contre la pêche illégale, cofinancée par l’Union européenne et la Banque mondiale à hauteur de 200.000 euros et conduite avec des moyens navals fournis par la Gambie, la Guinée, la Guinée-Bissau ainsi que le Sénégal, a permis d’arraisonner le chalutier chinois Chang Jiao Yuan Yu 6 et

L’État islamique revendique son premier attentat au Kenya

Le 5 septembre, l’État islamique (EI ou Daesh) a affirmé, via son agence de presse Amaq, avoir commis pas moins de 729 attaques suicides depuis le début de cette année. L’Irak est le principal pays visé, avec 431 attentats de ce type (soit 59% du total), majoritairement perpétrés dans la province d’al-Anbar où plusieurs opérations