Afrique / Archives

La piraterie maritime prend de l’ampleur dans le golfe de Guinée

En 2017, le nombre d’actes de piraterie maritime avait atteint son plus bas niveau depuis 22 ans, avec « seulement » 180 attaques de navires constatées. Dans son rapport publié en janvier 2018, le Bureau maritime international [BMI] avait souligné que deux régions étaient plus particulièrement concernées par ce phénomène : l’Asie du Sud-Est (notamment les Philippines,

Anticipant des troubles à Kinshasa, les États-Unis ont envoyé 80 militaires au Gabon

Qui succédera à Joseph Kabila, l’actuel président de la République démocratique du Congo [RDC], en fonction depuis 2001? On devrait bientôt le savoir, les résultats des élections présidentielles et législatives organisées le 30 décembre devant être théoriquement connus le 6 janvier. Reporté à plusieurs reprises depuis 2016, ce scrutin présidentiel pourrait permettre une alternance démocratique

Faut-il craindre l’arrêt du soutien américain à l’opération Barkhane?

En 2017, les aéronefs de l’armée de l’Air ont assuré 2.140 missions au titre de l’opération Barkhane, soit environ 13.500 heures de vol. Bien sûr, les drones MALE [Moyenne Altitude Longue Endurance] MQ-9 Reaper, mis en oeuvre depuis Niamey, ont contribué significativement à ce total. Mais il n’en reste pas moins que cette intense activité

Au moins 60 jihadistes somaliens auraient été tués lors d’une nouvelle série de frappes aériennes américaines

Le 4 décembre, 28 ans après avoir évacué et fermé leur ambassade en raison de l’effondrement du gouvernement central somalien et les violences, les États-Unis ont rétabli « une présence diplomatique permanente » à Mogadiscio. « Cet événement historique reflète les progrès réalisés ces dernières années par la Somalie et est une autre avancée dans la formalisation de

Le quartier général de l’US AFRICOM pourrait quitter l’Allemagne et trouver un point de chute… en Afrique

Depuis qu’il a été créé, en 2007, le commandement militaire américain pour l’Afrique [US AFRICOM] a installé son quartier général à Stuttgart, en Allemagne. Une mesure présentée, à l’époque, comme étant « provisoire ». Mais comme souvent dans les affaires militaires, le « provisoire » a tendance durer… En janvier 2010, le général William Ward, alors chef de l’US

Deux frappes aériennes américaines ont tué au moins 37 jihadistes somaliens

Le commandement militaire américain pour l’Afrique [US AFRICOM] a indiqué, le 20 novembre, avoir effectué deux frappes aériennes contre les milices shebab somaliennes, liées à al-Qaïda, dans la région de Debatscile, au nord-est de Mogadiscio. La première, qui avait été « planifiée à l’avance », a fait 27 morts dans les rangs jihadistes, tandis que la seconde

Les États-Unis vont réduire leurs effectifs militaires de 10% en Afrique

Le principe avait été adopté. Restait à en connaître l’ampleur. Ce qui est désormais chose faite. Ainsi, le 15 novembre, les États-Unis ont annoncé leur intention de réduire leurs effectifs militaires déployés dans différents pays africains d’environ 10% « au cours des prochaines années ». Actuellement, 7.200 soldats américains sont présents en Afrique, en particulier au Niger,

De violents combats ont été signalés dans la région du Tibesti, au Tchad

Le jour du 58e anniversaire de l’indépendance du Tchad, le 11 août dernier, des rebelles tchadiens appartenant au « Conseil de commandement militaire pour le salut de la République » [CCMSR], une organisation installée en Libye, ont lancé une offensive en direction de la localité de Kouri Bougri qui, située dans le massif du Tibesti, à l’extrême-nord

À son tour, Mme Parly hausse le ton à l’égard des activités « souvent intéressées » de certaines puissances en Centrafrique

Lors d’un déplacement en Centrafrique, le 2 novembre, le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a annoncé l’octroi, à Bangui, d’une aide financière de 24 millions d’euros ainsi que la livraison de 1.400 fusils d’assaut aux Forces armées centrafricaines [FACa]. Et, au passage, il a dénoncé les « ambitions voilées » que certaines puissances, dont

La France va livrer 1.400 fusils d’assaut aux forces armées centrafricaines

Depuis qu’elle a obtenu, auprès des Nations unies, une dérogation pour livrer des armes à la Centrafrique, la Russie ne cesse d’accroître son influence dans ce pays, toujours en proie à des poussées de violences dues à des groupes armés, comme l’ont encore montré les heurts qui ont eu lieu à Bambari, le 31 octobre.