Afghanistan / Archives

Les effectifs des opérations extérieures américaines sont systématiquement sous-évalués

  Officiellement, il y a actuellement 8.400 militaires américains déployés en Afghanistan. Et, avec les renforts annoncés par le président Trump, ils seront prochainement 12.300. Mais ces nombres ne sont que théoriques… Car selon le Wall Street Journal, ils sont déjà près de 12.000. Et encore, on ne prend pas en compte les employés de

Afghanistan : La Chine prend la défense du Pakistan après les propos de M. Trump

Pour s’assurer d’une profondeur stratégique face à l’Inde, le Pakistan a soutenu le mouvement taleb afghan dans les années 1990. Et leur puissante service de renseignement, l’Inter Service Intelligence (ISI) entretient des liens avec le réseau Haqqani, une composante des taliban installée dans les régions tribales pakistanaises. Mieux encore : les milliards de dollars versés

L’Otan ne laissera pas l’Afghanistan « redevenir un sanctuaire pour terroristes »

Alors que le président Trump vient d’annoncer le renforcement du contingent américain déployé en Afghanistan afin de ne pas créer un vide dans lequel s’engouffreraient les organisations terroristes, l’Otan n’entend pas être en reste. Pour rappel, à la suite de la fin des opérations de combat de la Force internationale d’assistance à la sécurité (ISAF),

Le président Trump décide d’envoyer des renforts en Afghanistan et met la pression sur le Pakistan

En mars dernier, le mouvement taleb afghan prétendit qu’il contrôlait quatre des 18 districts de la province méridionale de Kandahar et qu’il disputait le contrôle de ceux d’Arghastan, de Khakrez, de Maruf, de Maiwand et de Shah Wali Kot. Depuis, le taliban ont apparemment progressé puisque dans une vidéo diffusée le 16 août via leur

Le principal candidat à la direction de l’EI en Afghanistan éliminé par une frappe américaine

En juillet, le Pentagone annonçait avoir éliminé Abou Sayed, le troisième chef, en un an, de la branche afghano-pakistanaise de l’État islamique (EI-Khorasan ou EI-K). Visiblement, le poste est particulièrement exposé puisque celui qui semblait le mieux placé pour lui succéder, un certain Abdul Rahman, a connu le même sort avec trois de ses compagnons.

M. Trump dit préférer écouter des soldats plutôt que ses généraux pour élaborer sa stratégie afghane

  La nouvelle stratégie américaine pour l’Afghanistan aurait dû être dévoilée le mois dernier. Or, on l’attend toujours. L’une des raisons à ce retard est liée à une réunion entre le président Trump et son équipe de sécurité nationale, tenue le 19 juillet. Selon le compte-rendu qui vient d’en être fait par NBC, le climat

Les forces afghanes continuent de subir de lourdes pertes

Par le passé, en Afghanistan, les combats perdaient de leur intensité à l’approche de l’hiver, notamment en raison des conditions climatiques, souvent rudes. Puis ils reprenaient de la vigueur au printemps, à l’occasion de la traditionnelle offensive lancée par le mouvement taleb afghan en avril ou en mai. Aujourd’hui, c’est de moins en mois le

Afghanistan : Entre le recours à des sociétés militaires privées et l’envoi de renforts, l’administration Trump hésite

Le mois de juillet se termine et l’administration de Donald Trump n’a toujours pas dévoilé la politique qu’elle entend mener en Afghanistan. Les seules décisions prises ont été de nommer un nouvel ambassadeur à Kaboul (en l’occurrence John Bass, alors en poste à Ankara) et de suspendre l’aide militaire accordée au Pakistan au motif, selon

Avec l’appui des forces américaines, l’armée afghane reprend un district clé aux insurgés dans le Helmand

Les derniers chiffres donnés le 17 juillet par la Mission d’assistance des Nations unies à l’Afghanistan (MANUA) sont inquiétants. En effet, le nombre de victimes civiles dans le pays a atteint un niveau record au cours du premier semestre 2017, avec 1.662 tués et 3.581 blessés. Les femmes (174 tuées, +23%) et les enfants (436

Le nouveau chef de la branche afghano-pakistanaise de l’EI tué par un bombardement américain

L’espérance de vie des chefs de l’EI-Khorasan, la branche afghano-pakistanaise de l’État islamique, n’est pas longue. À peine trois après avoir été désigné pour diriger les opérations de l’organisation jihadiste, Abou Sayed a été tué lors d’un bombardement américain effectué dans la province de Kunar, dans l’est de l’Afghanistan. « Les forces américaines ont tué Abou