accident / Archives

Chammal : Le jour où un drame a été évité in extremis sur le porte-avions Charles de Gaulle

Les comptes-rendus, diffusés chaque semaine par l’État-major des armées, donnent les bilans des missions assurés par les forces françaises sur des théâtres extérieurs ou intérieurs. Seulement, ils ne disent pas tout, dans la mesure où il faut garder une certaine confidentialité sur les opérations en cours. Ainsi en a-t-il été de l’incident qui s’est produit

Accident d’un hélicoptère Gazelle du 3e RHC dans la Meuse

Plus de peur que de mal. Le 13 novembre, vers 13H40, un hélicoptère d’attaque de type Gazelle, appartenant au 3e Régiment d’Hélicoptères de Combat (RHC) d’Étain a raté son décollage alors qu’il se trouvait sur l’aérodrome des Hauts-de-Chée (Meuse). Les trois occupants de l’appareils – un femme pilote, un chef de bord et un chef

Airbus avait été prévenu d’une « faiblesse logicielle » avant l’accident d’un A400M à Séville

Le 9 mai 2015, un avion de transport A400M « Atlas » (le MSN023), destiné à la force aérienne turque, s’écrasa près de Séville, peu de temps après avoir décollé de l’aéroport San Pablo pour un vol d’essai. Quatre des six membres de l’équipage y laissèrent la vie. Selon les premiers éléments, il apparut que trois des quatre

Deux militaires gravement blessés dans un accident de VAB au camp de La Courtine

Des manoeuvres menées par le 511e Régiment du Train (RT) ont mal tourné, le 26 octobre, au camp militaire de La Courtine. Alors qu’un exercice visant à simuler l’évacuation de blessés touchait à sa fin, un Véhicule de l’avant blindé (VAB) a fait une sortie de route, avant de se retourner. Parmi les cinq militaires

Un F-18 espagnol s’est écrasé près de Madrid

Ce 17 octobre, un avion de combat EF-18 Hornet de l’Ejército del Aire [force aérienne espagnole, ndlr] s’est écrasé alors qu’il venait de décoller de la base aérienne de Torrejón de Ardoz, à une vingtaine de kilomètres de Madrid. Selon un communiqué du ministère espagnol de la Défense, l’appareil a été victime d’une « perte de

Un avion de transport AN-26 affrété par l’armée française s’est écrasé au large d’Abidjan

Un avion de transport de type AN-26-100, utilisé par la compagnie moldave Valan International Cargo Charter et affrété par l’armée française, s’est abîmé en bord de mer, ce 14 octobre, aux environs de 6h00, alors qu’il s’apprêtait à atterrir à Abidjan. Les conditions météorologiques, particulièrement mauvaises lors de l’arrivée de cet appareil, pourraient expliquer cet accident.

La fête nationale espagnole endeuillée par l’accident d’un avion Eurofighter

Un avion de combat Eurofighter 2000 (ou Typhoon) de l’Ejército del Aire [force aérienne espagnole, ndlr] s’est écrasé près de la base aérienne de Los Llanos, près d’Albacete, à 300 km au sud-est de la capitale. Le pilote de l’appareil, le capitaine Borja Aybar, y a malheureusement laissé la vie. L’accident s’est produit aux environs

Syrie : Un bombardier tactique russe Su-24 Fencer s’est écrasé au décollage

Ce 10 octobre, un bombardier tactique Su-24 « Fencer » des Forces aérospatiales russes s’est écrasé alors qu’il s’apprêtait à décoller de la base aérienne de Hmeimim, dans l’ouest de la Syrie. « Au moment de prendre de l’accélération pour décoller de l’aérodrome de Hmeimim en Syrie, un Su-24 qui se préparait à accomplir une mission de combat

Les soucis du T-45 Goshawk ont un impact limité sur la formation des pilotes de la Marine nationale aux États-Unis

La semaine passée, un avion d’entraînement de type T-45C Goshawk s’est écrasé alors qu’il survolait la Forêt nationale « Cherokee », dans le Tennessee. Malheureusement, le pilote instructeur, le lieutenant de vaisseau Patrick Ruth, et son élève, l’enseigne de 1ere classe Wallace Burch, y ont laissé la vie. Cet accident, dont la cause n’est pas encore déterminée,

Trois marins taïwanais condamnés à des peines de prison pour le tir accidentel d’un missile vers la Chine

Le 1er juillet 2016, aux environs de 8 heures (locales), un missile anti-navire Hsiung-feng III a accidentellement été tiré en direction de la Chine par un patrouilleur lance-missiles taïwanais de type Ching Chiang, qui se trouvait alors à quai, à la base navale de Tsoying. D’une portée théorique de 300 km, le Hsiung-feng III n’eut