Afghanistan / Archives

Les troublants contacts entre la diplomatie saoudienne et le réseau terroriste afghan Haqqani

Le réseau Haqqani a été créé au moment de l’intervention soviétique en Afghanistan, dans les années 1980. C’est ainsi qu’il a bénéficié de soutiens, que ce soit de la part des États-Unis, du Pakistan et de l’Arabie Saoudite. Son fondateur, Jalaluddin Haqqani, aura même été le premier à reprendre une ville aux communistes, à savoir

L’Otan fixera les modalités du retrait d’Afghanistan de la mission Resolute Support après l’été

Pour le moment, et au prix de lourdes pertes, les forces armées afghanes tiennent le choc dans le nord du pays, où les insurgés taliban ont lancé une vaste offensive, précisément dans les provinces de Badakhchan et de Kunduz, où, récemment, elles ont repris le contrôle du district de Chardara, qu’elles avaient perdu quelques jours

Le mouvement taleb craint l’émergence de l’État islamique en Afghanistan

Que le groupe État islamique (EI) chercher à s’implanter en Afghanistan et au Pakistan n’est pas un mystère. Le chef de cette organisation, Abu Bakr al-Baghdadi a ainsi reçu, au début de cette année, le ralliement de plusieurs commandants taliban locaux. En outre, certains chefs jihadistes ont dits soutenir l’EI, sans toutefois aller jusqu’à lui

Selon l’Otan, le groupe État islamique recrute en Afghanistan

La proclamation d’un califat à cheval sur l’Irak et la Syrie divise la mouvance jihadiste entre ceux qui s’interrogent sur l’opportunité de faire allégeance au groupe État islamique (EI ou Daesh) en Irak et en Syrie et ceux qui, au contraire, veulent rester dans le giron d’al-Qaïda. Ce débat fait ainsi apparaître des tensions, comme

La Russie redoute une contagion jihadiste en Asie centrale

Au moins 300 ressortissants tadjiks combattraient actuellement dans les rangs de l’État islamique et autres groupes jihadistes. D’où les mesures prises par ce pays à majorité musulmane pour contrer cette tendance : le port de la barbe est désormais interdit, de même que l’importation du hijab [voile islamique]. Mais le plus inquiétant pour Douchanbé reste

Les forces afghanes en difficulté à Kunduz, où le mouvement taleb a lancé une vaste offensive

La semaine passée, le mouvement afghan a annoncé le début de sa désormais traditionnelle offensive de printemps, appelée Azm (résolution). Et les premiers combats n’ont pas tardé, avec une attaque de grande ampleur dans la région de Kunduz, qui, située dans le nord-est de l’Afghanistan, fut sous la responsabilité de la Bundeswehr [ndlr, armée allemande]

Deux otages occidentaux d’al-Qaïda tués accidentellement lors d’une opération antiterroriste américaine

Le président des États-Unis, Barack Obama, a révélé, ce 23 avril, que des otages occidentaux retenus par al-Qaïda avaient été tués accidentellement lors d’une opération anti-terroriste menée en janvier à la frontière séparant l’Afghanistan et le Pakistan. « C’est avec une infinie tristesse que nous avons conclu qu’une opération américaine antiterroriste menée en janvier a tué

Afghanistan : Les talibans annoncent leur offensive de printemps

Le mouvement taleb afghan a annoncé, ce 22 avril, le lancement de sa traditionnelle offensive de printemps. Cette dernière coïncide généralement avec le retour de bonnes conditions météorologiques mais aussi et surtout avec la poussé de la végétation, laquelle permet aux combattants de se dissimuler quand il s’agit de tendre des embuscades. Cette année, le

Le groupe État islamique revendique un attentat meutrier en Afghanistan

Qui est derrière l’attentat suicide commis le 18 avril contre une banque, à Jalalabad, dans l’est de l’Afghanistan, qui a fait au moins 33 tués et une centaine de blessés parmi les fonctionaires qui venaient toucher leur salaire mensuel? Le mouvement taleb afghan a nié toute responsabilité et même condamné cette attaque. D’autres mouvements jihadistes

Un militaire américain tué au cours d’un échange de tirs avec un soldat afghan

La fin de la mission de combat de l’Otan en Afghanistan n’a visiblement pas mis un terme  aux attaques menées par des soldats afghans contre des militaires occidentaux, appelées « attaques green on blue ». Depuis le début de cette année, la Force internationale d’assistance à la sécurité (ISAF), sous commandement de l’Otan, a cédé la place